Nous sommes le 16 oct. 2018, 18:35

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 422 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 529 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 29 juin 2008, 10:50 
Je vais essayer de reconstituer un scénario plausible qui puisse au moins expliquer les 3 contradictions qui, personnellement, m’ont toujours gênée dans la scène de l’enlèvement à Ste Agnès :

1.
La probabilité, selon moi assez élevée, que Spinelli ait bien vu une Simca.

2.
Le fait qu’il soit difficile de nier - à mon avis - que le type vu par Spinelli ressemble quand même pas mal à CR, et pas du tout à l’homme au pull over-rouge.

3.
Le fait que JR et ES semblent bien ne pas avoir vu le même type.


J’ai choisi, parce qu’il faut bien commencer par quelque chose, d’examiner aujourd’hui l’hypothèse d’une complicité involontaire / bonne foi abusée de CR.

Je pourrais imaginer le scénario suivant :

CR fait la connaissance quelque part dans la région de Marseille ou à Marseille même, le dimanche 2 juin (dans la journée ou en soirée), d’un type (appelons le pour plus de commodité, et aussi parce que ce serait le plus vraisemblable, l’homme au pull over-rouge). Ce type a des tendances pédophiles et a déjà sévi de façon certaine dans au moins une cité mais bien entendu, CR l’ignore.

Ils boivent un coup, discutent de tout et de rien. CR explique qu’il fait une virée en voiture et compte rentrer le lendemain. L’autre lui demande où il compte dormir. CR lui dit qu’il n’en sait encore rien. Le type lui dit qu’il peut dormir chez lui s’il veut. CR remercie et accepte.
Le plus vraisemblable est, selon moi, qu’ils passent la soirée chez l’homme au pull over-rouge. Cela expliquerait en effet qu’absolument personne n’ait témoigné par la suite (alors que son portrait s’étale dans tous les journaux et que ce genre d’affichage attire normalement - surtout dans une affaire qui a autant ému l'opinion publique que l'enlèvement de MDR ! - au moins des témoignages d'affabulateurs) l’avoir vu dans ces fameux bars de l’Opéra où il est censé s’être bituré à mort toute la nuit.

Je pense probable qu’il se soit effectivement bituré (et peut-être pris je ne sais quelle saloperie de drogue) avec l’autre type, mais dans l’appartement du type, pas dans le quartier de l’Opéra.

Quelque chose me dit – je reconnais qu’absolument rien ne me permet de le prouver mais nous sommes bien obligés de faire des suppositions – que le type habitait dans le quartier des Chartreux et connaissait parfaitement la configuration de la cité Ste Agnès, ses passages, ses raccourcis. Il devait savoir aussi qu’on y trouvait toujours des enfants qui jouaient dehors les dimanches et les jours fériés.

Les deux hommes dorment, se réveillent, refont le monde, picolent peut-être à nouveau (CR dira en effet dans ses aveux qu’il s’est encore tapé un whisky le matin avant de monter en voiture, mais situera la scène dans un bar), se racontent plus ou moins leur vie.

C’est là que pourrait se situer la fable du père divorcé désespéré de ne pas voir sa petite fille dont j’ai parlé sur un autre fil.
L’homme au pull over-rouge raconte à CR une salade du genre : il est divorcé, a une petite fille qui habite pas loin mais qu’il ne peut jamais voir parce que sa mère fait barrage. Il en souffre, aimerait la voir, l’emmener promener ne serait-ce qu’une petite heure, etc. Surtout par ce beau temps !
Mais la chose est difficile, car il a peur de se faire repérer par la mère ou autre. Il faudrait donc faire vite. CR pourrait peut-être l’aider en attendant à proximité au volant d’une voiture pendant que lui irait chercher sa petite, qui joue toujours dehors avec les autres enfants le dimanche matin quand il fait beau.
CR, brave type, trop jeune et trop naïf pour comprendre toutes les implications, légales et autres, d’une telle entreprise, accepte d’aider son nouveau copain.
Ils se transportent donc à Ste Agnès.

Spinelli a vu une Simca 1100. J’explique dans un autre post pourquoi j’ai tendance à le croire.
Admettons donc qu’il s’agissait d’une Simca 1100.
Mais il a aussi vu un type dont je ne peux m’empêcher de penser qu’il ressemble beaucoup à CR et pas du tout à l’homme au pull over-rouge. Il faudrait donc admettre que c’était CR mais que ce n’était pas sa voiture.
Cela voudrait donc dire que l’homme au pull over-rouge a trouvé un prétexte quelconque pour que CR prenne accepte de conduire sa Simca 1100 et non son Coupé Peugeot.
Je reconnais que je ne vois pas très bien ce que pourrait être ce prétexte …

Là, 2 possibilités :

- Ils sont allés à Ste Agnès en Simca 1100 et le Coupé Peugeot est resté garé devant chez l’homme au pull over-rouge.

- Ils y sont allés à 2 voitures, mais ont permuté, CR conduisant la Simca 1100 de l’homme au pull over-rouge et ce dernier conduisant le Coupé Peugeot 304, garé un peu plus loin.

Dans les 2 cas, c’est l’homme au pull over-rouge (le grand et brun aux cheveux courts vu pas JR) qui aborde les enfants, éloigne le frère et reste avec MD.

S’ils n’ont pris pour l’enlèvement que la Simca 1100 :[/u]

L’homme au pull over-rouge et la petite rejoignent la Simca 1100 garée à deux pas, où les attend CR. L’homme au pull over-rouge monte le premier à l’arrière et se planque et c’est au moment où CR, souriant, fait monter la petite que Spinelli sort de son garage et voit la scène : un homme aux cheveux châtain clair faisant monter une petite fille dans une Simca 1100 en lui souriant.
Il ne voit pas l'autre type parce que ce dernier s'est applati sur la banquette arrière et aussi parce qu'ES ne s'intéresse pas assez à la scène pour scruter l'intérieur de la voiture.

S’ils ont pris les deux voitures :[/u]

Même scénario que ci-dessus sauf que l’homme au pull over-rouge ne monte pas dans la Simca mais regagne le Coupé Peugeot, garé un peu plus loin.

Il aura certainement dit à la petite que la recherche du chien noir irait plus vite en voiture. Qu’elle monte avec son copain et fasse le tour du bâtiment pendant que lui cherche dans une autre direction.

Voilà pour l’enlèvement à Ste Agnès proprement dit.

Je trouve que cela expliquerait bien des choses.

C’est après que c’est moins évident et qu’il me faut réfléchir pour voir s’il existe un plusieurs scénarios susceptible/s d’inclure – sans trop solliciter les faits ni recourir au roman – le maximum de données connues.

La suite au prochain numéro, donc.

Si suite il y a, car il se peut que tout parte en vrille dès la sortie de la cité Ste Agnès et je conclue une nouvelle fois à l'impossibilité de reconstituer quelque chose de convaincant pour le reste des événements


Haut
   
Message non luPosté : 29 juin 2008, 17:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
S’ils n’ont pris pour l’enlèvement que la Simca 1100 :

L’homme au pull over-rouge et la petite rejoignent la Simca 1100 garée à deux pas, où les attend CR. L’homme au pull over-rouge monte le premier à l’arrière et se planque et c’est au moment où CR, souriant, fait monter la petite que Spinelli sort de son garage et voit la scène : un homme aux cheveux châtain clair faisant monter une petite fille dans une Simca 1100 en lui souriant.
Il ne voit pas l'autre type parce que ce dernier s'est applati sur la banquette arrière et aussi parce qu'ES ne s'intéresse pas assez à la scène pour scruter l'intérieur de la voiture.
A 2 pas ? Vous voulez dire que la voiture était devant les garages ?
Citation :
S’ils ont pris les deux voitures :

Même scénario que ci-dessus sauf que l’homme au pull over-rouge ne monte pas dans la Simca mais regagne le Coupé Peugeot, garé un peu plus loin.

Il aura certainement dit à la petite que la recherche du chien noir irait plus vite en voiture. Qu’elle monte avec son copain et fasse le tour du bâtiment pendant que lui cherche dans une autre direction.
Donc les deux enfants n'auraient jamais vu le père de Marie-Dolorès?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 17:54 
Citation :
Danou a écrit:
S’ils n’ont pris pour l’enlèvement que la Simca 1100 :

L’homme au pull over-rouge et la petite rejoignent la Simca 1100 garée à deux pas, où les attend CR. L’homme au pull over-rouge monte le premier à l’arrière et se planque et c’est au moment où CR, souriant, fait monter la petite que Spinelli sort de son garage et voit la scène : un homme aux cheveux châtain clair faisant monter une petite fille dans une Simca 1100 en lui souriant.
Il ne voit pas l'autre type parce que ce dernier s'est applati sur la banquette arrière et aussi parce qu'ES ne s'intéresse pas assez à la scène pour scruter l'intérieur de la voiture.

Dalakhani
A 2 pas ? Vous voulez dire que la voiture était devant les garages ?
Non, la voiture était là où Spinelli l'a vue et où JR confirme qu'elle était. Mais ce n'était vraiment pas très loin de là où les enfants jouaient.

D'autant que j'ai dit dans un autre post que, lorsque JR dit "on s'amusait devant les garages", il ne faut pas prendre l'expression au pied de la lettre. Il ne voulait pas dire qu'ils étaient restés tout le temps collés à un mètre de la porte du garage.
Par "devant les garages", il voulait dire sur la sorte de petite place qui se trouve devant les garages.
Il est bien évident qu'ils allaient et venaient, comme font les enfants, montaient parfois un peu la rue qui monte, redescendaient, revenaient devant les portes des garages, repartant, etc.

Je pense qu'ils ont dû voir la voiture arriver à un moment où ils étaient en bas de la rue qui monte. Ils l'ont vue se garer le long du trottoir et - dans l'hypothèse que j'examine aujourd'hui - ils ont vu un homme en descendre et se diriger vers eux : l'homme brun et grand dont parle JR, et dont je suppose dans mon scénario qu'il était l'homme au pull over-rouge.
CR était resté au volant de la Simca pendant que son copain allait chercher sa "fille".
Quand il les a vus arriver, il est sorti de la voiture pour faire entrer la petite et peut-être (si on prend l'hypothèse où CR et l'homme au pull over-rouge avaient pris une seule voiture, la Simca) pour faire entrer l'autre compère à l'arrière

Citation :
S’ils ont pris les deux voitures :

Même scénario que ci-dessus sauf que l’homme au pull over-rouge ne monte pas dans la Simca mais regagne le Coupé Peugeot, garé un peu plus loin.

Il aura certainement dit à la petite que la recherche du chien noir irait plus vite en voiture. Qu’elle monte avec son copain et fasse le tour du bâtiment pendant que lui cherche dans une autre direction.

Dalakhani
Donc les deux enfants n'auraient jamais vu le père de Marie-Dolorès?
Qu'est-ce que Monsieur Rambla vient faire là dedans ???


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:03 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
En fait, je pense que Dalakhani, pour reprendre votre scénario, s'étonne de la circonstance suivant laquelle votre homme au pull over rouge souhaiterait enlever sa propre fille ( suivant ce qu'il aurait déclaré à Ranucci), sans pour autant que cette dernière ne semble , elle, le reconnaître :wink:

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:07 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 mars 2005, 21:41
Messages : 3745
Localisation : Paris
Quant à moi, une chose m'étonne dans ce scénario:
N'aurait -il pas été plus simple, si l'homme au pull over rouge accompagne en définitive Ranucci, qu'il enlève lui même la petite , qui serait, suivant se s propres déclarations sa fille?
Par ailleurs, pourquoi s'encombrer d'un complice qui risquerait à tout moment, à l'avenir, de parler? N'oublions pas que notre homme est un pervers et qu'il n'a pas pour projet de ramener la petite....il n'ignore donc pas qu'une plainte sera certainement déposée et que Ranucci peut donner son signalement. :wink:

_________________
"ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort."
Image


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:08 
Je viens de me rendre compte que vous parliez probablement du Coupé Peugeot 304 lorsque vous demandez ce que j'entends par "à deux pas".

Ma réponse ne peut être qu'évasive : je n'en sais rien. Dans l'hypothèse où il y aurait eu 2 voitures à Ste Agnès, on peut supposer que l'homme au pull over-rouge, qui connaissait bien la cité Ste Agnès, aura su trouver un endroit stratégique adéquat pour garer sa voiture sans être trop en vue tout en étant pas loin des enfants.

Je pencherais d'ailleurs plutôt pour la version où les 2 hommes auraient pris une seule voiture, la Simca 1100 vue par Spinelli, et auraient laissé le Coupé de CR garé devant chez l'homme au pull over-rouge.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:16 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Je viens de me rendre compte que vous parliez probablement du Coupé Peugeot 304 lorsque vous demandez ce que j'entends par "à deux pas".
Moi je parle de la même voiture que vous, c'est à dire la voiture où est allongé le soit disant père et celle que voit E. Spinelli.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
D'autant que j'ai dit dans un autre post que, lorsque Jean Rambla dit "on s'amusait devant les garages", il ne faut pas prendre l'expression au pied de la lettre. Il ne voulait pas dire qu'ils étaient restés tout le temps collés à un mètre de la porte du garage.
Et quand Jean Rambla dit que l'homme qui est arrivé en voiture "a garé son auto devant un de ses garages" ça veut dire quoi ?

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 18:51 
Citation :
Quant à moi, une chose m'étonne dans ce scénario:
N'aurait -il pas été plus simple, si l'homme au pull over rouge accompagne en définitive Ranucci, qu'il enlève lui même la petite , qui serait, suivant se s propres déclarations sa fille?
Par ailleurs, pourquoi s'encombrer d'un complice qui risquerait à tout moment, à l'avenir, de parler? N'oublions pas que notre homme est un pervers et qu'il n'a pas pour projet de ramener la petite....il n'ignore donc pas qu'une plainte sera certainement déposée et que Ranucci peut donner son signalement. :wink:
Je sais bien, Ludivine, et c'est précisément pour toutes ces raisons que j'ai longtemps refusé d'envisager une thèse de complicité.

Gilles Perrault dit quelque part dans son livre qu'"On se met à deux pour courir la gueuse, pas pour enlever une petite fille" et cet argument me paraissait tellement convaincant que l'idée d'une complicité me semblait tout à fait absurde.

Si j'ai fini par l'étudier, c'est parce que je trouve que la présence de 2 hommes expliquerait les anomalies à Ste Agnès que j'explique dans mon post précédent.
Et parce que la présence de ce POR dans la galerie où CR s'est trouvé embourbé est aussi un indice qui suggère la présence d'un deuxième larron.

Plus simple d'enlever un enfant en étant tout seul ? Je le pensais moi aussi. Mais à la réflexion, je me dis que, si l'on part du principe que l'homme qui a abordé les 2 enfants était l'homme au pull over-rouge des Cerisiers et des Tilleuls, il a pu tirer la leçon de ces 2 échecs précédents et se dire que la méthode 1 contact et 1 chauffeur serait plus efficace.

L'objection que vous donnez par ailleurs : le danger que CR ne le dénonce (d'autant que dans mon scénario, il disposerait de son adresse, probablement de son nom, puisqu'il est allé chez lui, et vraisemblabement aussi du numéro de la voiture) constituait aussi pour moi un obstacle majeur à une théorie compliciste.

Si j'ai finalement cessé d'écarter systématiquement cette hypothèse, c'est parce qu'il existe une information - vraie ou fausse - qui pourrait expliquer que l'homme au pull over-rouge ait eu sur CR un moyen de pression.

Il existe - vous le savez puisque j'en parle dans l'enregistrement avec Rabineau - le témoignage d'un camarade de régiment (qui n'est pas Rabineau) qui veut rester anonyme et qui, tout en donnant par ailleurs des renseignements très favorables sur CR, révèle que ce dernier aurait eu au moins une relation homosexuelle à l'armée.

De là à imaginer que l'hypothétique nuit passée chez l'homme au pull over-rouge aurait pu ne pas être simplement amicale ...

Je ne dis pas que j'y crois. Je dis encore moins que je crois à cette histoire de père divorcé.
Mais il faut bien raisonner dans tous les sens pour avoir une chance de reconstituer un puzzle qui inclue le plus d'éléments connus.

Je pense que l'on doit bien sûr se garder de tomber dans le roman. Mais je pense aussi, à l'inverse, qu'il serait également faux de s'interdire une certaine audace de réflexion dans la mesure où une hypothèse permet d'expliquer des d'éléments qui posent problème.

Cette hypothèse permettrait d'expliquer :

- le fait que JR et ES ne décrivent pas le même type.

- Le fait que Spinelli ait vu un homme dont le signalement ressemble à CR

- Le fait que Spinelli ait vu une Simca (je trouve que c'est de plus en plus probable).

- Le fait que personne n'ait témoigné avoir vu CR dans les bars de l'Opéra ni d'ailleurs

- Le fait que CR, le lundi en fin d'après midi, ait fait sur Guazzone et Rahou une impression aussi clean, ce qui n'aurait pas été le cas si son dernier rasage et sa dernière douche avaient daté du dimanche matin, surtout avec la chaleur. Pour faire une impression aussi propre, il fallait qu'il soit rasé et douché du matin. Ce qui va dans le sens d'une nuit passée dans un appartement.

- La présence d'un POR identique à celui vu par Martel sur un pédophile avéré, qui ne saurait en aucun cas être CR, et qui suggère la présence d'un deuxième homme que CR dans la champignonière.
Un POR sans trace de moisissures, ce qui laisse penser qu'il ne se trouvait là que depuis 2 jours au maximum (ce qui correspond au jour de l'enlèvement).

En résumé : si j'ai fini par m'intéresser à une hypothèse de complicité, c'est parce qu'il me semble que plusieurs indices vont dans le sens de la présence de 2 hommes tant sur les lieux de l'enlèvement qu'à proximité des lieux du crime (la champi)

Mais encore une fois, ce n'est qu'un scénario parmi d'autres.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:00 
Citation :
Citation :
D'autant que j'ai dit dans un autre post que, lorsque Jean Rambla dit "on s'amusait devant les garages", il ne faut pas prendre l'expression au pied de la lettre. Il ne voulait pas dire qu'ils étaient restés tout le temps collés à un mètre de la porte du garage.
Et quand Jean Rambla dit que l'homme qui est arrivé en voiture "a garé son auto devant un de ses garages" ça veut dire quoi ?
Il me semble, mais je me trompe peut-être, que JR ne dit pas formellement qu'il s'est garé devant les garages.

Il dit, je crois, (mais je ne suis pas sûre) qu'il jouait devant les garages avec sa soeur et qu'un homme est arrivé en voiture et leur a demandé de l'aider à chercher son chien.

Et comme je pense, comme je l'explique plus haut, qu'il ne faut pas prendre le "devant les garages" au pied de la lettre, les choses auraient pu se passer comme je l'explique dans mon post précédent.

De toute manière, quoi qu'ait pu dire l'enfant (ou qu'on lui ait fait dire) à l'époque, il n'en reste pas moins qu'il le conteste maintenant, puisqu'il a dit à Gérard Bouladou qu'en réalité la voiture était bien là où Spinelli l'a vue.
Quand on sait que cet élément va à décharge et que ni JR ni Gérard Bouladou ne peuvent l'ignorer, il me semble que, si JR le dit et si Gérard Bouladou le rapporte, c'est que ce doit être vrai.
Je maintiens d'ailleurs que cette honnêteté est à mettre à l'actif de Gérard Bouladou, qui n'était pas obligé de nous le dire car ça va à l'encontre de sa thèse


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:01 
Citation :
[...]
Moi je parle de la même voiture que vous, c'est à dire la voiture où est allongé le soit disant père et celle que voit E. Spinelli.

Alors, j'avais bien compris et ai exposé ma théorie plus haut


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Il me semble, mais je me trompe peut-être, que Jean Rambla ne dit pas formellement qu'il s'est garé devant les garages.
Vous vous trompez, Jean RAMBLA dit : "l'homme [...] a garé son auto devant un des garages"

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:26 
Citation :
En fait, je pense que Dalakhani, pour reprendre votre scénario, s'étonne de la circonstance suivant laquelle votre homme au pull over rouge souhaiterait enlever sa propre fille ( suivant ce qu'il aurait déclaré à Ranucci), sans pour autant que cette dernière ne semble , elle, le reconnaître :wink:
J'ai bien pensé à cela et c'est pour cela que je prévois des difficultés pour la suite du scénario.

L'homme au pull over-rouge a pu réduire à un minimum les risques de se trahir en disant à CR que sa petite fille était facilement intimidée devant les étrangers et qu'il vallait mieux ne pas trop lui parler au début et a pu aller déposer CR là où il avait garé sa voiture. CR récupère sa voiture et ils se séparent : Au revoir ! Merci et à la prochaine !
CR se serait ensuite retrouvé sur la même route que lui parce que c'était celle qu'il lui fallait prendre pour retrouver la route de Nice.

Ou alors, il a très vite jeté le masque, peut-être menacé CR.

Tout cela est loin d'être clair, je vous l'ai dit. Il se peut que je ne parvienne pas à mettre sur pied un scénario crédible pour la suite des événements.
Auquel cas, j'abandonnerai entièrement cette hypothèse.

Il faut que j'y réfléchisse, en essayant de ne retenir que ce qui peut coller avec les faits connus.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:30 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Je maintiens d'ailleurs que cette honnêteté est à mettre à l'actif de Gérard Bouladou, qui n'était pas obligé de nous le dire car ça va à l'encontre de sa thèse
Je pense qu'il faut avoir un peu de rigueur, si G. Bouladou parle de ce passage c'est bien entendu pour essayer d'enfoncer C. Ranucci et pas pour autre chose.

Il a du balancer ça pour voir comment cela allait être perçu et ainsi le mettre ou non dans son prochain livre. Ou pour voir quelles étaient les faiblesses de ce dialogue et ainsi le renforcer.

Ce n'est que de l'oral, si on commence à prendre au sérieux tout ce que dit l'homme qui a vu l'homme qui a vu l'ours on a pas fini.

Dans ce cas un témoin m'a dit que ce n'était pas C. Ranucci qui était sur les lieux de l'enlèvement et que l'homme qui a enlevé Marie-Dolorès Rambla était seul.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2008, 19:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 11:23
Messages : 1781
[quote="Danou"][/quote]


Et qu'est ce qui vous empeche de penser à une complicité totale entre
pédophiles,avec un scénario d'enlevement qui me fait penser à celui mis en scene par des internautes récemment et "découvert" à temps par un faux complice ....

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 422 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 529 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com