Nous sommes le 20 nov. 2018, 08:24

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Témoins de l'accident
Message non luPosté : 11 nov. 2003, 17:34 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
Bonjour à tous,

Mathieu Fratacci parlait, en évoquant l'accident de La Pomme, de la présence au carrefour d'autres véhicules que ceux connus de tous:
"...Martinez n'en croit pas ses yeux. II gesticule. Il crie au chauffard de s'arrêter. Peine perdue ! L'autre est déjà loin. Il s'est habilement glissé entre la voiture et le camion qui le suivaient."

Il parlait également d'un camion que les Aubert s'apprêtaient à dépasser au moment du choc.

Quelqu'un parmi vous aurait-il des infos concernant ces véhicules et ces personnes, dont le témoignage, vous en conviendrez, serait très intéressant?

Je sais, en revanche, qu'un témoin de l'accident avait été mentionné, je crois, dans la seconde requête en révision déposée par les avocats de Mme Mathon. Ce témoin aurait été interrogé en 1981 ou 1982 par un policier diligenté par le Garde des Sceaux (peut-être M. Le Bruchec).
En tout cas rien de concret n'en est ressorti.... à cause de pressions? Je l'ignore...

_________________
Amicalement

Philippe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 nov. 2003, 13:26 
Bonjour,
Je n'avais pas connaissance de ces autres témoins,dans le POR Gilles
Perrault n'en parle pas.Mais comme je n'ai pas le livre de FRATACCI
et comme c'est galère pour se le procurer,je ne sais pas,mais il me semble que une personne en avait parlé sur l'ancien forum,je ne sais plus
trop...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 nov. 2003, 18:05 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
Bonsoir Régine,

Gilles Perrault n'en parlait pas dans son livre. Pour ce qui est du livre de Fratacci, il est épuisé.

Je ne sais pas à la suite de quoi ce témoin s'est manifesté, mais manifestement, son témoignage est resté lettre morte.

Si toutefois quelqu'un pouvait nous en apprendre davantage...

_________________
Amicalement

Philippe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 nov. 2003, 18:32 
Il me semble que le livre de fratacci est sorti en 1994,et je suppose que c'était en reponse au livre de Gilles Perrault qui lui est sorti en 1979.
Par contre pourquoi avoir attendu si longtemps pour sortir ce livre,
parait il que Fratacci n'était pas un violent au boulot.....alors j'en déduit que pour pondre son ouvrage....fallait pas le bousculer.
Mais bon était ce encore une vilaine rumeur???


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 nov. 2003, 08:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 oct. 2003, 08:39
Messages : 274
Fratacci dit que l'attente a été imposée par une obligation de réserve des fonctionnaires ou du genre.. qu'il fallait une autorisation de leur hiérarchie pr faire des déclarations.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 14 nov. 2003, 15:51 
Hors ligne
Administrateur

Enregistré le : 13 sept. 2003, 09:20
Messages : 119
Bonjour à tous,

Pour compléter les propos de Sebast et de Régine, il est vrai que Mathieu Fratacci voulait, par son livre, répondre à celui de Gilles Perrault, mais aussi aux propos tenus par ce dernier lors de l'émission de France3, "histoire d'un jour", en 1985.

Dans cette émission, Gilles Perrault avait accusé les enquêteurs de forfaiture. Une plainte en diffamation fut déposée par les policiers. Gilles Perrault, ainsi que les producteurs de l'émission, furent condamnés pour diffamation en 1989. Ce n'est qu'après que Mathieu Fratacci commença probablement la rédaction de son livre.

_________________
Amicalement

Philippe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2004, 14:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
"son témoignage est resté lettre morte"
Ca devient une manie dans cette affaire!!!!!
Et là on ne pourra pas coller l'étiquette Gilles Perrault, vu que l'info vient du livre de Fratacci, troublant pour quelqu'un voulant montrer la verite, son livre commence avec un couac


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 mai 2004, 10:11 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Vous en avez peut-être déjà parlé, je ne sais pas, je n'ai sans doute pas tout lu. Mais Martinez dit bien : "Quelques minutes plus tard est arrivé un autre véhicule" en parlant des Aubert. Bon, ce n'est sans doute pas dix minutes, mais s'il dit "quelques minutes", c'est évidemment que ce n'est pas non plus trente secondes. Dans ce cas, comment les Aubert peuvent-ils dire ce truc de fou : ils suivaient Ranucci, ils l'avaient en point de mire ? C'est pire qu'un mensonge, c'est une aberration. Tricher à ce point, ça ne peut que cacher des choses vraiment pas nettes.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 mai 2004, 20:39 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
bonsoir phil,

je ne sais pas ce qu'a fait, ni dit Martinez, ce qui est "gonflant" si vous me permettez , c'est que, dans cette affaire, Martinez a eu un accrochage avec un type, qui avait l'air seul à bord, bien. D'abord, on a pas l'air seul, on l'est ou on l'est pas.

Un ou deux jours plus tard, un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule tamponneur.

Oui, c'est sûr qu'une enfant aurait pu s'y trouver, ma grand-mère aussi et il y aurait eu sûrement de la place pour moi aussi.

Ce que je veux dire , c'est qu'il y a un simple accrochage et ce qu'on veut juste savoir, c'est si l'homme était seul à bord et ce mr Martinez est bien compliqué.

Sans compter que s'il a eu le temps de noter la plaque et de constater toute la peur dans les yeux de Ranucci, il aurait largement eu le temps de voir s'il était seul ou pas. Mais bon, on a tous nos prorités. bisous lolo


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 mai 2004, 21:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Je pense que vraiment, on ne peut pas accabler Martinez. Ta priorité, toi, aurait été de regarder s'il y avait quelqu'un d'autre dans la voiture ? (Au cas où un enfant serait retrouvé pas loin dans les buissons ?) Non, bien sûr. Je ne sais pas si tu as déjà eu un accident, mais ça va très vite. Tu gardes une ou deux images, pas plus. En l'occurence la tête du conducteur, parce que c'est un réflexe, de regarder qui te percute. Ensuite, quand la voiture s'éloigne à toute vitesse, reconnaît qu'il est beaucoup plus normal d'essayer de retenir le numéro d'immatriculation que de se demander si par hasard il n'y aurait pas d'autres personnes dans la voiture.
Quant au "Il y aurait pu avoir un enfant", c'est de tout évidence une petite pirouette du flic qui l'a interrogé, comme ils font toujours. Genre :
– Le conducteur était seul ?
– Oui.
– Vous en êtes certain à 100% ?
– Euh... Quand même pas à 100%, non.
– Donc il aurait pu y avoir quelqu'un d'autre ?
– Euh...
– C'est possible ou pas ?
– C'est-à-dire que... Oui, je suppose.
– Donc il aurait pu par exemple y avoir un enfant ? Même si vous ne l'avez pas vu ?
– Il aurait pu, oui.

Et là, le flic tape simplement sur sa machine : Monsieur Martinez déclare : "Un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule."


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 mai 2004, 21:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
je n'accable pas Martinez, je m'en fous de Martinez.

Simplement, même si tu as raison de dire qu'un accident va très vite, il a eu le temps de voir toute la peur du monde dans les yeux de ranucci, je suis sûre, (c'est peut-être obtus de ma part) que s'il y avait quelqu'un dans la voiture il l'aurait vu tout simplement sans regarder plus que ça. Il l'aurait remarqué.

Je crois que pour la reconstitution de l'accident, on a pas mis d'enfant dans la voiture, ce qui aurait été interressant, une petite de la taille de marie- dolorès, là on aurait pu avoir une idée de la vision dans la voiture si une enfant s'y trouvait. NON?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 26 mai 2004, 23:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 nov. 2003, 21:38
Messages : 222
Citation :
Je pense que vraiment, on ne peut pas accabler Martinez. Ta priorité, toi, aurait été de regarder s'il y avait quelqu'un d'autre dans la voiture ? (Au cas où un enfant serait retrouvé pas loin dans les buissons ?) Non, bien sûr. Je ne sais pas si tu as déjà eu un accident, mais ça va très vite. Tu gardes une ou deux images, pas plus. En l'occurence la tête du conducteur, parce que c'est un réflexe, de regarder qui te percute. Ensuite, quand la voiture s'éloigne à toute vitesse, reconnaît qu'il est beaucoup plus normal d'essayer de retenir le numéro d'immatriculation que de se demander si par hasard il n'y aurait pas d'autres personnes dans la voiture.
Quant au "Il y aurait pu avoir un enfant", c'est de tout évidence une petite pirouette du flic qui l'a interrogé, comme ils font toujours. Genre :
– Le conducteur était seul ?
– Oui.
– Vous en êtes certain à 100% ?
– Euh... Quand même pas à 100%, non.
– Donc il aurait pu y avoir quelqu'un d'autre ?
– Euh...
– C'est possible ou pas ?
– C'est-à-dire que... Oui, je suppose.
– Donc il aurait pu par exemple y avoir un enfant ? Même si vous ne l'avez pas vu ?
– Il aurait pu, oui.

Et là, le flic tape simplement sur sa machine : Monsieur Martinez déclare : "Un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule."
C'est-t-y pas plus simple de demander à Monsieur Martinez comment tout cela s'est passé ??!
(plutôt que de partir au quart de tour dans un scénario allégorique complètement imaginaire dont le seul but est de conforter une idée préconçue sévèrement ancrée ? )


Haut
   
 Sujet du message : martinez
Message non luPosté : 27 mai 2004, 07:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
bonjour phil,

je ne crois pas que c'est le policier qui transcrit les dires de mr Martinez.

Car le 5 juin (je crois), avant ou après le coup de fil des Aubert, mr Martinez téléphone et dit au policier cette périphrase: "un enfant aurait pu se trouver dans le véhicule tamponneur, donc le policier n'a rien avoir dans cette circonlocution digne d'intêret. lolo


Haut
   
 Sujet du message : les temoins
Message non luPosté : 27 mai 2004, 07:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 12:12
Messages : 3461
Localisation : 57
ils n'ont qu'à tous venir, les protagonistes de cette affaire, enfin ceux qui sont encore là.

Toujours est-il que dans cette affaire ou on a pu arrêter le coupable et lui couper la tête et qui devrait être une fin heureuse et méritée pour certains, je ne vois guère depuis 30 ans de réactions de leur part. En dehors, si je n'm'abuse d'une réaction des Aubert, personne n'en a eu marre des attaques( livre "le pull over rouge, film "le pull over rouge, peut-être même lisent-ils ce forum?
Il est où mr Martinez,
et le petit jean qui a mon âge aujourd'hui: témoin direct du rapt,
et mr Spinelli qui dit pouvoir confondre 2 types de voitures, il est où, lui aussi.
En tout cas, moi, même petit bout de bonne femme, venez me casser du sucre sur le dos, venez faire une interprétation de ce que je dis, je convoque la presse, la télé et tout le bazar et j'explique,et je m'explique.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 27 mai 2004, 09:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2004, 09:57
Messages : 443
Euh... Non, Vincent, c'est pas tellement plus simple de demander à m'sieur Martinez. (C'est toi qui l'appelles ?) Je voulais juste dire que ça a pu se passer comme ça, et qu'en tout cas, dire "Il aurait pu y avoir un enfant", ça signifie : "Je n'ai rien vu", et que c'est dans la bouche de l'accusation que ça devient "Il y avait peut-être un enfant". Mais Martinez, lui, n'a rien dire d'autre que "Il aurait pu y avoir un enfant".
On ne peut pas en vouloir à tout le monde, aux Aubert, aux flics, à Di Marino, sans doute, mais ces braves Martinez, c'est pousser un peu loin. Au moment où ils déposent, il ne faut pas oublier qu'un jeune homme de 20 ans n'a pas été injustement décapité. Une petite fille est morte et on cherche l'ordure qui l'a tuée. Je trouve normal que Martinez laisse une porte ouverte en disant "Je ne peux pas affirmer que l'homme était seul." Ranucci à ce moment-là n'est pas un martyr, c'est un type qui grille un stop, les percute et se barre comme un voleur. Ce qui ne suscite pas de bienveillance particulière...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com