Nous sommes le 09 août 2020, 02:14

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 537 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Et s'il était complice ?
Message non luPosté : 22 juil. 2006, 17:19 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Bonjour,

Aprês quelques mois d'investigations, j'en suis arrivé à  l'hypothêse que Christian Ranucci aurait pu être complice du ravisseur (plus ou moins passif).
D'ores et déjà , et pour affiner mon hypothêse, j'aimerais que vous me disiez ce qui vous gêne dans celle-ci. Que Ranucci n'en ait jamais parlé à  ce n'est pas si étonnant que cela : vaut mieux pour lui clamer son innocence a cent pour cent qu'une complicité mme passive.. C'est le quitte ou double pour lui.
Sans tenir compte du fait que ce complice l'a peut-être menaCa du style : si tu parles de moi, je t'égorge toi et ta mêre !

Bon maintenant, mon hypothêse, sans prétention, pourrait recoller tous les morceaux du puzzle :

- Le fait que les témoins de l'enlêvement n'ait reconnu ni Ranucci, ni sa voiture. Toutes les explications de Bouladou n'y feront rien, c'est un fait. Et ils ont bien parlé d'une simca (même le petit Jean : cf le provençal du 4 juin)
- Le fait que Ranucci rodait dans les parages du crime le jour de l'enlêvement, vu par plusieurs témoins dont les AUBERT qui l'auraient vu entrainer une petite fille dans les broussailles (leur témoignage est douteux, quoique puisse en dire Bouladou, mais je pense qu'ils ont vu quelque chose, même si ça ne correspond pas tout à  fait à  ce qu'ils ont dit lors de leur déposition au commissaire allessandra et à  l'inspecteur Porte)
- Le fait que Ranucci est indiqué lors de ses aveux l'endroit exact où se trouvait l'arme presumée du crime, et elle était taché de sang (ici les quelques cafouillages lors de la découverte de ce couteau n'enlêve rien au fait que c'est bien Ranucci qui a indiqué où il se trouvait, et qu'il a pratiquement toujours affirmé que ce couteau lui appartenait, malgré ce que peut en dire cette fois Gilles Perrault
- le pantalon tachée de sang...

Et puis quelques autres petits trucs dont on a pratiquement jamais parlé, mais qui m'ont beaucoup intrigué :
- le scoubidou/ martinet (é ) trouvé dans sa voiture
- la seringue usagée

Par contre, je ne m'explique toujours pas la carabine.

Si mon hypothêse vous interesse je vous l'exposerai longuement (attention c'est assez long)

Joaquin

PS : j'habite dans la région de Marseille, c'est assez pratique pour mener ses investigations.


Haut
   
 Sujet du message : Ranucci complice
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 16:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Bonjour tout le monde,

Je suis nouveau dans ce forum, bien que je m'intéresse depuis longtemps à l'affaire Ranucci, et je ne voudrais pas arriver ici en ayant la prétention d'avoir trouvé l'indicible vérité. Et en formulant une hypothèse nouvelle.

Mais après quelques mois d'investigations, j'en suis arrivé à penser que Christian Ranucci aurait pu être complice du ravisseur (plus ou moins passif).
J'aimerais donc que vous me disiez ce qui vous gêne dans l'hypothèse "ranucci complice". Que Ranucci n'en ait jamais parlé ? ce n'est pas si étonnant que cela : vaut mieux pour lui clamer son innocence a cent pour cent qu'une complicité mme passive.. C'est le quitte ou double pour lui.
Sans tenir compte du fait que ce complice l'a peut-être menacé du style : si tu parles de moi, je t'égorge toi et ta mère !

Ceci dit, l'hypothèse "Ranucci complice" est à mes yeux la seule qui pourrait recoller tous les morceaux du puzzle :
- Le fait que les témoins de l'enlèvement n'ait reconnu ni Ranucci, ni sa voiture. Toutes les explications de Bouladou n'y feront rien, c'est un fait. Et ils ont bien parlé d'une simca (même le petit Jean : cf le provençal du 4 juin)
- Le fait que Ranucci rodait dans les parages du crime le jour de l'enlèvement, vu par plusieurs témoins dont les AUBERT qui l'auraient vu entrainer une petite fille dans les broussailles (leur témoignage est douteux, quoique puisse en dire Bouladou, mais je pense qu'ils ont vu quelque chose, même si ça ne correspond pas tout à fait à ce qu'ils ont dit lors de leur déposition au commissaire allessandra et à l'inspecteur Porte)
- Le fait que Ranucci est indiqué lors de ses aveux l'endroit exact où se trouvait l'arme presumée du crime, et elle était taché de sang (ici les quelques cafouillages lors de la découverte de ce couteau n'enlève rien au fait que c'est bien Ranucci qui a indiqué où il se trouvait, et qu'il a pratiquement toujours affirmé que ce couteau lui appartenait, malgré ce que peut en dire cette fois Gilles Perrault
- le pantalon tachée de sang...

Et puis quelques autres petits trucs dont on a pratiquement jamais parlé, mais qui m'ont beaucoup intrigué :
- le scoubidou/ martinet (? ) trouvé dans sa voiture
- la seringue usagée

Par contre, je ne m'explique toujours pas la carabine.




Joaquin

PS : j'habite dans la région de Marseille, c'est assez pratique pour mener ses investigations.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 18:03 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
salut joaquin et bienvenu parmis nous


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 18:27 
salut Joaquim et bienvenue,

Comment voyez vous le scénario de cette journée du 3 juin 1974 ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 18:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 janv. 2006, 17:10
Messages : 1863
Citation :
salut Joaquim et bienvenue,

Comment voyez vous le scénario de cette journée du 3 juin 1974 ?
et quelles sont d'après toi les motivations d'une complicité eventuelle?


Haut
   
 Sujet du message : ranucci complice
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 22:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Bonjour et merci pour l'accueil chaleureux (j'avais peur de me faire jeté dans le style : encore un petit con qui croit avoir trouvé le graal de l'affaire ranucci !)

En fait, je suis nouveau dans ce forum, mais je m'intéresse à cette affaire depuis plusieurs années, et je n'ai lu ni le livre de Perrault, ni celui de Bouladou (trop partisans, ils risqueraient de m'influencer).
Je préfére prendre mes infos sur ce site (qui m'a l'air assez correct, bien qu'il soit plutot "innocentiste", et les journaus régionaux de l'époque. Depuis un mois, je mène moi même quelques petites investigations, en visitant notamment les lieux du crime et de l'enlèvement (c'est facile pour moi, je n'habite pas très loin). Je ne pense pas qu'interroger les témoins de l'époque apportent grand chose de plus, ils se cramponneraient probablement à ce qu'ils ont déjà dit 50 fois. Un nouveau témoin ? je n'y crois pas trop, et puis 30 ans après !
Donc, on a plus que la solution de faire travailler nos petites méninges avec les éléments qu'on a. Pour ma part, et comme je l'ai déjà dit, je ne pense qu'on puisse recoller les pièces du puzzle sans l'aide du complice. Après, je ne sais exactement quels rôles ont joué
respectivement Ranucci et son complice. Le complice a probablement effectué l'enlèvement, puisque ici rien ne correspond à Ranucci. Après, j'ai des doutes.
Pour ma part, je suis plutôt un innocentiste mitigé (quelqu'un dans le forum a dit qu'il était un coupable mitigé). Donc, je pense que le cerveau de l'affaire est plutôt le complice que Ranucci. Je pense même que Ranucci a été un peu "contraint" de participer plus ou moins à cela. Je suis en train d'écrire un petit cahier d'une centaine de pages, que j'ai divisé en trois parties :
1) Les faits et rien que les faits (je pourrais soumettre cette partie à Bouladou afin qu'il ne me trouve pas à postériori 200 erreurs !)
2) mes investigations et mes analyses
3) les hypothèses.

Pour les hypothèses (car j'en ai plusieurs versions !), c'est assez long. Celle qui me séduit le plus, serait celle de la complicité (passive ou forcée) de Ranucci. Je vais essayer de la résumer en quelques lignes mais ce n'est pas évident :

Elle part du fait que Ranucci connaissait le ravisseur avant l'enlèvement. Quand se sont-ils rencontré, je ne sais pas ? Mais ils ont probablement passé une partie de la nuit du 2 au 3 juin ensemble à Marseille ou dans les environs. Après, ils se séparent tout en se donnant rendez vous le lendemain, et l'homme lui promet une bonne surprise (je pense qu'à ce moment il croit que Ranucci est un pédophile comme lui). Peut-être se donnent-ils rendez vous dans cette champignonière.
Après que se passe-t-il : j'ai détaillé tout cela dans le petit cahier que je tiens sur cette affaire, et je vais essayer de résumer :

Vers midi, Ranucci retrouve son ami dans la champignonière avec la petite, mais Ranucci n'est pas d'accord, il n'est pas pédophile ! Ils se disputent et la petite en profite pour filer... L'homme se met à la poursuivre à pied, et Ranucci en profite pour partir lui aussi... Après c'est l'accident, Ranucci revient vers la champignonière et croise l'homme qui a pu rattrappé la petite. Il s'arrête, l'homme voit alors les AUBERT qui poursuivent Ranucci, prend peur et se planque dans les broussailles, avec la petite, et la tue. Puis il revient sur la route, et trouve Ranucci plus ou moins assommé, il lui met le couteau dans la poche, le secoue pour le réveiller et lui demande de le ramener vers sa voiture qui est dans la champignonière (la SIMCA). L'homme repart dans sa voiture non sans avoir menacé Ranucci de ne rien dire (je pense qu'il du lui dire un truc du style : si tu parles, toi et ta mère je vous égorge !)

Et voila, c'est tout ça vaut ce que ça vaut. Qu'en pensez vous ?

Joaquin


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 23:11 
Joaquim,

Votre thèse n'est pas ce que j'appelle une thèse compliciste au sens strict du terme car Ranucci n'a jamais évoqué un enlèvement d'enfant avec le ravisseur. Il n'est même pas au courant puisque le "complice" lui promet une surprise.

Le complice lui dit qu'il a tué la petite et menace Ranucci de tuer sa mère s'il parle.
Ca peut tenir la route si Ranucci n'est pas inquiété mais quand il est arrêté et inculpé de meurtre, je ne comprends pas pourquoi il ne parle pas à sa mère, à ses avocats.
En racontant toute l'histoire, il prouve son innocence et il aurait ainsi pu demander la protection des autorités.

Ca me parait incroyable de garder un secret aussi terrible alors qu'il est totalement innocent en réalité.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 juil. 2006, 23:40 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Et d'emporter un tel secret jusque sous le couperet de la guillotine !!

Cela dit, bienvenue à vous Joaquin !


Haut
   
 Sujet du message : ranucci complice
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:21 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Bonjour tout le monde et merci de répondre avec sincérité à mon message

Je savais que la principale objection à cette thèse de complicité passive serait le fait que Ranucci n'a jamais parlé de "son complice".
Bon déjà, j'ai émis l'hypothèse que le meurtrier a menacé Ranucci avant de partir, surtout il a menacé sa mère. S'il n'avait menacé que sa propre personne, il aurait pu parlé : après tout, entre l'égorgement et la guillotine ?
Mais, là c'est sa mère qui risque tout (et cela ne change rien qu'il soit en prison). Et on sait l'amour que Ranucci porte à sa mère. Et il sait aussi de quoi est capable le meurtrier puisqu'il a vu à l'oeuvre.

D'autre part, je n'ai pas détaillé ici comme je l'ai fait sur mon cahier. AU niveau sexuel, je ne pense pas comme les innocentistes que Ranucci soit le saint décrit par sa mère et Gilles Perrault. Il doit bien avoir quelques petits secrets...Il n'est pas pédophile, mais ce n'est pas la seule déviance sexuelle (si on peut parler de "déviance", notamment pour l'homosexualité). Sa raison de venir à Marseille pour rencontrer le futur ravisseur ne devait pas être bien avouable, et il n'a jamais dit d'ailleurs ce qu'il était venu foutre à Marseille.

S'il commence à tout déballer sur son "aventure" à Marseille, je vous laisse imaginer toute la crasse qu'il doit déballer (et il pense surtout à la déception de sa mère). Il préfère donc jouer la carte de l'innocence totale : je n'y suis pour rien, je n'ai rien vu, rien entendu. Un quitte ou double en somme.

Ca vaut ce que ca vaut.
Joaquin


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Ranucci homosexuel !!!

Cela me paraît peu probable dans la mesure où il a eu plusieurs aventures dont notamment Monique, son amie de toujours et sa maîtresse également.

Par ailleurs, même s'il craignait pour la vie de sa mère et qu'il n'ait rien dit lors de l'enquête, de l'instruction, du procès pour la protéger, pensez-vous vraiment, qu'au dernier moment juste avant d'être exécuté il n'ait absolument rien dit, sachant que cet homme pouvait encore frapper, prendre à nouveau quelqu'un en otage afin d'assouvir sa passion meurtrière ?


Haut
   
 Sujet du message : ranucci complice
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:38 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 07 juil. 2006, 14:45
Messages : 1282
Localisation : Vitrolles
Il pouvait très bien avoir une sexualité "incertaine" comme on dit. J'ai connu des hommes qui dans leur jeunesse étaient des vrais don juan (tombeur de femmes je m'entends), et aujourd'hui ils vivent très bien une vie de couple... avec un autre homme ;-)
D'autre part, que sait-on sur la sexualité de Christian Ranucci, à part ce que raconte sa mère et Gilles Perrault ?
J'aimerais d'ailleurs avoir plus d'infos sur la présence du scoubidou/martinet (??) dans sa voiture.

Pour ce qui est du secret qu'il emporte dans sa tombe, je pense qu'il s'est sacrifié pour épargner la vie et le chagrin a sa mère... qu'il aime par dessus tout... Pour moi, c'est concevable, mais ça se discute. Sans compter qu'il cru sauver sa tête pratiquement jusqu'à la dernière minute...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:47 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Comme vous le dites "pratiquement jusqu'à la dernière minute", mais au cours des derniers instants, je pense qu'il ne se serait pas laissé guillotiner sans donner des éléments pour qu'on le venge de cette injustice, pour qu'on puisse protéger également sa mère ;

car comment faire confiance à ce meurtrier capable de le prendre en otage et de le conduire à la guillotine, comment faire confiance à un tel individu et être sûr qu'il n'attentera pas malgré tout à la vie de sa mère ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Concernant l'homosexualité, vous faites référence à une situation bien précise, celle d'hommes qui, dans leur jeunesse, étaient hétéro, et dont l'attirance affective s'est modifiée à l'âge mûr.
Concernant Ranucci, il était toujours dans la période de sa jeunesse, et ses premières relations intimes, semble-t-il, ne dataient que de 2 ou 3 années, avec Monique, elle-même.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 25 févr. 2004, 13:12
Messages : 3461
Localisation : 57
Bonjour à tous,

sans parler sexualité,

Si Ranucci rencontre quelqu'un un peu fatigué de la tête, qui pense que Ranucci aime bien les petits enfants, en quoi celà atténue- t'il sa responsabilité?

Si quelqu'un me proposait ce genre de choses, et d'une je m'interrogerais sur mes fréquentations et de deux, je te dénoncerait "ça", vite fait, bien fait.

Je tiens, néanmoins à dire à Joachim que je ne crois pas à la thèse compliciste dans la mesure ou tout ce qui a été fait a pu être fait seul.

Dans cette affaire, croire à la complicité sert simplement à expliquer "la Simca" tout en croyant également à ce qu'a dit Mr et Mme Aubert....


Haut
   
 Sujet du message : Re: ranucci complice
Message non luPosté : 24 juil. 2006, 10:57 
Citation :
Il pouvait très bien avoir une sexualité "incertaine" comme on dit. J'ai connu des hommes qui dans leur jeunesse étaient des vrais don juan (tombeur de femmes je m'entends), et aujourd'hui ils vivent très bien une vie de couple... avec un autre homme ;-)
D'autre part, que sait-on sur la sexualité de Christian Ranucci, à part ce que raconte sa mère et Gilles Perrault ?
J'aimerais d'ailleurs avoir plus d'infos sur la présence du scoubidou/martinet (??) dans sa voiture.

Pour ce qui est du secret qu'il emporte dans sa tombe, je pense qu'il s'est sacrifié pour épargner la vie et le chagrin a sa mère... qu'il aime par dessus tout... Pour moi, c'est concevable, mais ça se discute. Sans compter qu'il cru sauver sa tête pratiquement jusqu'à la dernière minute...
bon admettons qu'il ait voulu tenter une expérience homosexuelle.
On est loin de la pédophilie et ça ne fait donc pas de lui un meurtrier !

surtout que encore une fois dans votre thèse compliciste, Ranucci n'est pas du tout au courant des intentions criminelles du ravisseur.

Il ne l'a pas aidé à tuer la petite et ne l'a pas vu non plus vu la tuer puisqu'il avait perdu connaissance dans son véhicule.

Est ce que le meurtrier a dit à Ranucci qu'il avait tué la petite ? A quel moment ?
Ce qui m'étonne dans ce cas de figure, c'est pourquoi le meurtier d'enfant ne se débarasse pas également du témoin gênant qu'est Ranucci ?
comme cela, il peut être sûr qu'il ne parlera jamais alors qu'en le laissant en vie, rien n'est certain, il peut très bien parler.

Il est vrai que la phrase énigmatique de Ranucci "il me paiera ça et le reste" peut faire penser qu'il a croisé malgré lui le meurtrier qui aurait effectivement pu se débarasser du couteau dans la voiture de Ranucci qui s'en serait à son tour débarassé en le jetant dans le tas de fumier.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 551 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 537 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com