Nous sommes le 19 nov. 2019, 05:57

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 303 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1721 Suivante
Auteur Message
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
En quoi il aurait changé sa version ?
https://www.justice-affairescriminelles ... 66#p129966


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 14:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
En quoi il aurait changé sa version ?
https://www.justice-affairescriminelles ... 66#p129966
39 ans après, votre mémoire peut vous jouer des tours, non ?
De plus si il y avait eu pression policière, pourquoi Martinez n'aurait pas dit, sous la pression des policiers, qu'il avait bien vu un enfant, dans la voiture, en 1974 ?
Un peu comme les Aubert ...si les policiers leur avaient fait un coup de pression, les Aubert auraient pu désigner l'enfant comme une fillette voire identifier Marie-Dolorès, or, ils ont toujours affirmé, dans leurs auditions, qu'il ne pouvait identifier la fillette et même le sexe de l'enfant.
Pour moi, la thèse du complot policier ne tient pas la route une seconde ...il aurait fallu beaucoup trop de monde dans le coup avec l'aide des gendarmes ...et se mettre d'accord dans un laps de temps trop court ...2 jours !
Encore une fois, tout ceux qui sous-tendent un complot gendarmo-policier sont dans la pure spéculation sans aucune preuve pour prouver leur dire.


Haut
   
Message non luPosté : 15 juil. 2019, 16:44 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
D'après vous, pourquoi le commissaire Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarmes, le 5 juin, en début d'après-midi, pour aller ratisser une zone à côté du carrefour de la Pomme ? Est-ce pour trouver un "paquet volumineux", un colis ? Qu'est ce qui a déclenché ce ratissage dans cette zone particulière ?


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 07:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
39 ans après, votre mémoire peut vous jouer des tours, non ?
Maintenir à 3 reprises le 3, 6 et 10 ne pas avoir vu d'enfant dans la voiture, et plusieurs années après (peut être à partir de 1976 au procès) tout d'un coup décrire une scène d'enfant qui bascule dans la voiture, vous appelez ça la mémoire qui joue des tours ?
Citation :
De plus si il y avait eu pression policière, pourquoi Martinez n'aurait pas dit, sous la pression des policiers, qu'il avait bien vu un enfant, dans la voiture, en 1974 ?
Je pense qu'il a du le dire en 1976 lors du procès (il n'y a pas de retranscription) mais si cela ne figure pas dans les auditions du 3, 6 et 10, c'est effectivement une bonne question. Je dirais qu'à ce moment là, la question de l'implication de Ranucci semblait actée, l'affaire bouclée, décrire la présence de l'enfant n'avait pas grande importance pour les policiers, ce n'est qu'ensuite que les gens ont commencé à se poser des questions, avec notamment une thèse (auquel je ne crois pas du tout de toute façon) de voiture qui aurait doublé Ranucci avec l'enfant à l'intérieur, provoquant une confusion. A ce moment là décrire la présence de l'enfant devenait très important.
Autre point important: il n'y avait certainement pas la même pression possible sur Martinez que sur le ou les Aubert.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 12:02 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
D'après vous, pourquoi le commissaire Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarmes, le 5 juin, en début d'après-midi, pour aller ratisser une zone à côté du carrefour de la Pomme ? Est-ce pour trouver un "paquet volumineux", un colis ? Qu'est ce qui a déclenché ce ratissage dans cette zone particulière ?
Alors ? Pourquoi la gendarmerie de Gréasque, le 5, en fin de matinée, cherche à joindre les Aubert ? Si Martinez n'a jamais parlé d'un homme s'enfuyant avec un enfant dans la colline, aux gendarmes, si les Aubert n'ont jamais évoqué cet enfant en téléphonant aux gendarmes, le 4 juin, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacterait-elle les Aubert ?


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 12:08 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Oui effectivement il en parle le 6 (je m'y perd avec ces déclarations contradictoires), mais pas le 3 et surtout pas le 10 devant la JI, là c'est quand même très très étonnant puisque l'implication de Ranucci a été actée par tout le monde (police, justice, médias), ça se limite à :
Citation :
Je ne peux pas dire s'il y avait un enfant dans le véhicule. Je n'y ai pas prêté attention. Il m'a semblé voir une forme sur la banquette c'est tout.
Je suis repassé sur les lieux où la 304 s'était arrêtée lorsque son conducteur s'est enfui dans la colline, 45 minutes au maximum après l'accident.
Je n'ai pas vu la 304 sur la route à l'endroit où Monsieur Aubert m'avait dit que le conducteur de la 304 avait laissé son véhicule."
Lecture faite persiste et signe avec nous et le greffier.
Ah bon, il n'en parle pas le 10 ?
Voici le début du PV d'audition du 10, fait par la juge :

 Je maintiens intégralement la déclaration que j'ai faite le 6 juin 1974 devant les services de police, dont vous venez de me donner intégralement lecture. Je crois utile d'apporter quelques précisions à cette déclaration […]. »

La juge a donc lu le PV d'audition de la police, fait le 6 juin, devant Martinez où ce dernier parle du chauffard s'enfuyant dans la colline avec un enfant, selon les dires d'Aubert, et Martinez confirme devant la juge cette déclaration ...Donc le 10 juin, devant la juge, si il confirme sa déclaration du 6, c'est qu'il confirme l'individu fuyant dans la colline avec un enfant … Il n'a tout simplement pas répéter ce qu'il avait dit à la police puisque la juge l'a fait devant lui.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 12:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Citation :
Ah bon, il n'en parle pas le 10 ?
Voici le début du PV d'audition du 10, fait par la juge :

 Je maintiens intégralement la déclaration que j'ai faite le 6 juin 1974 devant les services de police, dont vous venez de me donner intégralement lecture.  »
Il suffisait alors d'arrêter l'audition à ce moment là puisqu'elle n'apporte rien de nouveau, à la seule différence que l'enfant a disparu.
Si on partait sur une reformulation des événements c'est
"Je suis repassé sur les lieux où la 304 s'était arrêtée lorsque son conducteur s'est enfui dans la colline en compagnie d'un gosse, 45 minutes au maximum après l'accident."
qu'on attendait de sa part suite à sa déclaration du 6.
Puisqu'encore une fois Martinez est entendu pour un enlèvement d'enfant, pas un délit de fuite, heureusement qu'on ne mobilise pas un JI pour ça ...


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 12:55 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Ah bon, il n'en parle pas le 10 ?
Voici le début du PV d'audition du 10, fait par la juge :

 Je maintiens intégralement la déclaration que j'ai faite le 6 juin 1974 devant les services de police, dont vous venez de me donner intégralement lecture.  »
Il suffisait alors d'arrêter l'audition à ce moment là puisqu'elle n'apporte rien de nouveau, à la seule différence que l'enfant a disparu.
Si on partait sur une reformulation des événements c'est
"Je suis repassé sur les lieux où la 304 s'était arrêtée lorsque son conducteur s'est enfui dans la colline en compagnie d'un gosse, 45 minutes au maximum après l'accident."
qu'on attendait de sa part suite à sa déclaration du 6.
Puisqu'encore une fois Martinez est entendu pour un enlèvement d'enfant, pas un délit de fuite, heureusement qu'on ne mobilise pas un JI pour ça ...
Mais l'audition a continué, puisque Martinez a parlé surtout de l'accident, chose qu'il avait peu abordé lors de son audition le 6, devant les policiers, je ne l'ai simplement pas recopié in extenso, mettant un […]. Donc encore une fois, Martinez, le 10, devant la juge, confirme son audition faite aux policiers le 6 juin et cela devant la juge.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 13:32 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 19:29
Messages : 116
Dans ce cas s'il ne parle de l'accident qu'il a vécu pourquoi reparler de l'arrêt de la 304 et de la présumé fuite de son conducteur ? le tout sans parler de l'enfant, sachant de toute façon qu'il n'a été témoin d'aucun de ces événements (effectifs ou non), et que tout lui a été rapporté. Soit il parle de tout, soit il parle de rien, c'est la logique même. Et l'enfant est bien ce qu'il y a de plus important dans cette affaire !

Non, ce qu'on devine c'est qu'il y a eu pression le 6 des policiers, Martinez a cédé aux policiers ("après tout si ce brave monsieur Aubert qui m'a rendu service l'a dit aux policiers c'est que cela doit être vrai") la différence entre le 6 et le 10 c'est que l'affaire est par tout le monde présumée bouclée, le 10 ce ne sont plus les policiers qui mènent l'audition, Martinez ne va pas revenir sur son audition du 6 mais il ne voit pas l'intérêt de reparler de cette histoire d'enfant qu'on lui avait soufflée.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 15:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1099
Citation :
D'après vous, pourquoi le commissaire Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarmes, le 5 juin, en début d'après-midi, pour aller ratisser une zone à côté du carrefour de la Pomme ? Est-ce pour trouver un "paquet volumineux", un colis ? Qu'est ce qui a déclenché ce ratissage dans cette zone particulière ?
"Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarme" Visiblement vous connaissez bien mal l'affaire. Les policiers, y compris Alessandra, ignoraient tout de ce qui se passait du côté de Greasque en début d'après midi du 5 juin. Alessandra sera mis au courant de la battue de gendarmerie, par un coup de téléphone, postérieur à la découverte du corps de l'enfant.
Ce qui a déclenché la battue, c'est l'appel de Martinez, à la gendarmerie de Greasque.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 15:56 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1099
Citation :
Alors ? Pourquoi la gendarmerie de Gréasque, le 5, en fin de matinée, cherche à joindre les Aubert ? Si Martinez n'a jamais parlé d'un homme s'enfuyant avec un enfant dans la colline, aux gendarmes, si les Aubert n'ont jamais évoqué cet enfant en téléphonant aux gendarmes, le 4 juin, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacterait-elle les Aubert ?
La réponse à ces questions est déjà là sur ce site.
Pourquoi les gendarmes de Greasque essayent de joindre Aubert en fin de matinée du 5 juin ? Tout simplement parce que Martinez vient de les appeler et qu'il est la troisième personne, en moins de 24h, qui leur dit qu'il y a peut être un lien entre le coupé 304 Peugeot et l’enlèvement de Marseille.


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 17:47 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Alors ? Pourquoi la gendarmerie de Gréasque, le 5, en fin de matinée, cherche à joindre les Aubert ? Si Martinez n'a jamais parlé d'un homme s'enfuyant avec un enfant dans la colline, aux gendarmes, si les Aubert n'ont jamais évoqué cet enfant en téléphonant aux gendarmes, le 4 juin, pourquoi la gendarmerie de Gréasque contacterait-elle les Aubert ?
La réponse à ces questions est déjà là sur ce site.
Pourquoi les gendarmes de Greasque essayent de joindre Aubert en fin de matinée du 5 juin ? Tout simplement parce que Martinez vient de les appeler et qu'il est la troisième personne, en moins de 24h, qui leur dit qu'il y a peut être un lien entre le coupé 304 Peugeot et l’enlèvement de Marseille.
Mais si certains pensent que Martinez n'a jamais évoqué un enfant fuyant dans la colline avec le chauffard au gendarme, lors de la plainte du 3, pourquoi Martinez aurait téléphoné aux gendarmes, puisqu'il n'aurait pas vu d'enfant ?


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 17:59 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
D'après vous, pourquoi le commissaire Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarmes, le 5 juin, en début d'après-midi, pour aller ratisser une zone à côté du carrefour de la Pomme ? Est-ce pour trouver un "paquet volumineux", un colis ? Qu'est ce qui a déclenché ce ratissage dans cette zone particulière ?
"Alessandra a fait déplacer une escouade de gendarme" Visiblement vous connaissez bien mal l'affaire. Les policiers, y compris Alessandra, ignoraient tout de ce qui se passait du côté de Greasque en début d'après midi du 5 juin. Alessandra sera mis au courant de la battue de gendarmerie, par un coup de téléphone, postérieur à la découverte du corps de l'enfant.
Ce qui a déclenché la battue, c'est l'appel de Martinez, à la gendarmerie de Greasque.
"45 minutes après l'appel de Mr Aubert, le capitaine Gras, commandant de la compagnie de gendarmerie d'Aubagne, avis par le commissaire Alessandra qui agit, lui, sur commission rogatoire de Melle di Marino, commence à mettre en place un dispositif de recherches aux fins de ratisser l'endroit où le conducteur du coupé Peugeot a été vu, s'enfuyant sur le talus boisé et broussailleux par les époux Aubert." (p.27, Autopsie d'une imposture)

Donc si le capitaine Gras a mis en place un dispositif de recherche pour ratisser l'endroit contigu, là où la voiture du chauffard s'est arrêté, c'est bien car quelqu'un, avant les auditions, lui avait soufflé, dans le téléphone, qu'un individu s'était enfui dans la colline avec un enfant, non ?


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 18:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 10:57
Messages : 1099
Citation :
Mais si certains pensent que Martinez n'a jamais évoqué un enfant fuyant dans la colline avec le chauffard au gendarme, lors de la plainte du 3, pourquoi Martinez aurait téléphoné aux gendarmes, puisqu'il n'aurait pas vu d'enfant ?
Cela a déjà été dit et redit. Guazzone n'a pas vu d'enfant, nous en sommes sûr et pourtant il a appelé les gendarmes. Martinez a appelé parce qu'il pensait qu'il y avait peut être un lien.....bla bla bla


Haut
   
Message non luPosté : 16 juil. 2019, 18:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 juil. 2017, 18:13
Messages : 62
Citation :
Citation :
Mais si certains pensent que Martinez n'a jamais évoqué un enfant fuyant dans la colline avec le chauffard au gendarme, lors de la plainte du 3, pourquoi Martinez aurait téléphoné aux gendarmes, puisqu'il n'aurait pas vu d'enfant ?
Cela a déjà été dit et redit. Guazzone n'a pas vu d'enfant, nous en sommes sûr et pourtant il a appelé les gendarmes. Martinez a appelé parce qu'il pensait qu'il y avait peut être un lien.....bla bla bla
Je ne parle pas de Guazzone, mais de Martinez. Si les gendarmes ont mis un dispositif important pour ratisser la zone, c'est bien car un de ceux qui leur a téléphoné, leur a parlé d'un enfant, soyons sérieux ...


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 303 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1721 Suivante

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com