Nous sommes le 10 août 2020, 17:13

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 126 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : PV de saisie du 6 juin
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 14:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
De même suite, disons que noue déposerons au Greffe du Tribunal de Grande Instance de Marseille, les objets saisis et scellés à nous remis par la Compagnie de Gendarmerie, Brigade de Recherches d'Aubagne, Bouches du Rhône : - - -
---sous côte 1 : un pull-over de couleur rouge, masculin
---sous côte 2 : une chaussure de fillette genre sabot semelle marron, dessus imitation daim avec boucle métal, doré jaune et verte - - - - - - - - - - - - - - - - -
---sous côte 3 : une pierre de force rectangulaire de 9x6 centimètres environ, tachée. - - - - - - - - - -
- - sous côte 4 :,une branche de pin de 78 centimètres de longueur, tachée sur 20 centimétres. - - - - - - -
-- sous côte 5 : une pierre de force sensiblement ovale, grand axe 8 cm, petit axe 6 cm, tachée.
- - sous côte 6 : un moulage de roue.
-- sous côte 7 : un moulage de roue. - - - - - - -
-- - sous côte 8 : un couteau à cran d'arrêt de marque VIRGINIA INOX, à ouverture automatique, manche nacre de longueur, fermé 12.5 cm, longueur de la lame sortie de 22 cm, lame tachée
---sous procès verbal n° 610, de la brigade de Gendarmerie de Gréasque, du 5 juin 1974.
Si on lit correctement ce PV, on a d'abord une 1ère partie de phrase (1er paragraphe en rouge), suivie d'une liste de scellés sous cotes 1 à 8, phrase qui se continue par une 2ème partie (dernier paragraphe en rouge également) et qui donne ceci :

De même suite, disons que noue déposerons au Greffe du Tribunal de Grande Instance de Marseille, les objets saisis et scellés à nous remis par la Compagnie de Gendarmerie, Brigade de Recherches d'Aubagne, Bouches du Rhône : - - - ....... ---sous procès verbal n° 610, de la brigade de Gendarmerie de Gréasque, du 5 juin 1974. [/quote]

Donc si on lit la phrase dans son entier, on lit ceci :
"De même suite, disons que nous déposerons au Greffe du Tribunal de Grande Instance de Marseille, les objets saisis et scellés à nous remis par la Compagnie de Gendarmerie , Brigade de Recherches d'Aubagne, Bouches du Rhône sous procès verbal n° 610, de la brigade de Gendarmerie de Grésque du 5 juin 1974"

Je lis bien
"sous procès verbal n° 610 de la brigade de Gendarmerie de Gréasque du 5 juin 1974."

Ce qui signifie que les objets que les enquêteurs de la Police vont remettre au Tribunal leur ont été remis par les gendarmes sous PV du 5 juin 1974, donc découverts au plus tard le 5 juin 1974.

Et qu'est-ce qui figure sur cette liste de scellés en cote 8 ?

-- - sous côte 8 : un couteau à cran d'arrêt de marque VIRGINIA INOX, à ouverture automatique, manche nacre de longueur, fermé 12.5 cm, longueur de la lame sortie de 22 cm, lame tachée

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 14:26 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 23:53
Messages : 5704
Je pense qu'on va pouvoir vous rétorquer que le 5 Juin est le vrai début de l'affaire donc que la date est la date du début de l'affaire et non de la découverte des objets saisis.
C'est ce que G. Bouladou a déjà avancé en tout cas.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 14:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Non, car il est bien écrit sous PV du 5 juin 1974

Tel que c'est libellé, il ne s'agit pas là de la mention de début d'affaire, mais bien d'une date de rédaction.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message : Re: PV de saisie du 6 juin
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 15:31 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :

Je lis bien
"sous procès verbal n° 610 de la brigade de Gendarmerie de Gréasque du 5 juin 1974."

Ce qui signifie que les objets que les enquêteurs de la Police vont remettre au Tribunal leur ont été remis par les gendarmes sous PV du 5 juin 1974, donc découverts au plus tard le 5 juin 1974.

Et qu'est-ce qui figure sur cette liste de scellés en cote 8 ?

-- - sous côte 8 : un couteau à cran d'arrêt de marque VIRGINIA INOX, à ouverture automatique, manche nacre de longueur, fermé 12.5 cm, longueur de la lame sortie de 22 cm, lame tachée



Vous etes quand meme incroyable Didi,vous faites mine de découvrir un

détail qui fait débat depuis + de 30 ans dans cette affaire....

Le gendarme Bouladou et d'autres avant lui ont bien ,il me semble,précisé que la date marquée est celle de l'ouverture du PV et non pas de sa fermeture;ce qui est concevable,sans que l'on en ait la preuve absolue aujourdhui

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 15:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cette explication faite par Fratacci de la date cloche beaucoup.

Dans le 610/1 de la gendarmerie on a:
Citation :
Le 6 juin 1974, à 17 heures30, sur réquisition de Monsieur le commissaire Principal Alessandra, chef de la sûreté urbaine à Marseille, agissant lui même sur commission rogatoire de Melle DI MARINO, Juge d’instruction à Marseille en date du 6 juin 1974, suite aux aveux de Ranucci Christian sur la commission du meurtre, il est procédé à un ratissage de la plate-forme précédant l’entrée de la champignonnière où Ranucci a déclaré avoir jeté le poignard utilisé pour le service.
L’arme était découverte à 19 heures 25 enfouie dans un tas de fumier. Saisie était opérée et le scellé remis le 7 juin 1974 à 10 heures à Melle le Juge d’instruction ( pièce n°5).
Donc d'une part à 17h30 on demande à la fois aux gendarmes de chercher le couteau et à Porte d'entamer le PV de remises des scellés au greffe. PV qu'il ne peut terminer que plus de deux heures après (2 heures de recherches plus le temps d'amener le scellé à Marseille) sans que la liasse ne soit extraite de la machine puisque le crantage est parfait comme Gihel l'a déjà fait remarquer.

D'autre part, le PV de Porte dit "à nous remis par la Compagnie de Gendarmerie" en parlant des scellés quand celui des gendarmes parle de remise à la juge d'instruction le lendemain à 10h (et la liasse de Porte n'a toujours pas bougé). Pourquoi le PV de gendarmerie allait mentionner la remise d'un scellé à la juge si celui-ci est fait par la police? Pourquoi ne mentionne-t-il pas la remise du scellé à la police, de la même manière qu'il mentionne la réquisition faite par M. Alessandra.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 15:51 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
L'explication plus détaillée de Bouladou sur ce point est entachée de mauvaise foi puisqu'il cite un extrait du Traité de Procédure Pénale ( viewtopic.php?t=12006 ) qui lui parle de la fiche du scellé et non pas du PV de remise des scellés au greffe.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 15:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Et la suite de l'explication de Bouladou est encore pire puisqu'il cite cette fois un article ( viewtopic.php?t=11560 ) pour expliquer que l'heure (et non la date) de la fin d'un PV n'a de sens que pour les auditions.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 16:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Il faut discerner dans cette histoire de couteau les doutes soulevés par la lecture de la fiche du scellé, de ceux soulevés par la lecture et la comparaison entre les PV de la gendarmerie et ceux de la police.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 16:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
Cette explication faite par Fratacci de la date cloche beaucoup.

Dans le 610/1 de la gendarmerie on a:
[...]
Donc d'une part à 17h30 on demande à la fois aux gendarmes de chercher le couteau et à Porte d'entamer le PV de remises des scellés au greffe. PV qu'il ne peut terminer que plus de deux heures après (2 heures de recherches plus le temps d'amener le scellé à Marseille) sans que la liasse ne soit extraite de la machine puisque le crantage est parfait comme Gihel l'a déjà fait remarquer.

D'autre part, le PV de Porte dit "à nous remis par la Compagnie de Gendarmerie" en parlant des scellés quand celui des gendarmes parle de remise à la juge d'instruction le lendemain à 10h (et la liasse de Porte n'a toujours pas bougé). Pourquoi le PV de gendarmerie allait mentionner la remise d'un scellé à la juge si celui-ci est fait par la police? Pourquoi ne mentionne-t-il pas la remise du scellé à la police, de la même manière qu'il mentionne la réquisition faite par M. Alessandra.
Bien évidemment je ne saurais répondre à ces questions,mais qui peut y répondre vraiment:quel a été le circuit véritable des infos ce jour là,bien malin qui peut le dire,d'autant plus que si l'on voit des contradictions apparentes entre 2 rapports ,peut etre n'est ce du qu'à un oubli.

Quant à la constatation suivie de la déduction de Gihel ,si elle a l'air logique, elle n'est pas pour autant parole d'expert !!!

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message : Re: PV de saisie du 6 juin
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 18:45 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Vous etes quand meme incroyable Didi,
je sais, je sais, ... edance on me l'a déjà dit :lol:
Citation :
vous faites mine de découvrir un

détail qui fait débat depuis + de 30 ans dans cette affaire....
ben oui, mais comme il n'a pas été résolu, je relance le débat
Citation :
Le gendarme Bouladou
ah ben, il va être content mwink:
Citation :
et d'autres avant lui ont bien ,il me semble,précisé que la date marquée est celle de l'ouverture du PV et non pas de sa fermeture;ce qui est concevable,sans que l'on en ait la preuve absolue aujourdhui
eux, parlent de la fiche de scellés et nous disent que la date du 5 juin est relative à la date de début de l'affaire ; encore faut-il en être sûrs, mais là n'est pas le débat .... pour le moment

Le PV du 6 juin auquel je fais référence est celui de la remise des scellés par la police au Greffe du tribunal et il est donc rédigé par la police.

ce sont DEUX documents différents

Ce PV du 6 juin 1974 précise que les gendarmes ont remis aux enquêteurs de la police un certain nombre de scellés sous cotes de 1 à 8, et remis par un PV (donc un PV de remise de scellés) du 5 juin 1974.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 18:50 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Quant à la constatation suivie de la déduction de Gihel ,si elle a l'air logique, elle n'est pas pour autant parole d'expert !!!
Ce n'est pas parce qu'on n'est pas un "professionnel" qu'on n'est pas un "expert" pour autant.

Et ce n'est pas parce qu'on est un "expert" qu'on ne commet jamais d'erreur ou qu'on ne dit jamais d'inexactitude sur son domaine professionnel.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message : Re: PV de saisie du 6 juin
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 19:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
Le PV du 6 juin auquel je fais référence est celui de la remise des scellés par la police au Greffe du tribunal et il est donc rédigé par la police.

ce sont DEUX documents différents
Bien sur que ce sont 2 docs différents mais ce qui vous choque c'est ça:
Citation :
Ce PV du 6 juin 1974 précise que les gendarmes ont remis aux enquêteurs de la police un certain nombre de scellés sous cotes de 1 à 8, et remis par un PV (donc un PV de remise de scellés) du 5 juin 1974.
Dans les 2 cas le PV commencé le jour J est fini le lendemain en fonction des circonstances
C'est certes une bizarrerie voire une irrégularité (je suis pas juriste).
Y voir quelque chose de plus est en fonction de votre croyance

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 20:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Il faut être très peu croyant pour lire les aveux de Ranucci concernant comment il se serait débarrassé du couteau et penser que l'on va avoir besoin d'un détecteur de métaux. On démontre aussi un singulier manque de foi quand on se balade partout pendant deux heures sauf sur le tas de tourbe. L'agnostique Gras l'expliquera en disant: "si on m'avait dit tout de suite où était le couteau j'y serai allé tout droit".
Ranucci lui, y croit plus que personne puisqu'il aurait trainé Grivel jusqu'au bon endroit. Les mauvaises langues disent qu'il y avait un bâton planté comme repère et que Grivel s'est fait trainé par un Ranucci qui le suivait. Mais bon, c'est comme ça la foi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 20:22 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Par contre un PV n'est pas une exégèse d'un évangile. On parle de 3 contradictions différentes:

- une contenue à elle seule dans le PV de Porte du 6 juin en mentionnant un PV de saisie du 5 juin pour le couteau.
- deux autres, entre le PV de gendarmerie et le même PV de police concernant à qui fut remis ce couteau et la date de cette remise.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 17 janv. 2010, 20:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
. Les mauvaises langues disent qu'il y avait un bâton planté comme repère et que Grivel s'est fait trainé par un Ranucci qui le suivait..
Si vous ne citez pas vos sources,vous vous rangez automatiquement dans la catégorie que vous évoquez

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 126 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 59 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com