Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:27

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 997 messages ]  Aller à la page Précédente 163 64 65 66 67 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 11 sept. 2014, 22:26 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
jpasc95:
Pour l'analyse du POR, je ne suis pas certain mais peut-être est il possible de demander l'autorisation à un juge.
Si cette possibilité de demander l'autorisation à un juge est possible, alors tout n'est pas perdu. Je suis certain que le pull peut parler, qu'il a quelque chose à nous dire.


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 08:12 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
L'expertise des deux pierre qui ont servi à assommer MD Rambla est aussi importante que celle du pull.
On sait maintenant que dès que les doigts touchent quelque chose ou la peau de quelqu'un ils déposent à la surface de ceux-ci de micros particules de matières organiques recelant l'ADN de celui qui les touchent. On a d'autant plus de chance d'avoir de multiples dépôts de l'ADN de l'assassin,du fait que celui-ci a très certainement dû fortement serrer les pierre lorsqu'il a frappé la malheureuse enfant
L'ADN se conservent très bien et très longtemps pour peu qu'il soient à l'abri de la lumière et de l'eau.
Sur une des photos qui se trouve sur le site, on voit un carton où se trouve entre autre les deux pierres qui ont servi à assommer MD Rambla. On est donc sûr que les deux pierres ont été préservées de la lumière (carton fermé) et de l'eau (dans un local fermé hermétiquement clos et à température égale). Donc les chances que les traces d'ADN sur les pierres se soient bien conservées jusqu'à aujourd'hui sont élevées.


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 09:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
Citation :
Citation :
jpasc95:
Pour l'analyse du POR, je ne suis pas certain mais peut-être est il possible de demander l'autorisation à un juge.
Si cette possibilité de demander l'autorisation à un juge est possible, alors tout n'est pas perdu. Je suis certain que le pull peut parler, qu'il a quelque chose à nous dire.
Bon, je viens d'appeler le TGI d'Aix en Provence.

Le responsable des scellés criminels me dit que pour pouvoir faire expertiser un scellé criminel ou une pièce à conviction, il faut demander l'autorisation au Procureur Général d'Aix en Provence.


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 09:42 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
Citation :
L'expertise des deux pierre qui ont servi à assommer MD Rambla est aussi importante que celle du pull.
On sait maintenant que dès que les doigts touchent quelque chose ou la peau de quelqu'un ils déposent à la surface de ceux-ci de micros particules de matières organiques recelant l'ADN de celui qui les touchent. On a d'autant plus de chance d'avoir de multiples dépôts de l'ADN de l'assassin,du fait que celui-ci a très certainement dû fortement serrer les pierre lorsqu'il a frappé la malheureuse enfant
.

C'est étonnant ce que vous dites parce que dans l'affaire de Montigny les Metz les pierres ayant servi à tuer les enfants ont elles aussi été identifiéescomme armes certaines donc si des traces d'ADN étaient présentes dessus,elles auraient été exploitées dans cette affaire ;non?

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 09:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
si les pierres ont trop d'aspérités, elles ne seront pas exploitables pour une analyse ADN.

une pierre comme le marbre serait beaucoup plus intéressante car sa surface est lisse. Je ne crois pas que les pierres utilisées pour frapper la petite fille aient cette particularité là.
Maintenant, avec les progrès de la science, sait on jamais.


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 22:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
jacquesdevillejuif:
C'est étonnant ce que vous dites parce que dans l'affaire de Montigny les Metz les pierres ayant servi à tuer les enfants ont elles aussi été identifiéescomme armes certaines donc si des traces d'ADN étaient présentes dessus,elles auraient été exploitées dans cette affaire ;non?
Oui c'est étonnant. Je ne vois pas d'explication à cela. Pourtant il doit y en avoir une.
Citation :
jpasc95:
si les pierres ont trop d'aspérités, elles ne seront pas exploitables pour une analyse ADN.

une pierre comme le marbre serait beaucoup plus intéressante car sa surface est lisse.
C'est possible, je n'avais pas du tout pensé à cela. Donc, dans cette hypothèse et par rapport à ce que dit jacques, cela voudrait dire que les pierres de Montigny les Metz présentaient elles aussi des aspérités.


Haut
   
Message non luPosté : 12 sept. 2014, 22:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
jpasc95:
Bon, je viens d'appeler le TGI d'Aix en Provence.

Le responsable des scellés criminels me dit que pour pouvoir faire expertiser un scellé criminel ou une pièce à conviction, il faut demander l'autorisation au Procureur Général d'Aix en Provence.
Merci d'avoir pris cette initiative. C'est quand même une bonne nouvelle. Mais je suppose que ce n'est pas n'importe qui peut-être habilité à demander cette autorisation au Procureur Général. Un juge ? Un avocat ? Autres ? J'avoue que mes connaissances en la matière sont plus que limitées.


Haut
   
Message non luPosté : 13 sept. 2014, 09:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3525
Localisation : Saint-Claude JURA (39)



J'opterais dans un 1er temps pour l'avocat de l'association de défense, A. Lévy.

_________________
Image


Haut
   
Message non luPosté : 13 sept. 2014, 09:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 déc. 2013, 16:13
Messages : 1677
oui ou bien le comité de révision repris par le Meur


Haut
   
Message non luPosté : 22 nov. 2015, 12:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
yargumo :
… La petite a reçu les coups de pierre et après, une fois au sol, l'assassin a piqué le cou de sa victime; sur les quinze blessures, les premières sans doute, ont été superficielles, juste le bout de la lame, puis de plus en plus profondément jusqu'aux blessures mortelles...

yargumo :
... Nous ne l'imaginons pas se remettre à califourchon sur sa victime, il était plus vraisemblablement accroupie à côté et c'est dans cette position qu'il a commencé à enfoncer sa lame. Je ne pense pas qu'il tenait son cran-d'arrêt à la manière d'un poignard, mais plutôt dans le prolongement du bras et de la main et il a piqué, piqué....., comme on pique pour vérifier la cuisson d'un roti..., 5mm à peine, puis 14mm la largeur de toute la lame sans doute .....

yargumo :
... Nous savons, au vu des boutonnières de 4mm à 15 mm que le cou de la petite a été piqué, puis perforé, nous pourrions dire transpercé,


yargumo :
15 fois sauvagement, vision insoutenable déjà, j'en avais même oublié les pierres et voilà que vous dites maintenant qu'elle aurait eu le cou picoré pour commencer et avec de plus en plus de force, de hardiesse jusqu'aux deux 'coups mortels'...

yargumo :
... Les boutonnières de 4 mm montrent que dans un premier temps le tueur a picoré le cou de sa victime, c'est sans doute à ce moment que la petite reprenant conscience a porté la main à son cou....


yargumo :
...Excusez le sordide... : le cou de la petite est plus picoré, de plus en plus profondément, que tranché, cela me paraît incompatible avec une position 'debout'....
Citation :
Extrait de ‘’Crimes en Direct’’ présenté par JM Morandini et consacré à ‘’l’Affaire Stéphane Dieterich’’

JM Morandini : Une autre piste qui n’a pas été abordé jusque là est la piste du tueur en série qui pourrait avoir frappé ce soir là.
Avec nous pour en parler Stéphane Bourgoin… Vous êtes criminologue, on connait vos livres… Cette piste, je l’ai dit, on ne l’a pas abordé, pourtant elle a votre préférence. Dans ce dossier que vous connaissez très bien, vous, vous nous dites, il pourrait sans doute s’agir d’un tueur en série.

S Bourgoin : Oui, parce que la scène de crime est très particulière. Il y a une véritable volonté de tuer de l’assassin. ON sait que la lame s’est enfoncée de près de 19 cm, qu’elle a fracturée une côte. C’est donc quelqu’un qui a l’habitude de manier une arme blanche. E t ce qui est très frappant aussi, c’est toutes les blessures superficielles, ce qu’on appelle le ‘’piquerisme’’, qui là, dénote généralement une personnalité d’un pervers sadique.

JM Morandini : Mais vous avez entendu toutes les différentes pistes qu’on a abordé depuis le début de cette émission. Il y a par exemple la piste du sosie, cet homme qui dit on m’a confondu. On est loin là de la piste du tueur en série.

S Bourgoin : On est loin, mais j’ai du mal à croire qu’un lobby qui va défendre les ‘’Eaux du Territoire de Belfort’’ aille assassiner quelqu’un avec un rituel.

JM Morandini : C’est le rituel qui…

S Bourgoin : … Tout ce qui n’est pas nécessaire à l’acte de tuer. C’est la différence avec le mode opératoire. Une chose très importante, aussi, l’assassin dépose une branche coupée sur les chevilles de Stéphane Dieterich. Il n’y a pas de branches autour, c’est dégagé. C’est pas une branche qui tombe accidentellement. Et cet acte totalement gratuit, on le retrouve notamment sur un autre meurtre commis dans l’Est de la France. C’est à Besançon en 2000 avec Frédéric Rapin. Aussi le fait de déposer le short a côté du corps. Et cette volonté aussi de vouloir humilier et choquer les personnes qui vont découvrir Stéphane Dieterich dans cet état.

JM Morandini : Ça veut dire que pour vous, c’est un tueur en série qui aurait comis ce meurtre. Et il y avait un tueur en série à ce moment là dans la région, ou pas ?

S Bourgoin : Il y a un tueur en série, ou plusieurs tueurs en série, ou éventuellement un duo de tueurs en série pour certains des crimes. On a 18 crimes. Pour l’un d’entre eux il a était élucidé…Mais pour les 17 autres entre 1983 et 2002, on a toujours pas résolu ces crimes.

JM Morandini :
Il pourrait s’agir de crimes d’ordres sexuels ?

S Bourgoin :
Certains d’entre eux le sont. D’autres ne le sont pas du tout. Mais ce sont, oui, à la fois une mixité de mobiles : crimes sexuels et crimes crapuleux. Puisqu’on sait que sur certaines des scènes de crimes qui sont à l’intérieur des appartements ou à l’extérieur les victimes ont été dépouillées d’un certain nombre d’objets. Et il y a toujours un rituel très spécifique. Quelquefois de cacher le visage de la victime, d’autres fois ces actes de ‘’piquerisme’’qui sont très rares et que l’on retrouve sur 6 victimes.


Haut
   
Message non luPosté : 23 nov. 2015, 17:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Il me semble une bonne explication pour les 15 coups de couteaux,dont il y a quand-même que trois, qui sont décrits "en profondeur". Il est donc envisageable que les autres plaies sont superficielles.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 23 nov. 2015, 19:38 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 22 sept. 2008, 15:05
Messages : 611
Citation :
Doornroosje :
Il me semble une bonne explication pour les 15 coups de couteaux,dont il y a quand-même que trois, qui sont décrits "en profondeur". Il est donc envisageable que les autres plaies sont superficielles.
La version officielle dit que ce crime est un crime effectué sous le coup d'une très forte émotion provenant de la peur d' être vue avec la petite Marie Dolorès. Dans cet état d'esprit, Il me semble que C Ranucci aurait dû frapper très fort dès le premier coup pour faire taire instantanément sa victime, et non piquer superficiellement et commencer seulement à frapper très fort au bout du 13ème coup seulement.


Haut
   
Message non luPosté : 24 nov. 2015, 11:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 14:52
Messages : 2093
Localisation : Normandie
Citation :
Il me semble que C Ranucci aurait dû frapper très fort dès le premier coup pour faire taire instantanément sa victime,
C'est totalement farfelu,car Ranucci a déjà déclaré l'avoir tenue au cou, donc pour la faire taire d'une façon plus propre et vite il a dû la stranguler. Les enquêteurs l'ont pensé également au début, d’où cette étrange séquence de premièrement serrer le cou après piquer et après cogner par terre ou bien coups de pierres........ça ne colle nulle part.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
Message non luPosté : 24 nov. 2015, 12:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 09:28
Messages : 741
Ranucci dans ses aveux : "Je l'ai empèchée de crier en lui serrant le coup de ma main gauche "
Cette strangulation aurait dù laisser des traces sur le coup , non ?
Dans le rapport d'autopsie ,j'ai rien lu la dessus .
Rose ,vous qui en connaissez un rayon ,qu'en pensez vous ?


Haut
   
Message non luPosté : 24 nov. 2015, 14:43 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 22:05
Messages : 1686
Citation :
ça ne colle nulle part.
Effectivement cela ne s'est pas passé comme dit......
La petite arrachée de la voiture était portée, plaquée à son ravisseur, il est pensable qu'après le stress et l'effort physique de la courte escalade, le ravisseur se soit précipité au sol avec sa victime derrière le premier taillis, c'est là que se saisissant d'une pierre ramassée au sol il a frappé puis d'une avec une autre pierre ; Ces coups ont été donnés dans un moment d'affolement.
Après c'est une autre histoire; le condamné dit que tout allait très vite; rien n'est moins sûr... Il lui fallait sortir son couteau de la poche de son pantalon (peut-être était-il dans la voiture) toujours est-il qu'il a piqué le cou de la petite sur pratiquement sa demi circonférence, probablement en commençant par la nuque jusqu'à la mentonnière où furent portés les coups mortels...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 997 messages ]  Aller à la page Précédente 163 64 65 66 67 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com