Nous sommes le 25 sept. 2018, 20:49

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 173 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : le pantalon
Message non luPosté : 11 janv. 2005, 12:14 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:07
Messages : 579
Localisation : AIX EN PROVENCE
GIHEL, je reconnais que je suis dûr dans la façon de m'adresser à vous.
Je vais essayer de changer cela.
Quand vous dites que j'ai un apriori, oui j'en ai eu un, c'est après avoir lu le livre de PERRAULT.
J'ai fait mon enquête pour vérifier si une erreur judiciaire avait été commise car je trouvais cela insupportable. Au cas où cela se serait avéré j'aurais fait une enquête pour trouver l'assassin. Partout où je suis allé, j'ai trouvé des preuves contre RANUCCI. Le livre de PERRAULT ne permet pas de se faire une opinion, pas plus que les articles de presse de l'époque qui sont bourrés d'erreurs. Quand on confond comme lui une fiche de scellé avec un procès-verbal, quand on ignore les mentions qui sont portées sur une fiche de scellé, on n'enquête pas.
Il y'a deux cent cinq erreurs dans son livre, toutes démontrées.
Il s'est servi de parties obscures du dossier pour élaborer une thèse qui se dégonfle complètement quand on les éclaircit.
Je n'ai aucun apriori. J'ai enquêté et plus sérieusement que ce que vous pouvez le penser (vous ne c onnaissez pas les éléments que j'ai)
Je constate que les arguments que vous présentez proviennent d'erreurs que vous faites; vous ne connaissez rien en procédure policière et vous affirmez des choses qui n'ont aucun sens, rien à voir avec la réalité.


Haut
   
 Sujet du message : Re: le pantalon
Message non luPosté : 11 janv. 2005, 13:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Gérard B a écrit :
Quand vous dites que j'ai un apriori, oui j'en ai eu un, c'est après avoir lu le livre de PERRAULT.
J'ai fait mon enquête pour vérifier si une erreur judiciaire avait été commise car je trouvais cela insupportable. Au cas où cela se serait avéré j'aurais fait une enquête pour trouver l'assassin. Partout où je suis allé, j'ai trouvé des preuves contre RANUCCI. Le livre de PERRAULT ne permet pas de se faire une opinion, pas plus que les articles de presse de l'époque qui sont bourrés d'erreurs. Quand on confond comme lui une fiche de scellé avec un procès-verbal, quand on ignore les mentions qui sont portées sur une fiche de scellé, on n'enquête pas.
Il y'a deux cent cinq erreurs dans son livre, toutes démontrées.
Il s'est servi de parties obscures du dossier pour élaborer une thèse qui se dégonfle complètement quand on les éclaircit.
Je n'ai aucun apriori. J'ai enquêté et plus sérieusement que ce que vous pouvez le penser (vous ne c onnaissez pas les éléments que j'ai)
Je constate que les arguments que vous présentez proviennent d'erreurs que vous faites; vous ne connaissez rien en procédure policière et vous affirmez des choses qui n'ont aucun sens, rien à voir avec la réalité.



205 erreurs, eh bien cela dépend lesquelles, parce que l'argumentation que l'on donne ne provient pas du fait que l'on confondrait une fiche avec un PV, ce qui est de pure forme et ne change strictement rien au problème, parce que les deux sont des documents officiels, visés et tamponnés en bonne et due forme, mais du rapprochement entre plusieurs choses obscures comme vous le dites.

C'est facile, quand un PV gène, on le sucre de la procédure. A ben quand on procède comme cela, on se facilite le travail. C'est sûr

Moi je les attends les preuves contre Ranucci ; le couteau : c'est douteux, le pantalon c'est douteux, les aveux n'ont aucune cohérence, cela en est même risible par moments, et en plus on a un autre candidat qui laisse derrière lui un élément matériel : un pull. Et vous êtes d'accord avec moi, il n' y a pas une personne qui dit : j'ai vu Ranucci avec ce pull, quand on lui a fait enfiler, il ne lui allait pas. Donc c'est clair.

Démontez point par point ma thèse, je l'ai exposée exprès : je vous dis moi, que la voiture du ravisseur ne pouvait pas se trouver sur cette route, à l'aplomb de l'endroit où m'on a découvert le corps, parce que cela va à l'encontre des constatations du légiste. Si le ravisseur s'était arrêté à l'endroit où vous le prétendez en abondant dans le sens de l'accusation, la gamine n'aurait pas de griffures sur les jambes.
Ce sont des blessures ante mortem.
Je vous dis, la gamine s'enfuyait quand elle a sauté le fossé, donc la voiture n'était pas à cet endroit, sinon elle n'aurait pas perdu sa chaussure, et Ranucci l'aurait indiqué lors des aveux. Il ne dit rien sur la chaussure perdue, la gamine lui aurait dit : arrête je ne peux pas te suivre et sur les aveux il y aurait écrit : "pourquoi lui avoir pris la main, pour l'aider à monter", mais : pourquoi lui avoir pris la main, parce qu'elle avait perdu sa chaussure et qu'elle ne pouvait plus marcher. Mais ce n'est pas ce qui est écrit sur les aveux.

Donc ça ne marche pas c'est tout, ça ne corrspond pas.

Mais si elle perd sa chaussure, c'est parce qu'elle s'enfuit depuis un certain temps et qu'elle n'a pas vu le fossé, et on peu être a peu près sur qu'elle a couru dans les ronces, donc la voiture n'était pas où l'accusation le dit c'est tout.

Et quand on vous dit cela, vous ne répondez rien, alors....

Vous nous dites : j'ai des preuves j'ai des preuves. Vous avez peut-être des preuves mais pour étayer un scénario incohérent. Alors on n'est pas mieux avancé.


Haut
   
 Sujet du message : Parese ?
Message non luPosté : 13 févr. 2006, 01:12 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Gihel a écrit :
Le problème de la machination, s'il devait y en avoir une, ce serait celui-ci : pourquoi s'arrête-t-on tout d'un coup de rechercher l'homme au pull-over rouge ?


Est-ce parce que, comme le dit une lettre anonyme qu'a reçu Mme Mathon, le véritable auteur des faits était une personne en vue à Toulon ?

ou est-ce parce que finalement, on avait un coupable et qu'on ne désirait plus en changer par paresse ?


Bonsoir Gihel,
Je me demandais quelle est votre source au sujet de la lettre anonyme
Je n'ai jamais lu ça nulle part.:o

J'ai cru comprendre que vous ne croyez pas à cette piste (Protéger une personne en vue.)
Moi j'avoue que j'ai un peu de mal avec l'hypothèse selon laquelle
les enquêteurs bacle une enquête juste par paresse et sous la pression du préfet etc..
Il risquait sa vie tout de même !


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 févr. 2006, 01:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 09 janv. 2004, 19:17
Messages : 5301
Oui j'ai été un peu imprécis, j'ai lu cela soit dans : plus jamais d'échafaud ou dans Ranucci dix ans après. Quelqu'un lui aurait dit que l'assassin était une personne assez bien placé à Toulon.

Ben, si c'est la piste à laquelle je pense, ce ne seraitpas une personne en vue, mais c'était assez problématique pour s'y lancer quand même, et le problème, c'est qu'une fois la machine lancée, on ne l'arrête plus. Personne ne veut se déjuger et revenir en arrière.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 févr. 2006, 02:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Gihel a écrit :
Oui j'ai été un peu imprécis, j'ai lu cela soit dans : plus jamais d'échafaud ou dans Ranucci dix ans après. Quelqu'un lui aurait dit que l'assassin était une personne assez bien placé à Toulon.

Ben, si c'est la piste à laquelle je pense, ce ne seraitpas une personne en vue, mais c'était assez problématique pour s'y lancer quand même, et le problème, c'est qu'une fois la machine lancée, on ne l'arrête plus. Personne ne veut se déjuger et revenir en arrière.


Vous voulez sans doute dire dans "Ranucci, 20 ans après". Non, je l'ai lu il n'y a pas longtemps, je penses que je m'en souviendrais. Je vérifierais.

C'est quoi la piste à laquelle vous pensez ? Un policier? un gendarme?
Bon, je supposes que vous ne voulez rien dire pour le moment, mais je poses la question quand même. :) J'ai envie de savoir.

Au plaisir de vous lire


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2006, 22:34 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Désolée Gihel, mais j'ai vérifié dans les deux documents que vous avez indiqué, je n'ai rien lu au sujet d'une lettre anonyme.

Enfin, je supposes que cette idée a du traverser l'esprit de pas mal de lecteurs.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 févr. 2006, 23:13 
willy72 a écrit :
Désolée Gihel, mais j'ai vérifié dans les deux documents que vous avez indiqué, je n'ai rien lu au sujet d'une lettre anonyme.
Enfin, je supposes que cette idée a du traverser l'esprit de pas mal de lecteurs.
J'ai aussi vérifié. Même résultat négatif. J'ai vérifié aussi dans ce forum. Gihel y fait allusion par trois fois (messages 906, 949 et 5055).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 07:26 
Il a mm donné l'adresse il me semble....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 07:34 
thomas a écrit :
Il a mm donné l'adresse il me semble....
Non, rue du Ruisseau-Mirabeau à Marseille, c'est encore autre chose. Rien à voir avec le notable de Toulon, semble-t'il ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 08:52 
Pour la piste de la rue du Ruisseau-Mirabeau à Marseille, c'est râté car l'existence d'un camp de gitans ne date que de 1979.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 09:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
Les gitans ont bon dos : on leur colle tous les maux de la Terre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 09:20 
François François a écrit :
Les gitans ont bon dos : on leur colle tous les maux de la Terre.


Il n'y avait pas d'a priori anti quoi que ce soit.
Mais il ne faut négliger aucune piste, ce qu'aurait du faire la police à l'époque !
Quand je vois le travail qu'ils ont fait, si je devais donner une note, je mettrais 2 sur 20 et un commentaire du genre "ne retient que ce qui l'intéresse, une aversion pour le travail en profondeur et donc du travail bâclé à l'arrivée"

d'autre part, je lance une idée :
vu les écrits radicalement opposés de Gilles Perrault et Gérard Bouladou et surtout en ce qui concerne les divers témoignages importants de l'affaire (en particulier les Aubert), si quelqu'un arrive à me prouver que Gilles Perrault a menti en relatant les témoignages changeant des Aubert, alors CR est coupable.
S'il a dit vrai, alors CR est innocent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 09:31 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
jpasc95 a écrit :
d'autre part, je lance une idée :
vu les écrits radicalement opposés de Gilles Perrault et Gérard Bouladou et surtout en ce qui concerne les divers témoignages importants de l'affaire (en particulier les Aubert), si quelqu'un arrive à me prouver que Gilles Perrault a menti en relatant les témoignages changeant des Aubert, alors CR est coupable.
S'il a dit vrai, alors CR est innocent.


Je trouve que vous avez entièrement raison. Je n'ai personnellement jamais été convaincue à 100% par Gérard Bouladou et personne ne m'a encore prouvé à 100% que Gilles Perrault avait raconté n'importe quoi.

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 09:35 
COCOTTE a écrit :
Je n'ai personnellement jamais été convaincue à 100% par Gérard Bouladou et personne ne m'a encore prouvé à 100% que Gilles Perrault avait raconté n'importe quoi.
Il vous reste donc la thèse complicitiste, disponible gratuitement sur ce forum!


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 15 févr. 2006, 09:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 29 oct. 2005, 08:32
Messages : 791
jpasc95 a écrit :
d'autre part, je lance une idée :
vu les écrits radicalement opposés de Gilles Perrault et Gérard Bouladou et surtout en ce qui concerne les divers témoignages importants de l'affaire (en particulier les Aubert), si quelqu'un arrive à me prouver que Gilles Perrault a menti en relatant les témoignages changeant des Aubert, alors CR est coupable.
S'il a dit vrai, alors CR est innocent.

C'est très simple, il suffit de réfléchir un peu : pourquoi une escouade de gendarmes recherchent le corps de l'enfant si les Aubert n'ont vu qu'un simple paquet à cet endroit :?:


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 173 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com