Nous sommes le 15 nov. 2018, 04:57

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message : témoignage Rosano
Message non luPosté : 28 juin 2007, 19:01 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
[...]
Pourquoi jouer devant les garages plutôt que dans la cour ? Parce que.
Pour changer. Comme ça. Sans raison particulière. Peut-être, comme le dit Rosano quelque part, parce qu'à un moment donné ils ont aperçu d'autres enfants (les nièces de Rosano, d'après ce qu'il dit) qui jouaient avec un petit chien blanc devant les garages et qu'ils ont voulu se joindre à eux.
Quand au dialogue avec la mère, pas de problème : elle s'est tout simplement mise au balcon et a crié : "Marie-Dolorès, Jean " et les enfants l'ont entendue, même s'ils étaient devant le garage.
Ils se sont rapprochés de la cour et ont discuté avec leur mère.
Moi qui ai vécu 5 ans dans une cité ouvrière dans mon enfance, à une époque où personne n'avait la télé et où les enfants jouaient dehors pendant des heures, je vois ça comme si j'y étais.
Alors dans ce cas, raison de plus de mettre en doute le témoignage de Rosanno. Le jeune homme appuyé contre le poteau n'a pas pu rester à observer les enfants pendant un long moment, puisque, selon votre hypothèse, ceux-ci se déplaçaient régulièrement pour retrouver leurs copains

Par ailleurs, compte tenu de la distance, il me semble que la mère, même en hurlant pour appeler les enfants, n'auraient pas été entendus par ceux-ci. Du 1er étage de l'immeuble, pour traverser la cour et rejoindre le devant des fameux trois garages, sa voix n'aurait jamais porté à cette distance. En outre, des enfants qui jouent n'entendent pas quand on les appelle de si loin ; ils crient, ils rient, ils se chamaillent et n'écoutent rien d'autre.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 29 juin 2007, 08:38 
Citation :
[...]

Alors dans ce cas, raison de plus de mettre en doute le témoignage de Rosanno. Le jeune homme appuyé contre le poteau n'a pas pu rester à observer les enfants pendant un long moment, puisque, selon votre hypothèse, ceux-ci se déplaçaient régulièrement pour retrouver leurs copains

Par ailleurs, compte tenu de la distance, il me semble que la mère, même en hurlant pour appeler les enfants, n'auraient pas été entendus par ceux-ci. Du 1er étage de l'immeuble, pour traverser la cour et rejoindre le devant des fameux trois garages, sa voix n'aurait jamais porté à cette distance. En outre, des enfants qui jouent n'entendent pas quand on les appelle de si loin ; ils crient, ils rient, ils se chamaillent et n'écoutent rien d'autre.
Je mets en doute le témoignage de Rosano depuis que j'ai discuté avec Aurélien et me suis rendue compte que nous n'avions pas entendu de Rosano les mêmes choses lors du repas à la pizzeria.
Contrairement à Aurélien, cependant, je n'ai tout de même pas la certitude que tout est faux dans ce témoignage.

Mais pour répondre à l'objection selon laquelle le jeune homme que Rosano dit avoir vu observer les enfants n'a pas pu rester tout le temps adossé au poteau, je pense avoir déjà précisé sur le forum que, d'après Rosano, il n'est justement pas resté tout le temps au même endroit. Rosano m'a dit sans que j'aie eu à le lui demander :"Il n'est pas resté tout le temps au même endroit. A un moment donné, je ne l'ai plus vu. Puis je l'ai revu".
Par ailleurs, si ce jeune homme adossé au poteau a réellement existé et est bien le ravisseur, je ne vois pas pourquoi il serait resté tout le temps vissé à son point d'observation. Il a pu aller à sa voiture, faire quelques pas, à un moment donné suivre les enfants, etc. Même s'il observait les enfants, rien ne l'empêchait d'aller et venir.

Quant à l'appel de la mère, il a forcément eu lieu puisqu'elle le dit et que Jean Rambla ne l'a jamais contesté non plus.
Elle a probablement attendu de voir son fils à portée de voix pour l'appeler. Il s'est alors rapproché du balcon et elle lui a dit ce qu'elle avait à lui dire. Il n'est pas impossible non plus qu'elle ait dû appeler 1 fois ou 2 sans succès avant qu'il l'entende.
Je ne vois vraiment aucun mystère là dedans. Toutes les mères dont les enfants jouent dehors et qui les appellent pour rentrer font de même.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 2 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com