Nous sommes le 22 oct. 2018, 01:11

Heures au format UTC+01:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 199 messages ]  Aller à la page Précédente 110 11 12 13 14 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 12 mai 2007, 19:03 
Citation :
Dans un 1er temps (disons à son réveil) il enlève et jette le pull. Plus tard il change de pantalon (boue).

Note : je crois que le pauvre CR, pas très futé, ne sait pas qu'il y a des taches de sang séché sur le pantalon. Il est d'ailleurs surpris quand on le lui dit. C'est selon moi pourquoi il laisse ce pantalon dans sa 304 pendant 48 heures.
J'ai de CR une image moins unilatérale et moins simple que vous. Lorsque je lis son récapitulatif, par exemple (qu'on le trouve convaincant ou non, c'est une autre histoire !) il me donne l'impression d'être un gars d'un intelligence normale, qui s'exprime assez clairement et assez bien. Un gars dans la moyenne. Ses écrits dénotent un esprit pratique, un bon sens de l'organisation, un tempéramment plutôt conservateur dans l'ensemble. Bref, un garçon comme il y en avait et comme il y en a tojours tant d'autres.

Rabineau décrit un gars rigoureusement muet, enfermé en lui-même, avec de temps à autre des accès de délire incompréhensibles. Vrai ? Faux ? Je n'en sais rien, mais il n'y aurait rien d'extraordinaire à ce que l'absence de père, la mauvaise image de ce père, les 30 déménagements (déracinements) qui l'ont de toute évidence empêché de se construire et de se socialiser, aient créé chez lui des problèmes psychologiques assez importants. Je dirais presque que le contraire serait un peu étonnant.

Certes, n'importe comment que l'on tourne les choses, qu'on le croit coupable, innocent ou complice, force est de constater qu'il a fait preuve d'un bout à l'autre de cette affaire d'un comportement maladroit, contradictoire, souvent aberrant, totalement incompréhensible la plupart du temps.

Mais il ne faut pas oublier que, coupable ou innocent, il se trouvait, à 20 ans, dans une situation exceptionnelle, que l'on n'apprend à gérer ni à l'école ni à la maison. Etes-vous sûr que, dans une situation tellement hors normes vous ne vous seriez pas comporté vous aussi comme un véritable âne bâté ? Vous souvenez-vous de vos 20 ans ? Etes-vous sûr de ne jamais avoir eu des réactions stupides ? On peut être très intelligent et très con, vous savez. Moi qui me souviens bien de ce que j'étais à cet âge - un noeud de contradictions - je sais bien que, dans certaines situations, j'ai dû donner à bien des gens l'image d'une véritable idiote. Encore ne me suis-je jamais trouvée, ni de près ni de loin, dans une situation aussi gravissime que CR !

Je ne perçois pas CR comme un imbécile pendant toute cette affaire, mais plutôt comme quelqu'un d'"abruti", ce terme ne devant pas être pris dans un sens insultant mais au sens propre : hébété, dans un état second, sonné, paralysé par un drame qui le dépasse, écrasé par ce truc énorme qui lui est tombé sur la tête.
Citation :
Citation :
Je sais que vous êtes persuadé qu’il s’agit d’un modèle ressemblant mais pas du même parce que Martel n’a pas mentionné les boutons dorés.
Non, je ne suis persuadé de rien. Ce qui me déplait c'est l'affirmation péremptoire "c'est exactement le même modèle". C'est une hypothèse, avec un petit élément de doute.

Et l'affirmation "c'est le MEME pull-over" est une escroquerie, tout simplement.
Citation :
Citation :
D’accord, il ne parle pas de boutons dorés, mais si vous allez par là il n’indique pas non plus la couleur du pantalon.
Si-si, il en parle : velours noir ou bleu-marine. Le même modèle que celui de Ranucci, vous voyez bien que les coïncidences existent !!
Je ne suis persuadée de rien non plus. Si je parle des boutons dorés, c'est que j'avais eu l'impression que vous y attachiez une énorme importance.

Quand je dis qu'il ne parle pas de la couleur du pantalon, je voulais dire dans la phrase citée ci-dessus. Je sais qu'il en a parlé ailleurs.
Citation :
Citation :
Je considérais comme vous que jamais les gendarmes n’auraient mobilisé toute une brigade pour rechercher un paquet.
Vous avez raison, c'est moins "évident" que ce que je croyais. Pan sur le bec.
Si M.Aubert évoque une scène bizarre après un délit de fuite et un paquet transporté dans les fourrés, c'est suffisant.

Cependant un "paquet volumineux" tout seul reste incompatible avec le coup de fil Martinez (qui parle d'un enfant alors qu'il n'en a pas vu), et avec Mme Aubert ("voix fluette"). Pour le moment, je garde la version "galéjade" du capitaine Gras pour "couvrir" une bourde.
Moi aussi. Je n'en suis pas sûre à 100 %, bien sûr. Bien malin qui peut se vanter d'y voir clair sans le moindre doute dans cet invraisembalble embrouillamini paquet/enfant ! Mais, en procédant par élimination, et sauf information contraire, je trouve que c'est encore l'explication qui se tient le moins mal ...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 08:54 
Citation :
Quelques heures après les faits, evidemment, si les tâches de sang sont aussi importantes que le disent certains, on ne peut même pas imaginer que Ranucci ait pu ne pas s'en apercevoir.
"Certains" se trompent (de bonne foi), mais "curieusement" vous ne gardez que P.Grivel...Bizarre.

Un certain Ranucci se trompe lui aussi : il est très surpris quand on lui dit qu'il y a du sang, il croit qu'il n'y a que de la boue. Il ne s'en est pas aperçu ! C'est lui qui le dit, pas moi.

La vérité sur l'étendue des taches est sur la photo du livre de Gérard Bouladou : regardez vous-même.
Citation :
Si on avait la certitude que les tâches de terre qui maculent ce pantalon viennent bien de la champignonnière, ou du lieu où le corps a été découvert,

si l'on avait la certitude que les tâches de sang (desséchées, épaissest et d'apposition selon le Dr Vuillet) avaient été identifiées comme datant bien du moment des faits, et n'étaient pas plus anciennes ( le mot "desséchées" me pose question)

si l'on avait la certitude que ce sang était bien celui de la malheureuse victime...

si la mention de ce pantalon n'apparaissait pas en surcharge du PV de saisie des objets trouvés dans le coffre de la 304 le 5 juin 74 au soir,
Cette jolie collection de "si" cherche à masquer le problème (rideau de fumée).
Citation :
on pourrait imaginer que les hypothèses de M.Soryu ont quelque chance d'être vraisemblables, mais voila... on ne sait rien de tout cela.
Vos questions sans réponses ne changent rien au problème, mais vous REFUSEZ de poser le problème, vous vous cantonnez UNIQUEMENT dans le rôle négatif d'un avocat qui aligne les "légitimement s'interroger". C'est pour vous rassurer vous-même ? Comme une drogue douce ?
Vous venez par exemple (11-ème fois) de ressortir la pitrerie de Me Soulez-Larivière, qui est un argument dont la valeur est égale à zéro dès qu'on l'examine...si on veut bien l'examiner !

Le problème du pantalon est clair :
##ou bien CR est innocent, et alors il faut trouver pourquoi il est taché de sang.
##ou bien CR est coupable, et alors il faut trouver pourquoi il est resté 48h dans le coffre.

Note : vous pouvez m'appeler "soryu" (c'est un pseudo : soryu et hiryu sont 2 porte-avions japonais coulés à Midway).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 10:08 
Citation :
Le problème du pantalon est clair :
##ou bien CR est innocent, et alors il faut trouver pourquoi il est taché de sang.
##ou bien CR est coupable, et alors il faut trouver pourquoi il est resté 48h dans le coffre.
Il me semble effectivement qu'il n'y a que ces deux possibilités.

Je ne suis jamais parvenue à trouver une réponse rationnelle convaincante au fait que CR aurait gardé ce pantalon s'il était coupable.
Mais cette absence de réponse ne me suffit cependant pas à conclure qu'il était forcément innocent.
Car enfin, il ne serait pas le premier coupable à garder tout bêtement un élément accablant chez lui et à attendre tranquillement que la police ou quelqu'un d'autre le trouve.
Si * Jean Ramba s'avère être coupable du meurtre de Corinne Beidl - au fait, on n'entend plus parler de cette affaire - cela voudra dire qu'il aura gardé le cadavre de sa victime dans un sac en plastique dans sa cabane de jardin, jusqu'à ce que sa compagne finisse inévitablement par le trouver.

* Il n'est pour le moment que mis en examen


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 10:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
Citation :
Le problème du pantalon est clair :
##ou bien CR est innocent, et alors il faut trouver pourquoi il est taché de sang.
##ou bien CR est coupable, et alors il faut trouver pourquoi il est resté 48h dans le coffre.
Il me semble effectivement qu'il n'y a que ces deux possibilités.

Je ne suis jamais parvenue à trouver une réponse rationnelle convaincante au fait que CR aurait gardé ce pantalon s'il était coupable.
Mais cette absence de réponse ne me suffit cependant pas à conclure qu'il était forcément innocent.

Mais enfin, danou, vous vous rendez compte de ce qu'il faut avaler comme couleuvres pour admettre que ce pantalon puisse avoir un rapport avec les faits ???

- il y a un doute sur la régularité de la saisie le 5 juin à Nice, mais on dit que ce n'est qu'une erreur matérielle sans conséquence- les tâches de terre n'ont pas fait l'objet d'un examen. Sans aucune preuve on dit qu'elles ont été faites à la champignonnière.
- l'ancienneté des tâches de sang n'est pas indiquée, mais on part du principe qu'elles ont été faites le 3 juin
- on ne sait pas l'origine du sang, mais on affirme que c'est celui de l'enfant...
- ce pantalon a disparu dès que la loi l'a permis, mais on (M.Bouladou entre autres) est certain que son analyse donnerait raison à l'accusation.

Donc, quitte à vous scandaliser, je refuse de réfléchir à de quelconques questions avant d'être certain de quoi je parle...

Et si ce pantalon, tout simplement, n'avait rien à voir avec les faits ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 10:56 
Citation :
Citation :
Le problème du pantalon est clair :
##ou bien CR est innocent, et alors il faut trouver pourquoi il est taché de sang.
##ou bien CR est coupable, et alors il faut trouver pourquoi il est resté 48h dans le coffre.
Il me semble effectivement qu'il n'y a que ces deux possibilités.

Je ne suis jamais parvenue à trouver une réponse rationnelle convaincante au fait que CR aurait gardé ce pantalon s'il était coupable.
Le début du post contenait une explication rationnelle (pas originale), que je vous repropose.

Les taches de sang ne sont pas très étendues (photo Gérard Bouladou) : il se peut que, par hasard, Ranucci n'ait pas été en face du sang qui gicle (forcément), par exemple s'il la tient plaquée contre lui la main sur la bouche. C'est possible, et c'est prouvé (Chikatilo).

Peut-être a-t-il essuyé son couteau avant de le remettre dans sa poche.

Les taches de sang ne sont pas très visibles : le pantalon est sombre (presque noir)...et la galerie aussi !

Ranucci est surpris quand on lui parle de taches de sang sur le pantalon. Il croit que ce sont des taches de boue (il y en a aussi bien sûr). C'est lui qui le dit, pas moi.

Ceci me fait pencher vers l'hypothèse que, dans son idée, le pantalon n'est pas compromettant.

Post Scriptum : il a sans doute jeté ses chaussures et sa chemisette.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 11:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Dites moi, Soryu, vous êtes rigoureusement certain que ce pantalon a un rapport direct avec les faits ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 11:33 
Au-delà d'un certain degré de ridicule, sauf raison spéciale, il y a des questions que je ne me pose même pas. Il semblerait que ce soit votre distraction favorite, ce qui est votre droit.

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que c'est bien Ranucci qui a eu un accident à La Pomme ? M.Martinez parle d'une 204...vous devriez "légitimement vous interroger".

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que Ranucci a ouvert la barrière qui mène à la champi ? Ce n'est pas dans ses aveux, vous devriez "légitimement vous interroger".

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que la 304 était bien à Nice le 5 Juin ? Le capitaine Gras dit qu'elle était dans la galerie, vous devriez "légitimement vous interroger".

Amusez-vous bien.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 11:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 16:10
Messages : 1863
Citation :
ce pantalon a disparu dès que la loi l'a permis, mais on (M.Bouladou entre autres) est certain que son analyse donnerait raison à l'accusation.

Et si ce pantalon, tout simplement, n'avait rien à voir avec les faits ?
Il y a des lois, qui sont d'une très grand utilité, et notamment pour l'affaire qui nous concerne

Bonjour: A quoi bon tergiverser, au sujet de la destruction du couteau et du pantalon dés la fin des années 70-début 80, tous les haut placés, mêlés dans cette affaire ont très bien senti le parfum de l'évolution de la science évoluer, surtout en étude de criminologie (ADN). Il était donc hors de question de garder deux pièces à charge douteuses. L'avenir leur a donné raison.

_________________
"Aimons-nous vivants, n'attendons pas que la mort nous trouve du talent." ( Pierre Delanoë)
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 12:27 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
Citation :
[...]
Au-delà d'un certain degré de ridicule, sauf raison spéciale, il y a des questions que je ne me pose même pas. Il semblerait que ce soit votre distraction favorite, ce qui est votre droit.

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que c'est bien Ranucci qui a eu un accident à La Pomme ? M.Martinez parle d'une 204...vous devriez "légitimement vous interroger".

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que Ranucci a ouvert la barrière qui mène à la champi ? Ce n'est pas dans ses aveux, vous devriez "légitimement vous interroger".

Dites-moi, webrider, vous êtes rigoureusement certain que la 304 était bien à Nice le 5 Juin ? Le capitaine Gras dit qu'elle était dans la galerie, vous devriez "légitimement vous interroger".

Amusez-vous bien.

Nul ne joue plus ici que le groupe restreint des culpabilistes inconditionnels défenseurs de la procédure...

Je n'ai rien à défendre rien, Soryu, contrairement à vous... L'accident, la présence de Ranucci dans la champignonnière, multi attestés ne sont pas contestables. Il y a des témoins, Ranucci ne le conteste pas.

Sur l'accident, M.Aubert est sans mystère le 6 juin, puisqu'il dépose "la personne que vous me présentez et que vous me dites s'appeler CRanucci est bien celle qui était au volant du coupé Peugeot 304... lors de l'accident à la pomme. Il n'ya a aucun doute possible à ce sujet". Il n'y a que sur ce point que M.Aubert sera formel.

Sur le pantalon on ne sait rien, mais le dossier a imposé des conclusions sans preuves, ca n'a vraiment rien à voir. N'importe quel vieux pantalon appartenant à Ranucci aurait fait l'affaire...

Vous êtes absolument dans l'impossibilité d'établir que le pantalon et le couteau sont des éléments incontestables...

Alors, continuez à argumenter sur du sable....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 12:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
En fait, Soryu, à partir du moment où Ranucci reconnait le délit de fuite, le reste coule de source...

Vous en êtes toujours là ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 14:02 
Citation :
Mais enfin, danou, vous vous rendez compte de ce qu'il faut avaler comme couleuvres pour admettre que ce pantalon puisse avoir un rapport avec les faits ???
Mon commentaire ne visait que l’invraisemblance qu’il y aurait eu, pour CR, à ne pas se débarrasser du pantalon s’il avait été coupable. Je ne traitais pas tous les problèmes que soulève ce pantalon.
Citation :
- il y a un doute sur la régularité de la saisie le 5 juin à Nice, mais on dit que ce n'est qu'une erreur matérielle sans conséquence
Le rajout de la phrase sur le PV me pose à moi aussi problème et l’explication qu’en donne Gérard Bouladou dans son livre ne m’a pas convaincue.

Par contre, je ne comprends strictement rien à toute cette histoire de saisie de la voiture dans le garage de Nice qui aurait servi à une mise en scène visant à faire semblant de trouver le pantalon dans la voiture. Cette histoire de bagnole qui disparaît et reparaît me parait un invraisemblable imbroglio dont je ne vois pas la nécessité. Si l’on voulait fabriquer une preuve – ce dont je ne crois pas la police incapable – on pouvait feindre de trouver ce pantalon lors de la perquisition, prétendre l’avoir retrouvé un peu plus tard dans la galerie, dans les bois, ou ailleurs aux alentours de la champi. Point n’était besoin de monter un truc aussi tordu.
Citation :
- Les tâches de terre n'ont pas fait l'objet d'un examen. Sans aucune preuve on dit qu'elles ont été faites à la champignonnière.
Négligence coupable, je suis bien d’accord.
Citation :
- l'ancienneté des tâches de sang n'est pas indiquée, mais on part du principe qu'elles ont été faites le 3 juin

Même chose : négligence, incompétence, amateurisme
Citation :
- on ne sait pas l'origine du sang, mais on affirme que c'est celui de l'enfant...
Idem. D’autant qu’on avait à l’époque les moyens de déterminer au moins le rhésus.
Citation :
- ce pantalon a disparu dès que la loi l'a permis
Encore d’accord. Le fait que ce soient précisément les éléments qui auraient permis des analyses ADN probantes (celle du pull ne le serait pas vraiment) qui aient disparu ne m’a pas échappé et fait partie des points qui me retiennent de virer culpabiliste convaincue.
D’autant que, bizarrement, on a gardé tout le reste (« scoubidou », jerrican, carabine à plomb et autres fariboles).
Citation :
- mais on (M.Bouladou entre autres) est certain que soin analyse donnerait raison à l'accusation.
Je sais, c’est également ce qu’il m’a dit lorsque je l’ai rencontré à Montpellier en février. Lorsque je lui ai demandé ce qui lui permettait d’être aussi sûr de lui, il m’a parlé des taches d’apposition du Dr Vuillet.

A moins de soupçonner le Dr Vuillet d’avoir falsifié le rapport d’expertise,
il me semble à moi aussi à priori que s’il s’agit de taches d’apposition, cela indiquerait plutôt que le sang ne vient pas de Ranucci mais là aussi, ce n’est pas absolument certain non plus. J’ai en effet entendu parler 2 versions à propos de cet accident de vélomoteur : CR aurait saigné au genou. CR aurait saigné à la tête. S’il c’est le genou, il ne peut s’agir du pantalon du vélomoteur, car les taches seraient internes et le tissu serait abîmé sinon déchiré à l’endroit du genou. Si c’est à la tête, la chose est possible.
Si ce n’est pas le sang de CR, est-ce pour autant celui de MDL ? L’ADN pourrait le dire si le pantalon n’avait pas malencontreusement disparu.

Je lui ai également demandé comment il expliquait que CR, s'il a lardé l'enfant de 15 coups de couteau, n'ait pas été couvert de sang des pieds à la tête. Il m'a répondu que tout dépendait de la position de la victime par rapport au meurtrier et de la localisation des coups portés. Je dois dire pour être juste que le médecin légiste et le policier que j'ai interrogés (indépendamment l'un de l'autre et sans me référer à l'affaire CR) m'ont dit la même chose. J'ai malgré tout du mal à imaginer que la chemise et les chaussures n'aient pas été ne serait-ce qu'un peu éclaboussés aussi.
Certes, il a pu jeter l'un et l'autre, mais soutenir dans ce cas qu'il n'ait pas aussi jeter le pantalon serait alors totalement indéfendable.
Citation :
Donc, quitte à vous scandaliser, je refuse de réfléchir à de quelconques questions avant d'être certain de quoi je parle...
Je ne vois pas pourquoi je devrais être scandalisée. D’abord, je suis d’accord avec vous sur plusieurs points. Ensuite, il n’y a rien de scandaleux à croire à l’innocence de CR et à dire pourquoi. Le raisonnement est d’ailleurs également valable pour la culpabilité.
Le tout, à condition bien sûr d’argumenter de manière honnête et loyale (en évitant de pratiquer sciemment le mensonge, l’omission et le tri sélectif).
Je viens de relire la question et me rends compte que j'ai peut-être répondu à côté. Que voulez-vous dire exactement par :
Citation :
je refuse de réfléchir à de quelconques questions avant d'être certain de quoi je parle
Et si ce pantalon, tout simplement, n'avait rien à voir avec les faits ?


Je suis incapable de me prononcer.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 14:10 
Citation :
Post Scriptum : il a sans doute jeté ses chaussures et sa chemisette.
J'y ai pensé aussi et viens même d'émettre cette hypothèse dans mon post précédent adressé à Webrider. Mais dans ce cas, votre explication (il a cru que, il n'a pas pensé que les taches, etc.), qui ne me paraissait déjà pas très convaincante, me paraît pour le coup, dans le cadre de cette hypothèse complètement indigeste : il aurait jeté la chemise et les chaussures parce qu'elles étaient tachées de sang mais il aurait pensé que le pantalon, qui se situe au milieu, avait été entièrement préservé par je ne sais quel miracle ?!?!
Il avait vraiment la foi, Ranucci !

Non, là, franchement, je ne suis plus d'accord.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 17:00 
Citation :
il aurait jeté la chemise et les chaussures parce qu'elles étaient tachées de sang mais il aurait pensé que le pantalon, qui se situe au milieu, avait été entièrement préservé par je ne sais quel miracle ?!?!
Il avait vraiment la foi, Ranucci !

Non, là, franchement, je ne suis plus d'accord.
Ciel, notre pourcentage chute à 98%.

Du sang sur la chemisette, s'il y en a, ça lui saute aux yeux. Rien ne dit qu'elle est INONDEE de sang : on ne sait pas. Je suppose qu'il l'a jetée (et je n'en sais rien !).
Pour les chaussures, sang ou pas sang ? je n'en sais absolument rien.

Le pantalon.
Il y a deux FAITS :
-1- Ce pantalon est celui porté par Ranucci au moment de l'accident
-2- Ranucci ne sait pas qu'il y a des taches de sang parmi les taches (évidentes) de boue.
CE N'EST PAS MOI QUI LE DIS, C'EST RANUCCI LUI-MEME, et il le dit dès le 6 Juin à 1 heure du matin (bien avant les aveux), et encore le dernier jour de l'instruction et encore au procès.

##Supposons d'abord CR coupable. Alors il est au minimum un peu "fêlé". Nous sommes vous et moi des gens normaux (hum). Je ne suis pas F.Heaulmes, vous n'êtes pas S.Atkins. Vous êtes rationnelle, moi aussi, assis devant notre clavier.

Vous faites comme si CR est un homme sensé, qui raisonne normalement. Hélas, tout montre qu'il disjoncte régulièrement, ce n'est pas la peine que je vous rappelle toutes ses contradictions puériles, incompréhensibles (je n'ai toujours pas compris pourquoi, en niant tout brusquement, il continue à dire que le couteau est à lui : ça me dépasse...), ses propos aberrants (un pique-nique dans le fumier, allons...), sa mémoire de moineau...

[Un hommage aux "experts" en passant, les mêmes sûrement qui, à Outreau, disaient que la parole des enfants était crédible...]

Et ce jour-là, s'il est coupable, n'en parlons pas ! Il n'est pas capable de "penser", il agit d'instinct. Il ne voit pas les taches de sang ? "Donc" il n'y "pense" pas : aucune raison de le jeter.

##Maintenant si vous trouvez une explication rationnelle, s'il est innocent, ça m'intéresse. Il ne vous reste plus qu'à vous rabattre sur la sempiternelle machination policière (avant les aveux ?!?), mais ce sera sans moi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 17:17 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 20:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Citation :
Ciel, notre pourcentage chute à 98%.
coupable à 98 % ? Donc il n'est pas coupable à 100 % - vous admettez donc un doute à raison de 2 % et ce doute doit profiter à l'accusé.

Vous admettez un doute (même infime) cela signifie que vous n'êtes pas convaincu à 100 % de la culpabilité

Question : quelles sont les raisons qui vous font admettre qu'il y a un doute ?

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 13 mai 2007, 18:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 05:45
Messages : 4409
Localisation : Paris
soryu a dit notamment :Et c'est tout à fait intéressant ...
Citation :
Du sang sur la chemisette, s'il y en a, ça lui saute aux yeux. Rien ne dit qu'elle est INONDEE de sang : on ne sait pas. Je suppose qu'il l'a jetée (et je n'en sais rien !).
Pour les chaussures, sang ou pas sang ? je n'en sais absolument rien.
Vous supposez, vous n'en savez rien, mieux encore, vous n'en savez absolument rien, mais ça ne vous empêche pas de réfléchir comme si vous saviez...

Il faut bien expliquer comment après un meurtre sanglant, Ranucci aurait pu apparaitre net et propre devant H.Guazzone et chez les Rahou qui ont eu tout loisir de l'observer pendant le tea time...

Je peux supposer, moi, que pendant ce temps là le véritable meurtrier se débarrassait des preuves de son forfait...

Citation :
Le pantalon.
Il y a deux FAITS :
Citation :
-1- Ce pantalon est celui porté par Ranucci au moment de l'accident
Ce n'est nullement certain ! Il n'y a que les PV des déclarations de Ranucci qui disent cela... Et bien moi, je trouve que c'est insuffisant... Les PV d'interrogatoires et les aveux ne peuvent en aucun cas être considérés comme preuves... Si on avait prouvé, pardonnez moi d'y revenir, que ce pantalon était taché du sang de l'enfant, et souillé de la terre de la champignonnière, ce serait un fait. Mais ça n'a pas été fait et on a fait en sorte que ce ne soit jamais fait.

Ce n'est peut être qu'une supposition nécessaire pour imaginer Ranucci meurtrier.

Et je pense que si on avait eu ces preuves de l'implication de Ranucci, le pantalon serait toujours dans un tiroir du greffe d'Aix.
Citation :
-2- Ranucci ne sait pas qu'il y a des taches de sang parmi les taches (évidentes) de boue.
CE N'EST PAS MOI QUI LE DIS, C'EST RANUCCI LUI-MEME, et il le dit dès le 6 Juin à 1 heure du matin (bien avant les aveux), et encore le dernier jour de l'instruction et encore au procès.
Et bien, non. Pourtant complètement déstabilisé, Ranucci ne convient pas de tout. Je ne saurai jamais si à ce moment là il a évoqué l'accident de mobylette, rien ne permet de l'affirmer. Personne ne peut décrire les mots ou le hochements de tête qui ont abouti à la rédaction que l'on connait du PV des interrogatoires...

Mais de ces interrogatoires on ne peut pas tirer la certitude que Ranucci vait parfaitement conscience de ce dont on l'accablait...


Soryu :
Citation :
Maintenant si vous trouvez une explication rationnelle, s'il est innocent, ça m'intéresse. Il ne vous reste plus qu'à vous rabattre sur la sempiternelle machination policière (avant les aveux ?!?), mais ce sera sans moi.
J'ai bien compris qu'il fallait que Ranucci soit coupable pour justifier les incroyables conditions de cette enquête, les déclarations précipitées du 6 juin au matin, les certitudes établies et communiquées à la Presse avant même les aveux...

Les policiers ne sont pas à l'abri d'une erreur d'appréciation, voire d'un échec total (affaire Gallardo par exemple)...

J'ai bien compris aussi que la recherche d'élements susceptibles de mettre en doûte la culpabilité de Ranucci ne passerait pas par vous...
Ca se fera donc sans vous.

Des explications rationnelles expliquant que Ranucci n'a fait que se trouver en travers d'un évènement tragique, il y en a... Celle de Ranucci lui-même dans son "récapitulatif" en est une, celle de Gihel en est une autre...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 199 messages ]  Aller à la page Précédente 110 11 12 13 14 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com