Nous sommes le 11 déc. 2018, 12:17

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 269 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 18
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 mars 2007, 14:56 
Hors ligne
Modérateur
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 28 août 2006, 22:38
Messages : 267
Citation :
Le petit Jean doit avoir aujourd'hui entre 35 et 40 ans. Pourquoi ne se manifeste-t-il pas? Je reconnais que s'il à gardé la mémoire des faits et qu'il maintenait ses déclarations de l'époque, cela serait dur pour les parents de la pauvre petite d'admettre que le meurtrier est topujours en liberté.

Mais cela pourrait aider pour la manifestation de la vérité conernant CR

Minotaure
ftopic398.html

et

http://www.lexpress.fr/info/societe/dos ... ida=432014

_________________
Sophie


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 10 mars 2007, 15:27 
Citation :
Je croyais que ce sujet était consacré à Jean Rambla...

Je voudrais attirer de nouveau votre attention sur les propos de J.Rambla à TF1 en 2004 . Comment les interprétez vous ?
J.Rambla : - Ranucci il est mort, ma sœur elle est morte, basta, voila . Qu’est ce qu’il y a à faire ? Trente ans après qu’est ce que vous voulez faire maintenant ? Qu’est ce que vous voulez faire ? On va…, on va soulever la terre, qu’est ce que ça rapporte ? on va faire de la poussière ? Ca ne sert à rien.[/b]
Je sais bien que ces propos sont considérés par beaucoup de gens comme des semi-aveux, par J.Rambla, de sa conviction de la non-culpabilité de CR.
Je reconnais qu'on peut les interpréter comme ça et je suis tentée de temps à autre de le faire.
Mais je pense aussi bien souvent que JR a simplement voulu exprimer par cette phrase un sentiment d'exaspération et de "ras-le-bol" général, qu'il a exprimé à sa façon : pragmatisme et bon sens ("de toute manière, ça ne fera revenir ni ma soeur ni CR. Alors à quoi ça sert de toujours nous embêter avec cette histoire !?!?!").


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 09:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
[...]

Je sais bien que ces protentépos sont considérés par beaucoup de gens comme des semi-aveux, par J.Rambla, de sa conviction de la non-culpabilité de CR.
Je reconnais qu'on peut les interpréter comme ça et je suis tentée de temps à autre de le faire.
Mais je pense aussi bien souvent que Jean Rambla a simplement voulu exprimer par cette phrase un sentiment d'exaspération et de "ras-le-bol" général, qu'il a exprimé à sa façon : pragmatisme et bon sens ("de toute manière, ça ne fera revenir ni ma soeur ni CR. Alors à quoi ça sert de toujours nous embêter avec cette histoire !?!?!").
Tout est dans votre Mais. On est tenté de croire à l'innocence mais on pense que J.Rambla n'a pas voulu dire cela. Décidément pour J.Rambla, comme pour E.Spinelli les partisans du doute ou de l'innocence écoutent les mots prononcés, ceux qui sont certains de la culpabilité les expliquent.

"Ce n'est pas ce qu'a voulu dire M.Aubert" me répondait un jour G.Bouladou, avant de changer d'avis récemment sur le fait que M.Aubert avait vu le visage de Ranucci à la Pomme.

Expliquez moi cependant pourquoi J.Rambla juxtapose la mort de Ranucci et celle de sa soeur, comme deux faits indépendants l'un de l'autre...
Pourquoi ne dit il pas tout simplement : Ranucci a tué ma soeur et il est mort... Vous ne sentez pas sur ces courtes images la pression de l'avocat et de son père qui crie derrière lui ... ?

Et je l'évoque ici bien qu'il y ait un autre fil sur l'interview de GBouladou : M.Bouladou dit maintenent que JRambla n'a pas fait attention au visage de Ranucci (devenu synonyme de ravisseur) ni à la voiture parce qu'il s'intéressait au chien noir.

Comptez les gens qui n'"ont pas fait attention" et ceux qui "se sont trompés" dans l'argumentation de GBouladou et vous en déduirez combien de témoignages il faut écarter pour que l'accusation tienne.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 09:36 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
[...]

Alors à quoi ça sert de toujours nous embêter avec cette histoire !?!?!").
A rien de plus que de faire avancer la réflexion. Laissez vous tenter.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 10:39 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
Tout est dans votre Mais. On est tenté de croire à l'innocence mais on pense que J.Rambla n'a pas voulu dire cela. Décidément pour J.Rambla, comme pour E.Spinelli les partisans du doute ou de l'innocence écoutent les mots prononcés, ceux qui sont certains de la culpabilité les expliquent.
Je suis a 100% d'accord avec cette analyse

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 10:58 
Citation :
[...]

A rien de plus que de faire avancer la réflexion. Laissez vous tenter.
Vous me prêtez des sentiments qui ne sont pas les miens maisceux dont je pense qu'ils pourraient éventuellement -mais je ne suis sûre de rien - avoir été ceux de JR au moment où il a prononcé cette phrase.

Si je considérais que parler de cette histoire ne servais à rien, qu'est-ce que je ferais sur ce forum ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 11:05 
(Danou a écrit :
Mais je pense aussi bien souvent que Jean Rambla a simplement voulu exprimer par cette phrase un sentiment d'exaspération et de "ras-le-bol" général, qu'il a exprimé à sa façon : pragmatisme et bon sens ("de toute manière, ça ne fera revenir ni ma soeur ni CR. Alors à quoi ça sert de toujours nous embêter avec cette histoire !?!?!").


Webrider a répondu :
Tout est dans votre Mais. On est tenté de croire à l'innocence mais on pense que J.Rambla n'a pas voulu dire cela. Décidément pour J.Rambla, comme pour E.Spinelli les partisans du doute ou de l'innocence écoutent les mots prononcés, ceux qui sont certains de la culpabilité les expliquent.


J'ai bien le droit d'hésiter entre 2 interprétations, tout de même. Ce que j'ai voulu dire, c'est qu'il m'arrive d'interprêter cette phrase dans un sens et parfois dans un autre et que je ne suis sûre de rien.

Je n'ai jamais, même enfant, fait partie de ces gens qui sont toujours sûrs de tout, pour qui les choses sont noires ou blanches mais jamais entre les deux, qui sont péremptoires sur tout, incollables sur tout, qui sont incapables d'envisager une chose et son contraire.

Je n'y peux rien, je suis ainsi faite.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 12:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Danou, surtout ne croyez pas que c'est à vous que j'en veux. Vous ne prétendez pas imposer votre point de vue. C'est très appréciable. Je surfais cependant sur vos mots :

- vous êtes tentée (c'est pas bien...) de croire que J.Rambla pourrait exprimer que Ranucci est innocent.

- vous pensez (c'est bien plus noble) qu'il pourrait avoir voulu dire un peu le contraire

Mais je n'en tire aucune opinion... promis, juré rhand

Certain(s), en revanche, ne se gêne(nt) pas, non seulement pour interpréter les témoignages, mais encore pour en tirer des conclusions définitives et tenter de les imposer à ceux qui ne sont pas assez intelligents pour comprendre du premier coup.

Si vous ne souhaitez pas pencher d'un côté ou de l'autre, la Loi y a pensé : le doûte dans ce cas profite à l'accusé...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 16:32 
Webbrider a écrit

Si vous ne souhaitez pas pencher d'un côté ou de l'autre, la Loi y a pensé : le doûte dans ce cas profite à l'accusé...


Ce n'est pas que je ne souhaite pas pencher d'un côté ou de l'autre. c'est que je parviens pas à me faire une opinion. J'aimerais bien au contraire.

Quand au doûte qui profite à l'accusé, je m'en suis plusieurs fois expliquée sur ce forum et pas plus tard qu'hier pour la dernière fois (mais je ne me souviens plus en réponse à qui) :
entièrement d'accord sur le principe et sur l'application du doute qui doit profiter à l'accusé lorsqu'il s'agit d'une enquête, d'une instruction, d'un procès, ou d'une demande en révision. C'est la base même de l'état de droit.

Mais, en tant que simple personne privée qui s'intéresse à cette affaire, je ne me sens pas tenue de raisonner à partir de ce principe pour me forger une intime conviction. Si je le faisais, je devrais depuis longtemps m'être rangée dans le camp des l'innocentistes puisque, effectivement, je reconnais qu'il existe des éléments de doute. Mais dans un contexte de forum de discussion, il me faut plus qu'un doute sur la culpabilité pour me déclarer convaincue de l'innocence.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 11 mars 2007, 17:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
Webbrider a écrit

Si vous ne souhaitez pas pencher d'un côté ou de l'autre, la Loi y a pensé : le doûte dans ce cas profite à l'accusé...


Ce n'est pas que je ne souhaite pas pencher d'un côté ou de l'autre. c'est que je parviens pas à me faire une opinion. J'aimerais bien au contraire.

Quand au doûte qui profite à l'accusé, je m'en suis plusieurs fois expliquée sur ce forum et pas plus tard qu'hier pour la dernière fois (mais je ne me souviens plus en réponse à qui) :
entièrement d'accord sur le principe et sur l'application du doute qui doit profiter à l'accusé lorsqu'il s'agit d'une enquête, d'une instruction, d'un procès, ou d'une demande en révision. C'est la base même de l'état de droit.

Mais, en tant que simple personne privée qui s'intéresse à cette affaire, je ne me sens pas tenue de raisonner à partir de ce principe pour me forger une intime conviction. Si je le faisais, je devrais depuis longtemps m'être rangée dans le camp des l'innocentistes puisque, effectivement, je reconnais qu'il existe des éléments de doute. Mais dans un contexte de forum de discussion, il me faut plus qu'un doute sur la culpabilité pour me déclarer convaincue de l'innocence.
Dont acte, Danou.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 avr. 2007, 07:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 12 août 2006, 12:18
Messages : 1509
J.Rambla : - Ranucci il est mort, ma sœur elle est morte, basta, voila . Qu’est ce qu’il y a à faire ? Trente ans après qu’est ce que vous voulez faire maintenant ? Qu’est ce que vous voulez faire ? On va…, on va soulever la terre, qu’est ce que ça rapporte ? on va faire de la poussière ? Ca ne sert à rien.

pour en revenir a cette citation de Jean Baptiste Rambla, il y a 2 points qui me feraient dire qu il s agit d un demi aveu:

Il commence par rannucci et non par sa soeur...
apres le vouvoiement il passe au "on" comme si il se mettait ds le groupe des partisants d une revision......mais ca ne sert a rien....[/b]


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 avr. 2007, 08:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 16:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Personnellement, l'idée suivante m'a traversé l'esprit : s'il est condamné dans l'affaire qui le concerne, il se dira peut-être "je n'ai plus grand chose à perdre, je vais me libérer la conscience"...On en saura peut-être plus à ce moment-là ? ethink

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 avr. 2007, 16:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Je ne pense pas.
Il y a ce que pense sa famille, son père est plus que persuadé que c'est C. Ranucci le coupable.
Si jamais J. Rambla dit que ce n'est pas lui, sa famille va vivre un nouveau drame.
Depuis 30 ans P. Rambla veut que l'on ne parle plus de cette affaire et ça ne serait pas faciliter ce travail "d'oubli"

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 avr. 2007, 19:25 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4412
Localisation : Paris
Citation :
J.Rambla : - Ranucci il est mort, ma sœur elle est morte, basta, voila . Qu’est ce qu’il y a à faire ? Trente ans après qu’est ce que vous voulez faire maintenant ? Qu’est ce que vous voulez faire ? On va…, on va soulever la terre, qu’est ce que ça rapporte ? on va faire de la poussière ? Ca ne sert à rien.

pour en revenir a cette citation de Jean Baptiste Rambla, il y a 2 points qui me feraient dire qu il s agit d un demi aveu:

Il commence par rannucci et non par sa soeur...
apres le vouvoiement il passe au "on" comme si il se mettait ds le groupe des partisants d une revision......mais ca ne sert a rien....[/b]
Je partage, Syd


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 269 messages ]  Aller à la page Précédente 114 15 16 17 18

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com