Nous sommes le 19 déc. 2018, 06:25

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2
Auteur Message
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 20:28 
Citation :
Citation :
Vous etes un ancien artilleur parachutiste?

moi non , mais mon frangin , oui .... au debut des années 90 . d'ailleurs il aurait bien voulu servir dans le 6eme de Montmarsan ( j'ecorche surement le nom ) . c'était le seul Rpima 100 % appelés du contingent
Bonsoir Michel,
Mont-de-Marsan :wink:

Je comprends votre frère, le 6eme para colo était un superbe régiment.

Le 6eme para n'était pas à 100% constitue d’appelés du contingent. Les officiers, sous-officiers à partir de Sergent-Chef étaient tous des pros. Les militaires du rang, par contre, tous appelés du contingent. Les sergents (comme moi) étaient formes durant leur service, volontaire pour un service long. Par contre le 6 était le seul régiment de para a majorité constitue d'appelé du contingent qui était opérationnel et projetable, ce qui fait qu'on nous a envoyé –sur volontaria- sur tous les théâtres d'opérations à partir de 62 (Liban, RCA, Yougo, Golfe, Cambodge, Gabon ect..), sans oublie toute les missions outre-mer (Réunion, Nlle Calédonie, ect...). Notre formation était professionnelle, pour les sous off comme moi nous avions jusqu'a 6 mois de classes (2 mois FETA, 1 mois PEG, 1 mois PESO, 1 mois stage commando, un mois de spé). Bref, je pourrais vous parler de mon régiment pendant des heures, mais là n'est pas le sujet de ce forum!

Bien amicalement,


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 20:30 
Citation :

il semble affirmer que Gilles Perrault est un ancien engagé
Dans ce cas, il a pu, effectivement, servire dans une regiment de para colo.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 20:33 
Petit complement, en general, les premiers sortit de EOR a Coëtquidan choisisaent le 6 ou il servaient comme aspirant puis Sous-lieutenant pour les (tres rare) meilleurs qui resistaient...


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 20:56 
Citation :
Le 6eme para n'était pas à 100% constitue d’appelés du contingent. Les officiers, sous-officiers à partir de Sergent-Chef étaient tous des pros. Les militaires du rang, par contre, tous appelés du contingent
oui !! je voulais dire 100% appelés du contingent pour les MDR
Citation :
Je comprends votre frère, le 6eme para colo était un superbe régiment.
une unité prestigieuse ... mon frangin était bien deçu ... j'etais également un VSL
Citation :
Petit complement, en general, les premiers sortit de EOR a Coëtquidan choisisaent le 6 ou il servaient comme aspirant puis Sous-lieutenant pour les (tres rare) meilleurs qui resistaient...
G Bouladou est un ancien de l'EOR qui a servi ensuite comme aspi au 16eme GC de Saarburg ... enfin normalement ... avec toutes les boulettes qu'il note sur la passé militaire de Ranucci , on doute parfois


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 21:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 nov. 2007, 11:37
Messages : 3527
Localisation : Saint-Claude JURA (39)


Franchement, ce portrait de Gilles Perrault a-t-il une si grande importance pour l'affaire qui nous occupe ?

Limite, faut faire l'égal avec Gérard Bouladou, non ?

_________________
Image


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 21:14 
Citation :

une unité prestigieuse ... mon frangin était bien deçu ... j'etais également un VSL
Bonsoir Michel

Le fameux « Bataillon Bigeard »….

Je serais tout à fait enchante, si cela vous intéresse, d’échanger avec vous sur l’histoire du 6, des régiments para Français – des SAS aux régiments moderne-, des combats para - de Saint Marcel a Kolvezy en passant par Tu Le-, des grandes figures para, de Zirnheld a Bigeard, en passant par Saint Marc, Jean-Pierre et tant d’autres. C’est une de mes passions, l’histoire des parachutistes.
Bien amicalement,


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 20 oct. 2013, 21:26 
on prends quelques légèretés dans cet espace qui n'est pas approprié pour ce genre de discutions .

pourquoi ne pas se rencontrer sur le chat de ce forum , un soir ou l'autre , pour discuter ??


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 21 oct. 2013, 08:41 
Citation :
on prends quelques légèretés dans cet espace qui n'est pas approprié pour ce genre de discutions .

pourquoi ne pas se rencontrer sur le chat de ce forum , un soir ou l'autre , pour discuter ??
oui, pourquoi pas ou ouvrire une rubrique dans les discussion non publique.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 22 oct. 2013, 10:53 
Bonjour Michel,

J'ai regarde ce portrait de Perrault et c'est son service qu'il a eefectue dans les troupes aeroportees. Il etait donc tres certainement dans un RCP, je dirais le 1er ou le 14eme.

Par le fait, et puisque nous parlons des paras, j'aime beaucoup votre prenom :D

Bien amicalement,


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 22 oct. 2013, 18:54 
Citation :
Par le fait, et puisque nous parlons des paras, j'aime beaucoup votre prenom
je connais parfaitement la raison 8)


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 23 oct. 2013, 08:01 
Boujour Michel,
J'ai demande a des camarades et il semble que Perrault etait Caporal-Chef au 8RPC (future 8RPIMa), ce qui confirme sont engagement et non un simple service national.
Bien amicalement,


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 23 oct. 2013, 23:12 
bonsoir Arnaud

je ne suis pas un spécialiste de l'armée française . néanmoins je sais que les Rpima ( tout comme le 2eme Rep ) sont les unités fleurons de l'infanterie française ( apres le 16eme BC cool: ) . Vous etes mieux placé que moi pour dire que ces régiments sont " difficiles " . j'ai une ancienne connaissance qui fut engagée dans le 8eme Rpima ( situé à Caestre me semble t il ) dans les années 70 ... un vrai " ouf " ce mec .

Gilles Perrault un ancien para ... je le savais mais j'ignorais totalement son engagement volontaire dans ce regiment dont je viens faire l'eloge .

cela me surprend .. enfin je veux dire que Gilles Perrault est une personne conviviale , sympathique , calme et posée et je ne l'aurais JAMAIS imaginé servir dans cette unité .

Arnaud , avez vous lu son ouvrage nommé " les parachutistes " si oui qu'en pensez vous ??


Haut
   
 Sujet du message : Re: Portrait de Gilles Perrault
Message non luPosté : 24 oct. 2013, 08:27 
Citation :
bonsoir Arnaud

je ne suis pas un spécialiste de l'armée française . néanmoins je sais que les Rpima ( tout comme le 2eme Rep ) sont les unités fleurons de l'infanterie française ( apres le 16eme BC cool: ) . Vous etes mieux placé que moi pour dire que ces régiments sont " difficiles " . j'ai une ancienne connaissance qui fut engagée dans le 8eme Rpima ( situé à Caestre me semble t il ) dans les années 70 ... un vrai " ouf " ce mec .

Gilles Perrault un ancien para ... je le savais mais j'ignorais totalement son engagement volontaire dans ce regiment dont je viens faire l'eloge .

cela me surprend .. enfin je veux dire que Gilles Perrault est une personne conviviale , sympathique , calme et posée et je ne l'aurais JAMAIS imaginé servir dans cette unité .

Arnaud , avez vous lu son ouvrage nommé " les parachutistes " si oui qu'en pensez vous ??

Bonjour Michel,
A partir de 1963, Le 8 est à Castres en effet, le 3 à Carcassonne, le 1er à Bayonne, le 2 a la Réunion. Le grand 6 était à Mont-de-Marsan, quartier Bosquet. Les RPIMa sont des régiments ou l’entrainement est éprouvant (« la sueur épargne le sang »). Il faut être motive, résistant, avoir de très bonne qualité physique et savoir garder son sang-froid, car bien souvent on ne dort ou ne mangeons pas beaucoup, l’encadrement exerce une pression constante, le tout en continuant des activités physique complète et variées, principalement la nuit et quand il fait froid (comme par hasard)... Mais je ne me suis jamais autant découvert que lorsque je servais au 6. C’est en touchant du doigt ses limites qu’on se découvre, c’est une excellente leçon de vie et une expérience qui n’a pas de prix pour la vie future, pas toujours facile. De plus je n’ai jamais ressenti depuis un tel esprit de camaraderie et d’entraide complètement désintéressé.
Mais je vous parle de cela il y a 20 ans, j’imagine que les choses on évoluées.
Non je n’ai pas lu le livre de Perrault.
Bien amicalement,


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 28 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com