Nous sommes le 05 mai 2021, 23:28

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 178 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12
Auteur Message
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Ce n'est pas difficile de comprendre ce que Ranucci lui même a dit. A la juge, le 27/12/74 il dira:"Si j'ai reconnu les faits, c'est parce que j'y étais forcé. En effet à Marseille, où l'ont m'a transporté, on m'a dit qu'il y avait des témoins et des charges matérielles contre moi. Forcé par la logique et ne me souvenant de rien, j'ai tout reconnu."
Il dit bien qu'il ne se souvient de rien. Et qu'il a été forcé.
Et il dira aussi le 27 décembre
Citation :
Je me souviens être parti en week-end, m’être rendu à Marseille à un endroit dont j’ai dessiné le plan que vous me présentez de nouveau
Donc pourquoi reconnait il avoir dessiné le plan + avoir été sur les lieux de l'enlèvement et pas le fait qu'il aurait bien vu les témoins le 3 si cela avait été le cas ? Le 6 non plus il ne le reconnaissait pas "je ne me rendais pas compte que quelqu’un me suivait.". Pourquoi s'obstiner à nier les témoins alors qu'il a avoué avoir été à Marseille après avoir soutenu le contraire ?


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:26 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Entre 01h30 et 14h00 il s'est passé quelque chose de capital. Il a craqué. Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Sauf que dans le récapitulatif il maintiendra avoir été à Marseille, évidemment pas sur les lieux de l'enlèvement mais il le reconnait tout de même alors qu'il le niait formellement dans le nuit du 5 au 6 ("Je ne me suis jamais rendu à Marseille"). Bien sûr entretemps il a réalisé que cette nuit de biture dans les bars de Marseille constituait un alibi (on ne peut pas enlever un enfant par ruse quand on est dans les vapes)
Donc ce que je veux dire c'est que Ranucci sait revenir sur un mensonge quand cela prouve son innocence. Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 11:53 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Rien à voir, Dils voulait juste rentrer chez lui, et il a eu la naïveté de croire l'inspecteur Varlet.
La différence c'est que Dils n'a aucun témoin auquel se raccrocher. Bien sûr le timing est aberrant (il aurait fallu que Dils tue les enfants alors qu'on était déjà à leur recherche) mais il ne le sait sans doute pas. Dils n'a jamais cru le scenario de la police (sinon il n'aurait pas mis 30h pour "avouer"), il était terrifié par Varlet et il n'a pas vu d'autre solution que d'avouer ce qu'on lui demandait. Ranucci lui finit effectivement par croire au scenario. Mais il ne peut y croire que parce qu'il était dans les vapes.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 oct. 2020, 17:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1352
Citation :
Il dit bien qu'il ne se souvient de rien. Et qu'il a été forcé.
Oui, forcé....par la logique(tous ces gens qui l'accusent). Il dit bien qu'il ne se souvient de rien, de rien en rapport avec ce de quoi on l'accuse? Il ne dit pas qu'il était dans les pommes.
Citation :
"Je me souviens être parti en week-end, m’être rendu à Marseille à un endroit dont j’ai dessiné le plan que vous me présentez de nouveau"
Est-il allé à la cité saint agnes ? Non. Alors pouquoi dit-il cela alors qu'il ne reconnait plus rien. Le plan ?, si la juge l'a ressorti du dossier c'est bien que Ranucci le contestait.
Citation :
Donc pourquoi reconnait il avoir dessiné le plan
Parce qu'il ne peut pas le contester. Il y a sa signature dessus.
Citation :
Pourquoi s'obstiner à nier les témoins alors qu'il a avoué avoir été à Marseille après avoir soutenu le contraire ?
Déjà répondu à cette question. Alors je me répète, pouvais-t-il avouer en continuant à dire qu'il n'était jamais allé à Marseille.

Citation :
Entre 01h30 et 14h00 il s'est passé quelque chose de capital. Il a craqué. Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Citation :
Sauf que dans le récapitulatif il maintiendra avoir été à Marseille,
On parle des aveux. Le récapitulatif, ce n'est pas du tout au moment des aveux et il est écrit non pas par le Ranucci qui avoue, mais par le Ranucci qui est condamné à mort.Donc rien à voir.
Alors je repose la question: Pouvait-il passer aux aveux sans reconnaître être allé à Marseille ?
Citation :
Donc ce que je veux dire c'est que Ranucci sait revenir sur un mensonge quand cela prouve son innocence.
Oui, c'est cela quand il confirme qu'il est bien allé à Marseill, cela va dans le sens de son innocence.

Citation :
Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.
Peut être avait-il une bonne raison pour ne pas avoir à s'expliquer sur le dit paquet.

Citation :
Rien à voir, Dils voulait juste rentrer chez lui, et il a eu la naïveté de croire l'inspecteur Varlet.
Citation :
La différence c'est que Dils n'a aucun témoin auquel se raccrocher.
C'est bien ce que je disais la comparaison n'a rien à voir.
Citation :
Ranucci lui finit effectivement par croire au scenario. Mais il ne peut y croire que parce qu'il était dans les vapes.
Non il y croit parce que forcé par la logique.......


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 19 oct. 2020, 10:24 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Citation :
Pourquoi n'aurait il pas fait de même pour une fuite avec un paquet, je ne vois pas.
Peut être avait-il une bonne raison pour ne pas avoir à s'expliquer sur le dit paquet.
Dans ce scenario là il se souvient donc du motif pour lequel il serait monté sur le talus, il n'a donc aucune raison de craquer sur le meurtre d'une fillette quand Mme Aubert l'accuse d'avoir entraîné une fillette. A moins que ce motif de montée sur le talus soit plus incriminant que le meurtre d'une fillette, sinon je ne vois pas.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 19 oct. 2020, 19:07 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1352
Citation :
Dans ce scenario là il se souvient donc du motif pour lequel il serait monté sur le talus, il n'a donc aucune raison de craquer sur le meurtre d'une fillette quand Mme Aubert l'accuse d'avoir entraîné une fillette
Encore une réponse qui n'en est pas une parce que hors sujet. Je parle d'explication par rapport au paquet, pas de la raison qui l'a conduit à prendre la fuite dans la colline.
Citation :
. A moins que ce motif de montée sur le talus soit plus incriminant que le meurtre d'une fillette, sinon je ne vois pas.
Même réponse.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 févr. 2021, 13:23 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 29 avr. 2009, 15:52
Messages : 2109
Localisation : Normandie
Citation :
Citation :
Je ne comprends pas pourquoi les gendarmes n'ont pas moyen de savoir qu'un pull rouge est impliqué dans l'affaire. Paul Martel en a parlé le 4 juin et je pense Mme Mattei également.
Ce sont les policiers qui sont au courant pour le pull. Sinon le rapport des gendarmes est rédigé le 7 donc ils ont pu entendre parler de ce pull par les policiers ou le procureur. C'est fort possible mais par sûr. Et le 6 au matin on sait déjà que le pull n'appartient pas à Ranucci. Les gendarmes sont ils mis au courant là aussi on ne sait pas de manière certaine. Mais si on pense que le rapport du MC a été "caviardé" en en retirant le fait que le chien a été mis en piste grâce au pull, ils sont au courant.
Merci pour votre réponse. Je ne me suis pas rendue compte que l'animosité entre policiers et gendarmes allait si loin. C'est peut-être une explication à la découverte tardive du pull. Autrement dit le pull a été vu, mais pas estimé important les deux jours avant.

_________________
« Si tu diffères de moi, frère, loin de me léser tu m'enrichis. »
Antoine de Saint-Exupéry


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 16 févr. 2021, 15:48 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Je ne me suis pas rendue compte que l'animosité entre policiers et gendarmes allait si loin. C'est peut-être une explication à la découverte tardive du pull. Autrement dit le pull a été vu, mais pas estimé important les deux jours avant.
Il faut se mettre d'accord sur "pas estimé important": il est clair qu'au moment où les gendarmes découvrent le pull (puis le corps), ils ne savent pas qu'un pull du même type a été vu sur le dos de quelqu'un qui importunait des enfants à Marseille.
En revanche je suis persuadé que les gendarmes avaient dés le début d'AM du 5 juin la conviction que le pull était lié au crime. Cela transparaît dans le PV 610-2 du 7 juin de Gras :
Citation :
A 15 heures 20, un pull-over rouge est découvert, dissimulé dans la galerie d’une champignonnière où l’auteur du délit de fuite avait caché son véhicule peu après l’accident.
A 15 heures 35, un message de recherches est adressé à la brigade de Gendarmerie de Nice pour audition de Ranucci Christian sur sa participation au délit de fuite.
A 15 heures 40, le chien policier arrive sur place ; il est immédiatement mis en piste à partir de la galerie où le pull over a été découvert.
Pourquoi écrire "la galerie où le pull over a été découvert" et pas "la galerie où l’auteur du délit de fuite avait caché son véhicule peu après l’accident" (de la même manière que 2 lignes au dessus) ?
Cette rédaction n'a aucun sens sauf à avoir la conviction que le pull est lié à l'enlèvement (le corps n'a pas encore été trouvé) sur lequel on enquête.
Je pense que les circonstances de découverte du pull ne sont pas celles décrites par Gras (peut-être ne ment il pas formellement, mais au minimum il ment par omission)


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 17 févr. 2021, 19:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1352
Citation :
Cette rédaction n'a aucun sens sauf à avoir la conviction que le pull est lié à l'enlèvement (le corps n'a pas encore été trouvé) sur lequel on enquête.
Ce qui n'a pas de sens, c'est d'affirmer cela après avoir dit que les gendarmes n'avaient aucune connaissance de faits produits à Marseille par le porteur d'un pull du même type.
Lorsque le pull est trouvé, rien ne permet aux gendarmes de savoir qu'ils sont sur quelque chose qui est en rapport avec l'enlèvement de Marseille. Le pull est trouvé, bien, mais c'est seulement lorsque le corps va être retrouvé qu'il va, comme dirait l'autre, devenir une saisie incidente.

Ce qui n'a pas de sens non plus, c'est de dire que le récit de la découverte du pull n'est pas la bonne en avançant que c'est la troisième ligne, celle de la mise ne piste du chien, qui n'est pas écrite correctement.
Citation :
Je pense que les circonstances de découverte du pull ne sont pas celles décrites par Gras (peut-être ne ment il pas formellement, mais au minimum il ment par omission)
Ce que décrit le Capitaine Gras est tout ce qu'il y a de plus cohérent. Il parle de la découverte du pull et il la situe dans une galerie. Il précise laquelle. Donc, concernant la découverte du pull, c'est clean.
Il parle ensuite de la mise en piste du chien. Il la situe aussi dans la même galerie. Quand il écrit son PV de synthèse, il sait très bien qu'au moment où le chien est mis en piste la voiture de Ranucci n'était plus là. Il désigne donc la galerie par rapport au pull qu'il vient d'évoquer deux lignes plus. Tout cela est assez clair.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 18 févr. 2021, 08:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Le pull est trouvé, bien, mais c'est seulement lorsque le corps va être retrouvé qu'il va, comme dirait l'autre, devenir une saisie incidente.
La fameuse saisie incidente du pull suite à la découvert du couteau (le même jour donc, et certainement plutôt l'inverse) ...

Ce fameux pull soit disant "crade", "pourri", "là depuis bien longtemps": pourquoi ce grossier mensonge de la part de gendarmes ? ce pull c'est le caillou dans la chaussure de la police de Marseille, pas dans celle des gendarmes. Les gendarmes qui sauveraient la mise de la police "pour la beauté du geste" en mentant, on a du mal à croire cela, sauf si les gendarmes eux-mêmes ne sont pas au clair sur les circonstances de la découverte du pull.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 18 févr. 2021, 18:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1352
Citation :
La fameuse saisie incidente du pull suite à la découvert du couteau (le même jour donc, et certainement plutôt l'inverse)
Je faisais allusion à l'expression. Pas à la situation grotesque racontée par un ex-policier, grand culpabiliste devant l'Eternel.
Le pull a été trouvé. Si, après le corps de l'enfant n'avait pas été trouvé, le pull n'aurait même pas été saisi. C'est en ce sens qu'il est une saisie incidente.
Citation :
Ce fameux pull soit disant "crade", "pourri", "là depuis bien longtemps": pourquoi ce grossier mensonge de la part de gendarmes ?
de gendarmes (au pluriel) non. Le policier qui rapportait cela, disait le tenir d'un gendarme, un seul, le gendarme Subercase qui était à la brigade de Greasque.
Citation :
ce pull c'est le caillou dans la chaussure de la police de Marseille, pas dans celle des gendarmes. Les gendarmes qui sauveraient la mise de la police "pour la beauté du geste" en mentant, on a du mal à croire cela,
Tout le monde sait la chose impossible, donc incroyable. De toute façon, il est facile de constater que le propos de ce gendarme est farfelu. Même le narrateur n'y croyait pas.
Citation :
sauf si les gendarmes eux-mêmes ne sont pas au clair sur les circonstances de la découverte du pull.
Justement, il n'y a pas de soucis. Sur ce coup là, clairs, ils le sont.


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 18 févr. 2021, 19:20 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 04 sept. 2018, 20:29
Messages : 457
Citation :
Citation :
sauf si les gendarmes eux-mêmes ne sont pas au clair sur les circonstances de la découverte du pull.
Justement, il n'y a pas de soucis. Sur ce coup là, clairs, ils le sont.
Donc d'après vous le gendarme serait un mythomane, on est pas très loin de Bouladou ...
Sinon pour le couteau aussi la rédaction du PV 610-2 est très étonnante, je pense au chapitre "C- LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU" qui tombe comme un cheveu sur la soupe alors que le PV ne mentionne jusque là aucun couteau, en particulier dans le descriptif des actions "Mesures prises" (au contraire du chapitre précédent "B- CHAMPIGNONNIERE). Cela ne cadre pas avec la rigueur gendarmesque. On aurait maladroitement remanié le PV pour supprimer dans "Mesures prises" le passage de la découverte du couteau le 5 (+ faire une retouche du chapitre "LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU" pour ajouter une (re)découverte le 6) qu'on ne s'y serait pas pris autrement ... je n'ai pas trouvé le fac similé de ce PV, cela serait intéressant de regarder si une réécriture de certaines pages seulement (celles contenant les chapitres "Mesures prises" et "LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU") était possible ...


Haut
   
 Sujet du message : Re: RETOUR SUR LE COUTEAU
Message non luPosté : 19 févr. 2021, 19:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1352
Citation :
Donc d'après vous le gendarme serait un mythomane,
Qu'est-ce que c'est que cette conversation de m......
Je parle des gendarmes et vous parlez d'un gendarme, vraisemblablement celui qui aurait une version très personnelle. C'est quoi cette comparaison.
Citation :
on est pas très loin de Bouladou ...
Pas très loin, non on est en plein dedans, puisque vous parlez de propos rapportés par Bouladou.
Ces propos, Bouladou les attribue à "un gendarme" qui ne peut être que Subercase puisqu'il dit que c'est celui qui a pris la plainte de Martinez. Etonnamment, Bouladou ne le question pas sur son refus de parler d'un enfant dans la plainte qu'il a reçu.
Je ne suis pas sûr que Bouladou ai rencontré ce gendarme. Alors je ne peux dire s'il est mytho.
Ce que je peux dire par contre, c'est que les propos que Bouladou lui attribue sont complètement délirants et que cela, Bouladou ne le cache pas.

Citation :
Sinon pour le couteau aussi la rédaction du PV 610-2 est très étonnante, je pense au chapitre "C- LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU" qui tombe comme un cheveu sur la soupe alors que le PV ne mentionne jusque là aucun couteau, en particulier dans le descriptif des actions "Mesures prises" (au contraire du chapitre précédent "B- CHAMPIGNONNIERE).
Encore un qui n'a rien compris à l'indexage des PV de gendarmerie. Les PV 610-1 et 610-2 sont complémentaires. Le premier c'est la synthèse le second, ce sont les constatations.

Citation :
le passage de la découverte du couteau le 5 (+ faire une retouche du chapitre "LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU" pour ajouter une (re)découverte le 6) qu'on ne s'y serait pas pris autrement ...
ajouter une redécouverte le 6, c'est dire qu'il y aurait deux découvertes dans le même chapitre, alors qu'il aurait suffit de changer le 5 en 6, si ce n'est pas de la mytho.......

Citation :
je n'ai pas trouvé le fac similé de ce PV, cela serait intéressant de regarder si une réécriture de certaines pages seulement (celles contenant les chapitres "Mesures prises" et "LIEU DE DECOUVERTE DU COUTEAU") était possible ...
Il aurait peut-être fallu commencer par là. Vous supputez à partir de rien. Mythomane qu'il disait.....


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 178 messages ]  Aller à la page Précédente 18 9 10 11 12

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com