Nous sommes le 14 déc. 2017, 19:57

Heures au format UTC+01:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante
Auteur Message
Message non luMessage posté... : 20 août 2010, 14:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Ici encore, je place un message de Jacques B. qui ouvrait un débat sur un sujet hors contexte du sujet dont il était question sur le fil initial.
La première phrase s'inscrit dans une réponse à jpasc95 qui se sentait péjorativement assimilé à Gérard Bouladou au fil de la discussion.
Je l'isole, non pas pour le mettre au ban du forum, mais plutôt pour lui réserver un fil à part si certains membres souhaitent y apporter leur réflexion.

Ludivine


Pour ma part je ne vois rien de stupide ni ridicule à citer Bouladou dans chaque post et à chaque ligne.
Il faudrait se rendre compte de ce qu'il a fait, lui aussi. Pas de procès à Bouladou, c'est un écrivain. Et bien non, c'est faux. Perrault est un écrivain, c'est d'ailleurs surement pour cela que Bouladou et d'autres ne se sont jamais retrouvé avec une plainte pour diffamation aux fesses. Par contre dans ses deux livres, il y a des mensonges intentionnés, dirigés et soufflés par un des acteurs de l'époque. J'y verrai presque un délit, moi, dans cette attitude. Mais je ne suis pas avocat, je n'en sais trop rien.
Quelqu'un sait-il, par exemple, si la manipulation de preuves au sujet d'une affaire prescrite est elle-même prescrite d'office ?

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 10:59 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2071
Localisation : Normandie
Citation :
Bouladou, c'est un écrivain. Et bien non, c'est faux. Perrault est un écrivain

Quant á mois Bouladou n'a commencer d'écrire qu'apres sa retraite,alors il est écrivain comme Perrault.
Mais ce n'est pas parce qu'ils sont des écrivains qu'ils ont la liberté d'expression,tous le deux,comme vous et moi.
Moi je n'ai lu aucun diffamation dans les livres de Perrault et je ne comprends pas pourquoi il ne va pas a Strassbourg.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 13:50 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Je vois vraiment mal un authentique écrivain porter plainte pour un délit d'opinion.

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 20:52 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Ce qui est sûr c'est qu'avec Bouladou on Perrault change.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 21:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Pas du tout. Bouladou est une source d'informations extraordinaire. Je n'aurai jamais rien compris à l'affaire si je n'avais pas lu ses livres et surtout ses interventions sur le forum. Il donne toutes les clés du pourquoi et du comment de l'enquête et même celles de la magouille défensive suite à la parution du POR. Il faut seulement ne pas être fainéant et lire entre les lignes.

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 21:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Jacques B. a écrit :
Pas du tout. Bouladou est une source d'informations extraordinaire. Je n'aurai jamais rien compris à l'affaire si je n'avais pas lu ses livres et surtout ses interventions sur le forum. Il donne toutes les clés du pourquoi et du comment de l'enquête et même celles de la magouille défensive suite à la parution du POR. Il faut seulement ne pas être fainéant et lire entre les lignes.

Je partage totalement votre avis.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 22:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Jacques B. a écrit :
Pas du tout. Bouladou est une source d'informations extraordinaire. Je n'aurai jamais rien compris à l'affaire si je n'avais pas lu ses livres et surtout ses interventions sur le forum. Il donne toutes les clés du pourquoi et du comment de l'enquête et même celles de la magouille défensive suite à la parution du POR. Il faut seulement ne pas être fainéant et lire entre les lignes.


Je partage entièrement cet avis

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 23:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
Néanmoins, si d'un côté il a démontré mieux que quiconque à quel point l'accusation était bancale, d'un autre côté, il a quand même convaincu beaucoup d'idiots ...

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 24 août 2010, 23:41 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 12 juil. 2005, 21:20
Messages : 3828
Localisation : Ile de France
Il y aura toujours des "idiots" qui seront faciles à convaincre quel que soit le débat abordé (ici ou ailleurs). Certains même ne demandent que cela ; ça leur facilite la vie et ça leur évite de réfléchir.

L'essentiel, en ce qui nous concerne, c'est d'obtenir le maximum de renseignements, d'informations qui puissent nous servir à étayer nos démonstrations.

_________________
http://www.presume-coupable.com


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 03:58 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Cette histoire de conviction est intéressante. En fait à quoi correspond la conviction de la majorité des personnes qui en ont une sur cette affaire ? Soyons francs, mis à part ceux qui ont étudié le dossier, pour le reste c'est plus une question de choisir de quel côté on veut être qu'une intime conviction de quoi que ce soit. En fait c'est ça l'opinion publique. Les journalistes la flattent et la cajolent mais ils se gardent bien de lui expliquer le fond des choses. Dès fois qu'ils comprendraient...
Bouladou serait un journaliste ? Un peu quand même, son coup du maton-espion est un vrai coup de génie digne de n'importe quel torchon à sensation. Et osez aller interroger le bourreau pour savoir si on a raconté des contes de tête qui rebondit, il faut le faire. Je comprends qu'il ait des fans.

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 04:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Soyons juste. Perrault s'est pas mal évertué à toucher la fibre sensible du public, lui aussi, mais il l'a fait à la manière d'un écrivain, ce qui n'est plus du tout la même chose. Déjà, les erreurs et mensonges dont Bouladou fait la liste donnent le ton. Le message est clair: on vous a trompé et le responsable c'est Perrault. Ça c'est du journalisme militant. Perrault affiche des idées politiques claires, c'est son problème. Il les explique et les écrit, c'est un écrivain militant. Sauf dans le POR, où il n'entre pas dans le sujet politique. L'autre non. Il dit tout ce qu'il n'est pas, mais rien de ce qu'il est, commence ses livres en se justifiant et y met toutes sortes d'accusations envers les gendarmes et la juge sans présenter aucune preuve alors qu'elles sont encore plus graves que celles que leur a adressé Perrault. Tout change quand on parle de l'Évêché. Là, c'est parfait. Mais fut trouvé l'ajout irrégulier du pantalon bleu dans le PV de saisie, puis le calque du cadastre. Alors que fait Bouladou ? Il en appelle au fait que les OPJ sont assermentés donc honnêtes par principe. On pourrait être d'accord s'il n'y avait que de vagues soupçons. Mais les deux éléments cités antérieurement entrainent d'autres comme, par exemple, la remise de la voiture qui aurait servi à un enlèvement ainsi que la mère du suspect à deux journalistes (vous voyez comme ils s'entendent...) sans PV de remise, rien, puis ils la resaisissent, donnant pied à toutes sortes de soupçons qui ne peuvent plus être négligés sur la seule base de l'intégrité des enquêteurs.

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 13:33 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2071
Localisation : Normandie
Je n'ai pas lu beaucoup de Bouladou, mais dans ces messages ici[ qui sont effacés par le modérateur] j'ai lu des diffamations ,par contre Perrault ne juge jamais le charactere d'une personne.
Perrault seulement signale des contradictions.
Il peut même dire que quelq'un ment,mais il ne dit jamais que cette personne est un menteur.
Admettons que nous disons tous régulierement des mensonges officieux .

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 14:12 
Citation :
Doornroosje

Perrault ne juge jamais le charactere d'une personne.

Perrault seulement signale des contradictions.

Il peut même dire que quelq'un ment,mais il ne dit jamais que cette personne est un menteur.


Très bien vu, Doornroosje.

C'est une des raisons qui rend les argumentations de Gilles Perrault tellement intéressantes (qu'on y adhère ou non par ailleurs).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 19:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Quand Bouladou écrit :
Gérard Bouladou a écrit :
Quand l'enquêteur Grivel lui demande de dessiner les lieux où il avait garé sa voiture, Ranucci esquisse de sa propre main un plan de la cité Sainte-Agnès qui correspond parfaitement au lieu de l'enlèvement. On y voit une rue qui monte, avec sur sa gauche un grand immeuble et sur sa droite de l'herbe. Tous ces détails sont exacts et ils prouvent que Ranucci s'est bel et bien rendu dans la cité Sainte-Agnès.

C'est une erreur, il n'est pas obligé de savoir que le croquis est calqué sur le cadastre. Appeler ça un mensonge serait de la diffamation. C'est ce qu'il fait à plusieurs reprises avec Perrault quand il lui attribue les erreurs des témoins en les qualifiant de mensonges de l'écrivain.

Quand il écrit :
Gérard Bouladou a écrit :
Les policiers acceptent de lui restituer le véhicule, mais quelques jours plus tard, il sera ramené à Marseille, sur ordre du juge d'instruction, pour la reconstitution du 24 juin.

C'est un mensonge par omission et facile à prouver donc non diffamatoire.

Quand il écrit :
Gérard Bouladou a écrit :
Il est 17 heures quand l'interrogatoire de Ranucci s'achève. Les policiers n'ont qu'une hâte à présent: se rendre sur les lieux du crime en compagnie de Ranucci afin d'y récupérer le couteau. Mais ils sont confrontés à un sérieux problème: dans une heure, la garde-à-vue de Ranucci aura pris fin. Matériellement, ils n'ont pas le temps de se rendre à la champignonnière et d'en revenir.

C'est un mensonge flagrant. Les policiers auraient attendus jusqu'à 17 heures pour se rendre compte qu'il n'avait pas abordé le sujet de l'arme du crime ? Est-ce diffamatoire de le dénoncer ? Peut-être, mais il est aussi clairement diffamatoire de prendre les gens pour des cons.

Quand il écrit :
Gérard Bouladou a écrit :
Après avoir pris possession de Christian Ranucci, les policiers se rendent dans le garage de celui-ci, afin de saisir le coupé Peugeot 304. Ils le fouillent en sa présence et trouvent les objets suivants:
« Un couteau de marque Opinel Virobloc n° 8, quatre lanières de cuir d'une longueur d'un mètre, entrelacées à une extrémité et portant un élastique, une paire de jumelles dans son étui, de marque Paralux Paris 8 x 25, un trousseau de clés en cuir avec quatre clés, un pantalon d'homme de marque sombre, un tuyau en plastique de longueur.1 m 60: une paire de lunettes de soleil, un parapluie, une carabine à air comprimé de marque Dyane, dans une robe de bain de couleur bleue à bandes blanches, une seringue hypodermique en plastique usagée, une boÎte de balles à air comprimé RWS calibre 45, une bouteille d'alcool dans un étui, portant l'inscription « My drink », deux cheveux. »

Il y a omission des conclusions des experts en écriture au sujet de l'ajout irrégulier de la ligne mentionnant le pantalon bleu sur le PV de saisie. C'est une erreur. Y voir une intention préméditée pourrait être diffamatoire.

Quand il écrit :
Gérard Bouladou a écrit :
Le même jour, vers 12 h 30, Mme Aubert, contactée dans la matinée par la gendarmerie de Toulon, demande à son mari d’appeler les gendarmes de Gréasques Ceux-ci veulent connaître avec précision l’endroit ou le fuyard s est arrêté, sur le bord de la nationale. M. Aubert donne le renseignement. Il est alors invité à téléphoner à l'Évêché, à la brigade criminelle.
Et c'est ainsi que le commissaire Alessandra reçoit son appel.


Là c'est carrément un mensonge facile à prouver et dont il est autant facile d'en prouver l'inspirateur. Je dis bien prouver du mot preuve, preuves physiques incontestables. Le caractère diffamatoire dépendra donc de la force de la preuve. Seul un juge pourra décider et il ne pourra le faire que dans le cadre d'une procédure initiée par la plainte de qui se considère diffamé. Mais c'est aussi à ce moment que les preuves se doivent d'être présentées et la plainte pour diffamation se retourne facilement. A la fin, même si le supposé diffamateur est condamné (serrement de coudes oblige) le diffamé se retrouve avec un encore plus gros problème qu'avant de déposer sa plainte.
Que s'est-il passé avec Perrault ? Qu'il fut imprudent, à mon avis. Il appellera forfaiture à un fait déjà étudié et rejeté comme moyen par la cour de cassation, faisant ainsi le beau jeu de ceux qui se prétendaient diffamés.

Mais je ne suis pas juriste et je ne suis donc pas certain que le caractère diffamatoire d'une accusation disparait si celle-ci est prouvée. Après tout, on peut voir tant de choses absurdes dans les décisions de Justice que plus rien ne m'étonne. J'en fais donc une question de conscience. On ne peut pas laisser quelqu'un faire ce que fait Bouladou sans protester. Ça n'a rien à voir avec Ranucci. C'est la fumée de toujours lancée par les mêmes de toujours. Ceux qui disent préférer défendre les enfants que leurs assassins mais passe sous silence la scène scabreuse que laisse deviner le calque du plan.

M. Bouladou, qu'avez-vous fait de votre fierté de policier ? Quel conseil donneriez aux jeunes fraichement intégré dans les services ? Ne jamais entamer un interrogatoire sans un bloc de Canson sous le bras ?

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 25 août 2010, 20:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 17 nov. 2007, 16:31
Messages : 2686
Fratacci fut lui aussi une source importante. Par exemple dans son livre on peut lire au sujet du ivre de Perrault :
Mathieu Fratacci a écrit :
Je passerai sous silence le caractère révoltant d'une manœuvre qui, sans se fonder sur une preuve recevable, dans la seule intention de justifier l'acharnement d'une contre-enquête, vise à s'en prendre à des honnêtes gens soucieux d'apporter leur concours à la justice. S'il est légitime de n'admettre un témoignage qu'après l'avoir minutieusement examiné et critiqué, il ne l'est pas de le contester sous prétexte qu'il est gênant. En l'occurrence, il est plus facile - et pour cause - d'user des ruses d'une stratégie minutieusement ourdie pour détruire que d'apporter de nouvelles pièces au dossier. Dans un cas, on se sert de l'art de persuader, dans l'autre, on démontre preuves à l'appui.


C'était avant que n'apparaissent les preuves des pièces manipulées ou carrément fausses. Maintenant que l'on sait, on comprend mieux la distinction que fait Fratacci entre l'art de persuader et celui de démontrer. C'est normal qu'il la note, ils ont navigué sur la ruse, euphémisme bénévole, plein cap vers cette différence pendant toute l'enquête.

_________________
« Les malheurs particuliers font le bien général ; de sorte que plus il y a de malheurs particuliers, et plus tout va bien » Pangloss.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 25 messages ]  Aller à la page 1 2 Suivante

Heures au format UTC+01:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
cron
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com