Nous sommes le 22 nov. 2018, 11:25

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 00:51 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Citation :
PV n° 828/10 pour la deuxième audition de RANUCCI Christian, le 6 Juin 1974 à 14h
Si Ranucci avoue à 16h comment les policiers peuvent-ils le savoir à 14h?
Ils ne le savent pas à 14h00. L'audition commence à 14h00.
Citation :
A midi, on descend Christian Ranucci dans les geôles de l'Evêché pour qu'il y prenne son déjeuner. Il est environ 13 h 30 lorsqu'il en remonte. Les auditions reprennent à 14 h. C'est au cours de cette seconde partie que nous le présentons une nouvelle fois aux époux Aubert. Cette seconde confrontation a raison de sa résistance. Il craque. Il est 16 h.
Dans ce PV il n'y a que les aveux, c'est étonnant. Ca voudrait dire que pendant 2 heures personne n'a rien dit.
Et pourquoi le commencer à 14 heures? Et pourquoi ne pas en avoir fait un à 11h ou 15h?
Je crois que Dalakhani a raison sur ce point, Antoroma, et que Fratacci s'est trompé.

C'est à 13 heures que les Aubert déclarent avoir reconnu formellement Ranucci dans leur déposition. C'est à 14 heures que le PV des aveux commence.

Cependant, les deux versions ne sont pas si contradictoires. Admettons que Ranucci parte manger à midi. A 13h, on le présente aux Aubert (tapissage), qui le reconnaissent, et déposent. A 13h30, on fait remonter Ranucci (le temps de finir de taper les dépositions Aubert). A 14h, on fait entrer les Aubert ("seconde confrontation" selon Fratacci), et il finit par craquer (plus vite que Fratacci ne le pense, apparemment).

Si c'était vrai, alors adieu la légende des Aubert ne reconnaissant pas Ranucci au tapissage. Car c'est bien à 13 heures qu'ils le reconnaissent.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 00:52 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Ça serait encore TRES faible, j'en ai bien peur. "C'est pas moi. Il se peut que le véritable assassin habite rue du Ruisseau-Mirabeau."
A mon avis Ranucci devait être dans un tel état qu'il aurait tenté n'importe quoi pour essayer de s'en sortir. Surtout qu'il a deux jours pour trouver une version qui peut le sauver.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 01:29 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
A mon avis Ranucci devait être dans un tel état qu'il aurait tenté n'importe quoi pour essayer de s'en sortir. Surtout qu'il a deux jours pour trouver une version qui peut le sauver.
Vous, vous dites qu'il aurait tenté n'importe quoi (ce que vous lui suggérez, par exemple).

Moi, je dis qu'il aurait tenté autre chose : exactement ce qu'il a tenté dans la réalité. Et qui a échoué malgré ses espoirs (c'est donc qu'il y croyait jusqu'au bout, à cet axe de défense, qu'il soit coupable ou innocent).

Votre but était à l'origine de dire que ce point dans ma thèse n'était pas crédible, parce qu'il aurait dû dire ceci ou cela, plutôt que les conneries qu'il raconte dans ma thèse (et dans la réalité). Or, ce que vous proposez ne tient pas dix secondes face à un policier. Ce que je propose a déjà fait ses preuves : les aveux, sans rétraction et avec des remords, lui auraient évité la peine de mort, d'après le procureur Viala, et ils avaient suffisamment convaincu les policiers, dans un premier temps, pour qu'ils veuillent bien les taper tels quels et s'en contenter ; quant à la version qu'il invente ensuite pour s'en sortir, ne me dites pas qu'elle est idiote, car c'est celle qui convainc les innocentistes depuis 32 ans.

Quand vous parlez de deux jours pour trouver une version, vous voulez dire qu'il aurait dû dire aux gendarmes de Nice qu'il avait conduit une petite fille pour un ami et que ça avait mal tourné ? Pour l'instant, on ne l'interroge que sur le délit de fuite : il a bien fui, mais en dehors de ça, il n'est jamais allé à Marseille et n'a jamais vu cette petite fille. Après, on le fait craquer et il avoue le meurtre (moment de panique) mais pas l'enlèvement prémédité. C'est lui qui tue la fillette, mais il ne comprend pas pourquoi il a fait ça, il n'était plus lui-même. Sortir la version où on le pigeonne, ça va convaincre les policiers beaucoup moins bien, forcément, et ils risquent de lui mener la vie dure pendant encore un bon moment... jusqu'à ce qu'il soit obligé de leur sortir la version qu'il a fini par leur sortir en réalité (aveux).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 08:08 
MarcD.,
inutile d'insister, nous ne nous comprenons pas du tout. C'est normal, nous défendons des thèses radicalement opposées.
Selon moi, la grande faiblesse de votre démonstration, c'est de dire qu'il ne fallait surtout pas qu'il parle de ses soi-disant complices parce que cela aurait aggravé son cas.
Il ne l'a pas fait lors de son procès et vous voyez le résultat !
Je répète et je maintiens que c'était au contraire d'en parler qui aurait pu peut-être le sauver. Je pense qu'il avait une chance d'échapper au pire.
Le fait d'enlever et de séquestrer une personne est un crime puni de 20 ans de réclusion.
certes, il y a de circonstances aggravantes puisque la victime a été tuée, donc il risquait 30 ans ou la réclusion criminelle à perpétuité (art 224-1 et suivants du code pénal).
Mais le meurtre n'était pas l'objectif, si j'ai bien lu vos propos Monsieur le professeur Marc D., et ce n'est pas CR qui a tué donc il prenait entre 20 et 30 ans à mon avis.
Pour moi, c'est clair comme de l'eau de roche !
tant pis si vous ne comprenez pas cela.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 10:13 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 14 nov. 2005, 19:55
Messages : 83
Citation :

On devrait pouvoir gagner du temps en demandant directement l'anticipation du verdict au procureur, cela permettrait d'économiser l'argent des contribuables.
Oui, d'autant plus que avant même d'avoir lu le dossier il savait qu'il allait requérir la peine de mort.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 13:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
MarcD.,
inutile d'insister, nous ne nous comprenons pas du tout. C'est normal, nous défendons des thèses radicalement opposées.
Je ne défends pas cette thèse. J'essaye seulement de voir s'il y a de la place pour ce scénario. Pour l'instant, l'histoire du pantalon est entièrement à revoir, donc en attendant, la thèse n'est pas au point.

Ce qui fait que nous ne nous comprenons pas, c'est que vous, vous partez du principe que Ranucci est innocent dans tous vos propos, et vous vous attaquez à toute thèse où Ranucci n'est pas un ange... au lieu de vous attaquer aux faiblesses des thèses innocentistes, qui sont jusqu'à présent particulièrement ridicules. La thèse culpabiliste, que vous le vouliez ou non, n'est pas si absurde, pour la bonne raison qu'elle a convaincu les jurés, et que personne n'a réussi à la bousculer suffisamment sérieusement depuis 30 ans pour obtenir une révision. En tant qu'innocentiste, vous devriez, selon moi, passer plus de temps à essayer d'améliorer les thèses innocentistes, ou à en trouver une solide vous-même. Il vous faudra pour cela accepter les critiques sur cette thèse, dans votre propre intérêt. Quant à moi, je ne crains pas de voir cette thèse-ci s'écrouler, pour la simple raison que je n'y crois pas du tout moi-même.
Citation :
Selon moi, la grande faiblesse de votre démonstration, c'est de dire qu'il ne fallait surtout pas qu'il parle de ses soi-disant complices parce que cela aurait aggravé son cas.
Il ne l'a pas fait lors de son procès et vous voyez le résultat !
Je répète et je maintiens que c'était au contraire d'en parler qui aurait pu peut-être le sauver. Je pense qu'il avait une chance d'échapper au pire.
Il y a du changement, on dirait. Avant, vous parliez de raconter une histoire où il était un pigeon. Ça, ça ne tenait pas la route, et je vous ai dit ce que j'en pensais. Maintenant, il faut qu'il parle de ses "complices", donc c'est autre chose. Prévenez-moi quand vous changez de sujet, que je puisse m'adapter.

Et quand vous dites "vous voyez le résultat", ça ne change rien au fait qu'il y croyait, à cet axe de défense. Il s'est trompé, c'est tout.
Citation :
Le fait d'enlever et de séquestrer une personne est un crime puni de 20 ans de réclusion.
certes, il y a de circonstances aggravantes puisque la victime a été tuée, donc il risquait 30 ans ou la réclusion criminelle à perpétuité (art 224-1 et suivants du code pénal).
Mais le meurtre n'était pas l'objectif, si j'ai bien lu vos propos Monsieur le professeur Marc D., et ce n'est pas CR qui a tué donc il prenait entre 20 et 30 ans à mon avis.
Pour moi, c'est clair comme de l'eau de roche !
tant pis si vous ne comprenez pas cela.
Comment pouvez-vous dire que je ne comprends pas ça, puisque je ne vous ai pas encore donné mon avis sur ce point (c'est sur la thèse du pigeon, que je répondais) ? Je vous le donne à présent. Son objectif en avouant, c'est de prendre moins de 10 ans, quitte à passer un certain temps en hôpital psychiatrique (d'où il pourra même tenter de s'échapper). En avouant toute la vérité, il prend 20 à 30 ans, voire la peine de mort. En effet, la petite a été tuée là, mais quand Gringalet, arrêté, dira pour sa défense que de toute façon, homme au pull over-rouge avait l'intention de la violer et de la tuer, il sera difficile pour Ranucci de dire qu'il n'était pas au courant. Enlever une fillette pour de l'argent, ça n'est pas le signe d'une grande naïveté ; il a quand même une petite idée du sort qu'on réserve à cette fillette. Et si Gringalet et homme au pull over-rouge sont morts ou introuvables, alors, personne ne croira jamais sa thèse, et il sera condamné à mort : en effet, tous les indices et tout le reste étant exactement ceux de la véritable affaire Ranucci, il y a des chances pour que ça se termine pareil.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 17:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 26 janv. 2006, 20:15
Messages : 63
Localisation : Pirae (Polynésie)
elle est ou la simca sur l'arret ou MD est assasinnée? ça me parait "bizzare" cette thése des deux voitures pour de sois disant "débutant".....


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 22 févr. 2006, 22:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Or, ce que vous proposez ne tient pas dix secondes face à un policier.
Ne me dîtes pas qu'à sa place vous ne ferez pas tout pour éviter de vous faire accuser de quelquechose que vous n'avez pas commis.
On est pas à se dire si ça tient ou pas, il faut se demander ce qui est le plus logique de dire.
Citation :
quant à la version qu'il invente ensuite pour s'en sortir, ne me dites pas qu'elle est idiote, car c'est celle qui convainc les innocentistes depuis 32 ans
Vous devriez dire une partie des innocentistes
Citation :
Sortir la version où on le pigeonne, ça va convaincre les policiers beaucoup moins bien, forcément, et ils risquent de lui mener la vie dure pendant encore un bon moment... jusqu'à ce qu'il soit obligé de leur sortir la version qu'il a fini par leur sortir en réalité (aveux).
C'est ce que vous espérez ni plus ni moins. S'il décrit son complice et qu'il correspond à l'homme que Jean a vu, les flics vont le chercher non? Ca va étayer sa thèse

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2006, 00:08 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
S'il décrit son complice et qu'il correspond à l'homme que Jean a vu, les flics vont le chercher non? Ca va étayer sa thèse
Les policiers vont le chercher, soit.

Et s'ils le trouvent ?

Et s'ils ne le trouvent pas ?

Dans les deux cas, il me semble mal barré.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2006, 00:28 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
elle est ou la simca sur l'arret ou MD est assasinnée?
J'ai déjà répondu, en donnant plusieurs possibilités. Au moment du meurtre, elle peut être en train de faire demi-tour chemin de la Doria ; ou cinq minutes derrière la Peugeot, pas encore sur les lieux, donc. Ensuite, elle se gare pas loin. Pourquoi pas juste à côté de la voiture de Ranucci ? Rien ne l'interdit. Ensuite, homme au pull over-rouge peut dire à Ranucci qu'il a repéré un chemin tranquille (celui de la Doria) et qu'il l'attend là-bas.
Citation :
ça me parait "bizzare" cette thése des deux voitures pour de sois disant "débutant".....
Pas si débutants que cela. Comme je le dis dans des commentaires, on peut par exemple supposer que les jours précédents, dans les autres cités, homme au pull over-rouge essaye déjà d'enlever des enfants avec l'aide de Gringalet, qui attend dans le garage, mais ça ne marche pas. Le plan est presque le même : homme au pull over-rouge enlève l'enfant, on va au garage, on chloroforme la petite. On remplace les fausses plaques de la Simca (54) par les vraies (13). On met la petite derrière le siège passager et Gringalet la tient, caché sous une couverture. Puis on part vers la planque. C'est seulement en rencontrant Ranucci dans un bar de Marseille (on peut même imaginer que c'est un camarade de régiment de Gringalet, et qu'ils ont déjà fait des mauvais coups ensemble), qu'homme au pull over-rouge a l'idée de la seconde voiture, pour mieux brouiller les pistes juste après l'enlèvement. Les gendarmes et les hélicoptères chercheront une Simca, alors une Peugeot aura un peu plus de chances de passer inaperçue. Même si homme au pull over-rouge se fait arrêter avec sa Simca, il ne risque rien, car il est en règles, il n'y a personne dans sa voiture, ni rien de louche, et son immatriculation ne correspond pas.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2006, 21:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Et s'ils le trouvent ?

Et s'ils ne le trouvent pas ?

Dans les deux cas, il me semble mal barré.
S'ils retrouvent l'homme au pull-over rouge, il va pouvoir sans doute être confondu par Jean et les victimes des jours précédents. Il a peut-être un casier ce type.


S'ils ne le retrouvent pas, Ranucci peut sans doute donner des indices pour prouver aux enquêteurs qu'il n'y esit pour rien. Le garage dans lequel le changement de voiture a eu lieu, le lieu où il était prévu d'aller. La description qui peut avoir le même résultat que si les enquêteurs le retrouve, les témoins vont le reconnaitre.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 23 févr. 2006, 22:42 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
S'ils retrouvent l'homme au pull-over rouge, il va pouvoir sans doute être confondu par Jean et les victimes des jours précédents. Il a peut-être un casier ce type.
Si homme au pull over-rouge est reconnu, on en concluera que lui et Ranucci, et probablement le troisième homme dont Ranucci a parlé, qui est le véritable assassin, ont participé à un enlèvement avec prémédition, dans le but de violer et probablement assassiner cet enfant. La sanction risque d'être sévère, même si on ne retrouve pas Gringalet. Je ne crois pas qu'on retiendra les circonstances atténuantes pour Ranucci, mais on ne sait jamais, si le jury est dans un bon jour, il prend entre 20 et 30 ans. Beaucoup plus que ce qu'il compte prendre avec ses aveux où il a tué dans un moment d'égarement une fillette qu'il emmenait promener.
Citation :
S'ils ne le retrouvent pas, Ranucci peut sans doute donner des indices pour prouver aux enquêteurs qu'il n'y esit pour rien. Le garage dans lequel le changement de voiture a eu lieu, le lieu où il était prévu d'aller.
Ces indices ne feront que démontrer qu'il était bien complice d'un enlèvement prémédité ayant entraîné la mort de l'enfant. On en revient un peu au même que ci-dessus : il aide la police à démontrer qu'il est bien un individu dangereux et sans scrupules.
Citation :
La description qui peut avoir le même résultat que si les enquêteurs le retrouve, les témoins vont le reconnaitre.
Là, je n'ai pas compris ce que vous vouliez dire.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2006, 00:04 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 02 févr. 2004, 22:53
Messages : 5704
Citation :
Ces indices ne feront que démontrer qu'il était bien complice d'un enlèvement prémédité ayant entraîné la mort de l'enfant. On en revient un peu au même que ci-dessus : il aide la police à démontrer qu'il est bien un individu dangereux et sans scrupules.
Non il aide à retrouver la personne qui a enlevé la petite et qui a sévit les jours précédents. Et lui continue à se faire passer pour le type qui ne savait pas.
Il faut essayer de se mettre à sa place. Il y a de fortes chances qu'il préfère passer 30 ans en prison plutôt que se faire couper la tête.

_________________
grruuuuuuiiiiiiiiiiiccccccckkkkkkkkkkk
Membre du conseil de l'ordre des marabouts de la forêt sacrée en Afrique de l'Ouest


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 24 févr. 2006, 01:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 26 janv. 2006, 16:20
Messages : 3096
Localisation : Normandie
Citation :
Non il aide à retrouver la personne qui a enlevé la petite et qui a sévit les jours précédents. Et lui continue à se faire passer pour le type qui ne savait pas.
Il faut essayer de se mettre à sa place. Il y a de fortes chances qu'il préfère passer 30 ans en prison plutôt que se faire couper la tête.
Oui, c'est sûr. Mais pour l'histoire du type qui ne savait pas, ça va être dur à faire avaler. Il va donc se mettre à mentir comme un arracheur de dents et se retrouver condamné à mort. Et on ne peut pas trop compter sur ses complices ; disons qu'il y a une chance sur dix que ceux-ci minimisent sa responsabilité dans leurs aveux... s'ils avouent.

Le but, avec les aveux tels qu'ils existent, c'est d'avoir moins de dix ans de prison, et pas seulement d'éviter la peine de mort (c'est juste dans un moment de panique incompréhensible qu'il tue la petite, mais il n'est pas un salaud, et ne voulait pas lui faire du mal). Il pense qu'on va le croire. D'ailleurs, il semble bien qu'on était décidé à le croire, jusqu'à ce qu'il se rétracte et cesse de se comporter comme un pauvre type qui avait fait une connerie gravissime et irréparable, et le regrettait.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 74 messages ]  Aller à la page Précédente 1 2 3 4 5

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com