Nous sommes le 15 mai 2021, 22:45

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1719 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 sept. 2008, 16:56 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
[...]Qu'est ce que j'en déduit! si martinez , a 40 mètre de distance du carrefour et a une vitesse de 100km h encore, et que ce n'est, cas une vingtaine de mètres qu'il s'aperçoit que la 304 ne s'arrêtera pas même si il freine comme un fous il pulvérisera la 304; et a 50, ou 60 km h dans les même circonstance la 304 resteras sur place.
Je ne suis pas un expert en énergie cinétique, mais à en juger par les dégats sur la portière de la 304, je ne pense pas que Martinez roulait très vite (à 100 km/h). Si on reprend le calcul des distances de freinage, je pense qu'il a dû rouler entre 50 et 60 km/h avant de freiner. Ce qui fait que la R16 aurait dû avoir une marge de freinage de 16 à 25 m si elle n'avait pas rencontré l'obstacle. Donc la 304 l'a court-circuité de 7 à 15 m. Je ne sais pas quel peut être la conséquence du choc dans ces conditions.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 sept. 2008, 17:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Qu'est ce que j'en déduit! si martinez , a 40 mètre de distance du carrefour et a une vitesse de 100km h encore, et que ce n'est, cas une vingtaine de mètres qu'il s'aperçoit que la 304 ne s'arrêtera pas même si il freine comme un fous il pulvérisera la 304; et a 50, ou 60 km h dans les même circonstance la 304 resteras sur place.
Si on calcule le temps de réaction, quand il dit "regarde ce con, il ne s'arrête pas", ça prend deux seconde. A la 2ème seconde il pile. A une vitesse de 60 km/h correspond 17 m/s. Quand il aperçoit la 304 il a déjà parcouru 17 m. Si a cela on ajoute les 9 m de freinage on obtient 26 m au total. Donc je pense que Martinez a vu rappliquer la 304 à environ 20-30 m, ça se tient.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 08 sept. 2008, 17:45 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
[...]
Bien sûr que Martinez allait vite. Quand on fait La Barque, La Pomme (10 km) derrière un camion que l'on n'a pas pu doubler (je l'ai fait), dans la petite ligne droite, on appuye.........................
Pour moi, Martinez arrive dans le croisement à plus de 100km/h (on est en 74).
Par contre, il y en a un qui ne va pas vite, c'est le camion. Et Aubert lui, il est derrière le camion. Il est donc tributaire de la vitesse du camion.
En tenant compte de ces vitesses différentielles, "je vois" le camion à environ 80m du point de choc et Aubert quelques dix ou vingt métres derrière.
Le camion,c'était une bétaillere non?
Et une bétaillere bien chargée,ça fait des tonnes et des tonnes,donc en cote ça se traine lamentablement à 40/50 kmh (je connais pas le dénivelé)
A mon avis des qu'ils ont eu la visibilité ils ont tous du appuyer sur le champignon...pour le doubler...

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 00:15 
Citation :
Et ben ce n'est pas du tout ce que je pense, mais peut importe, bien au contraire la 304 été a coup sur , plus perpendiculaire a celle de martinez cas moitié parallèle ce qui a émis une resistance au moment du choc. Ce qui explique le peut de dégât, c'est que la vitesse de martinez été très faible
S’agissant de savoir si la 304 était perpendiculaire à l’axe de la N96, il faut admettre que si Ranucci a marqué le stop, au moment où il met sa voiture en mouvement, celle-ci à pu être sur la perpendiculaire. S’il repart en coupant le virage, ben elle n’y est pas (sur la perpendiculaire).

Si, comme on (Martinez) a voulu le faire croire, Ranucci n’a pas marqué le stop et surtout, l’a franchi à grande vitesse, la 304 ne pouvait pas être sur la perpendiculaire.
Lors de la reconstitution de l’accident, la 304 n’a pas été placée perpendiculairement, mais en travers en direction d’Aix en Provence.

Le choc a lieu à l’arrière de la voiture. C’est le train avant qui assure la traction, donc qui « accroche le sol ». Le train arrière lui, ne fait que suivre. Il n’y a donc pratiquement aucune résistance à ce niveau là.
La 304 a fait demi tour sur la position du train avant. Ce point, à lui tout seul, montre que la voiture était en train de démarrer. Dans les autres cas (passage en roues libres, freinage), la 304 n’aurait pas pivoté sur le train avant.
Citation :
Voilà ce que voyait Martinez.
A 100km h pour martinez, et a 40 m de distance avant le choc et si la 304 et en mouvement a 10 ou 20 km h il faut moins de deux secondes pour martinez pour atteindre le carrefour donc pas sur du tout qu'il n'est eu quand même collision
Tu te trompes sur deux points. D’abord, dans les 40m, il y a les 9m de trace de gomme et sur cette distance la vitesse est bien inférieure à 100km/h. Ensuite pourquoi faire rouler Ranucci à 10 ou 20km/h alors que soit disant il allait à grande vitesse.
Citation :
Distance d'arrêt d'un véhicule
La distance d'arrêt d'un véhicule (da) s'obtient en ajoutant la distance parcourue pendant le temps de réaction (dr) et la distance de freinage (df).
On retiendra la relation :
da = dr + df
le temps de réaction :On estime en moyenne le temps de réaction à une ou deux secondes.
Regardons le temps de réaction. A 100km/h un véhicule parcours 27, 77777m/s disons 28.
La distance parcourue pendant ce temps de réaction peut évoluer entre 28m et 56m (pour 2s).
A cette distance, il faut ajouter les 9m « de gomme ».
Donc, au moment où Martinez voit ou à l’impression que la 304 va franchir la ligne de stop, il se trouve à une distance comprise entre 37m (28+9) et 65m (56+9). En prenant 40m, je suis largement dans la fourchette basse.
Citation :
Qu'est ce que j'en déduit! si martinez , a 40 mètre de distance du carrefour et a une vitesse de 100km h encore, et que ce n'est, cas une vingtaine de mètres qu'il s'aperçoit que la 304 ne s'arrêtera pas même si il freine comme un fous il pulvérisera la 304; et a 50, ou 60 km h dans les même circonstance la 304 resteras sur place.
Citation :
non ! pour moi, les 40 m sont le point exact où Martinez a aperçu la 304 et a commencé à freiner
Dans les 9m de gomme, la vitesse de la R16 chute fortement. A ce moment, la voiture part en glissade, parce qu’il y a blocage des roues et cela parce que les freins ont été sollicités avant. La vitesse de la voiture a donc commencé à diminuer avant d’arriver dans la zone de « gomme ».
Donc, au moment du choc, la vitesse n’est plus à 100km/h, mais plus basse, et la durée pour parcourir les 40m peut être évaluée à un peu plus de 2s. Mais prenons 2s comme tu l’a dit.

Pendant ce temps, la 304, elle n’a que la moitié de la N96 à traverser, soit environ 4m, parce que quand il est à 40m, c'est là, en avant du panneau stop d'aujourd'hui (qui n'est pas à 8m comme sur le plan), que Martinez la voit.
A 30km/h elle parcours 8, 3m/s, soit 16,6m pour 2s. Donc la 304 passe largement devant la R16.
A 20km/h elle parcours 5,5m/s soit 11m pour 2s. Là aussi elle est passée devant.
A 10 km/h elle parcours 2,7m/s soit 5,4m pour 2s. Là aussi elle passe devant.

10km/h, c’est la vitesse à laquelle on circule quand on quitte le stop après l’avoir marqué.

Donc, incontestablement, si l’accident a eu lieu, c’est que comme l’a dit Ranucci, il s’est « planté avec son levier de vitesse ».


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 00:41 
Citation :
Si on s'en tient à la course poursuite des Auberts, il semble impossible que le camion ait pris la RN8Bis sans que Aubert le mentionne dans sa déposition, car il aurait été immanquablement gêné par le camion dans sa poursuite et aurait du le doubler, tentative apparemment difficile à réaliser sur cette route.
La course poursuite n'a pas existé et même en faisant rouler le camion à 55km/h (c'est en descente presque tout le long) et rouler Aubert à 90km/h avec un retard d'une minute, il ne revoit jamais le camion, avant la champignonniere.
Citation :
Il est possible que le camion ait tourné à droite et ait disparu en s'engouffrant dans le chemin de la Doria, mais j'imagine mal un camion s'aventurer dans un sentier.
Non, cela je n'y crois pas non plus. A l'époque, ce chemin de la Doria menait nulle part.
Citation :
C'est pour ça que tout porte à croire qu'il a continué tout droit sur la N96.
Je ne sais pas si tout porte à croire. Il n'y a rien pour confirmer un côté plutôt que l'autre.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 00:50 
Citation :
Le camion,c'était une bétaillere non?
Et une bétaillere bien chargée,ça fait des tonnes et des tonnes,donc en cote ça se traine lamentablement à 40/50 kmh (je connais pas le dénivelé)
On ne sait pas grand chose de ce camion si ce n'est qu'il transportait des chevaux de manades, c'est à dire des "camarguais". Ce sont de petits chevaux et on ne sait pas combien il y en avait.
Dans la ligne droite, la route descend légèrement.
Citation :
A mon avis des qu'ils ont eu la visibilité ils ont tous du appuyer sur le champignon...pour le doubler...
Pour Martinez cela c'est bien passé comme ça. Pour Aubert, on ne sait pas s'il suivait Martinez. En tout cas, il n'a pas doublé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 10:08 
Citation :
Pour moi, le camion pouvait être à 50 km/h et Martinez après s’être rabattu devant, pouvait être de 80 à 90km/h, il n’a pas eu le temps de voir arriver CR à vive allure, il freina désespérément et on peut penser que le choc eu lieu alors qu’il était à 50, 60 km/h. Le camion se trouvait alors à quelques dizaines de mètres, il passera vraisemblablement par la droite de la R16 , Aubert collé aux fesses.
Ce n’est pas une question de temps, c’est une question de visibilité. D’où était Martinez, il n’avait aucune visibilité sur la route de Marseille. Il n’a donc pas pu apprécier la vitesse de déplacement de la 304.
Comme nous pouvons le voir sur cette photo, quand Martinez voit Ranucci, la 304 est dans les 4m de la ligne de stop. Nous ne voyons pas le panneau stop.

Image

Image
Pour le reste je suis d’accord. 50, 60km/h OK, plusieurs dizaines, oui, 80 à 100m, et le camion qui passe à droite, mais après avoir marqué un temps d’arrêt pour éviter le pékin qui « gesticulait » dans le milieu du croisement.
Citation :
La juge d’instruction sembla attacher beaucoup d’importance à la direction de CR, celui-ci avait dans un premier temps dit qu’il arrivait d’Aix en milieu de l’après-midi quant-il eu son accident. Il lui fallait lever cette éventualité, ce premier alibi.
Pas du tout, il n’a dit venir d’Aix qu’ aux gendarmes de Nice. Dans ses aveux, il vient bien de Marseille.
Citation :
Dans ses aveux, CR avait répété son intention de ramener la petite après une ballade, Mlle Di Marino cherchait donc à le vérifier.
Oui, et elle fait une fixation sur le fait qu’il tournait sur la gauche en direction d’Aix.
En arrivant dans ce carrefour, que l’on tourne à gauche ou à droite, on a toujours la possibilité de revenir sur Marseille. La démonstration de la juge n’a aucun sens.
En revanche, si Ranucci est innocent et que de Marseille il cherche à rentrer sur Nice, dans le croisement, c’est bien à gauche qu’il doit tourner.
Citation :
Très vite CR et ses conseils durent admettre la version des témoins,
Non, Ranucci n’a jamais admis les dires de Martinez. Lors de la reconstitution, c’est le seul endroit (le croisement) où il a pris une part active à la discussion, justement parce qu’il contestait.
Ses conseils, ben apparemment ses conseils trouvaient déplacé de « pinailler » sur un accident de voiture, alors qu’on lui reprochait quelque chose de beaucoup plus grave. Ils avaient tord.
Citation :
restait alors à évaluer la vitesse de la 304,CR concéda avoir redémarré en seconde, Martinez lui soutenait qu’il était arrivé à vive allure, au point, dira-t-il d’éviter un écrasement dans le mur d’en face grâce… à l’accident.
Je ne sais pas d’où cela sort, mais c’est grotesque.
Citation :
La version de Martinez a ma préférence, au stop CR avait la visibilité,
Effectivement au stop, on a bien la visibilité sur la route d’Aix, à condition ……………..d’être arrêté au stop. Si on grille le stop, en arrivant à grande vitesse (version Martinez),on n’a aucune visibilité.


Citation :
et c’est bien sa vitesse qui atténua le choc et provoqua le tête à queue.
Non, c’est le fait que la 304 était en mouvement.
Citation :
Le débat pourrait porter sur le pourquoi d’une telle précipitation…, non ? ...aussi....?
Quelle précipitation ? La grande vitesse avant l’accident ? rien ne le démontre au contraire.
La fuite après l’accident ? Là, nous nous doutons………………………
Le débat pourrait plutôt porter sur les invraisemblances que la juge à fait noter lors de la reconstitution, à propos de l'accident:
Citation :
Au lieu-dit « La Pomme », nous avons reconstitué l’accident ayant précédé l’homicide. Ranucci déclarant ne pas avoir vu Martinez avant l’accident même, nous avons reconstitué les différentes phases ayant précédées le choc d’après les indications données par le témoin Martinez. Nous avons ainsi constaté :
- Que Ranucci aurait du normalement voir Martinez, Ranucci ayant une très large visibilité sur sa gauche, dans le carrefour.
- Que l’accident ne se serait pas produit, si Ranucci n’avait, comme il l’a un certain temps prétendu, démarré en seconde dans le carrefour.
- Que la version de Martinez suivant laquelle Ranucci a débouché du carrefour à très vive allure, paraît vérifiée
.
Les trois points évoqués sont absolument faux.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 16:21 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
La course poursuite n'a pas existé et même en faisant rouler le camion à 55km/h (c'est en descente presque tout le long) et rouler Aubert à 90km/h avec un retard d'une minute, il ne revoit jamais le camion, avant la champignonniere.
Et avec un retard estimé à 10-20 secondes?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 16:43 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
Je ne sais pas si tout porte à croire. Il n'y a rien pour confirmer un côté plutôt que l'autre.
Ben en faisant la simulation suivante: Martinez roule à 60 km/h et téléscope la 304. Pendant que celle-ci part en tête à queue et s'enfuit, le camion est déjà au carrefour, suivi de près par les Auberts.

Si les Auberts mettent un temps d'arrêt de 20 seconde avant d'entamer la poursuite de la 304, avec une vitesse de 110 km/h et le camion qui roule à 55 km/h, Aubert rattrapperait le poids-lourd au niveau de l'épingle à cheveux.

Si le temps d'arrêt est de moins de 15 secondes, Aubert rattrappe déjà le camion à 100 m du Lieu du crime.

Tout compte fait, il est possible que le camion soit passé par la RN8Bis si Aubert s'est arrêté 20 secondes. Toutefois, Ranucci aurait surement vu le camion rappliquer au boût de 7 secondes après s'être arrêter. Or dans ses aveux, Ranucci dit qu'il ne se savait pas poursuivi.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 17:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
[...]
Pour Martinez cela c'est bien passé comme ça. Pour Aubert, on ne sait pas s'il suivait Martinez. En tout cas, il n'a pas doublé.
Ce n'est pas ce que dit mme Aubert...

Peut on savoir d'ou vous vient cette certitude?

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 17:35 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
[...]

Ce n'est pas ce que dit mme Aubert...

Peut on savoir d'ou vous vient cette certitude?
Il me semble (mais j'en suis plus tout à fait sûr) que Martinez dit 30 ans après à G Bouladou que le camion était situé entre sa voiture et celle des Auberts au moment de l'accident et après.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 17:39 
MMe Aubert a déclaré à l'Evêché le 6 juin :
"mon mari s'apprêtait à doubler un camion et pur ce faire a déporté son véhicule légèrement sur la gauche"

Il ne l'a donc pas doublé.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 17:48 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
MMe Aubert a déclaré à l'Evêché le 6 juin :
"mon mari s'apprêtait à doubler un camion et pur ce faire a déporté son véhicule légèrement sur la gauche"

Il ne l'a donc pas doublé.
Pas si évident que ça, car elle ne dit pas qu'il ne l'a pas doublé. Dans cette phrase, je comprends qu'il se préparait à doubler le camion en se déportant sur la gauche quand il a vu le choc. L'a-t-il doublé après ça? Tout porte à croire que non.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 18:01 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 18 mai 2008, 12:23
Messages : 1782
Citation :
[...]

Pas si évident que ça, car elle ne dit pas qu'il ne l'a pas doublé. Dans cette phrase, je comprends qu'il se préparait à doubler le camion en se déportant sur la gauche quand il a vu le choc. L'a-t-il doublé après ça? Tout porte à croire que non.
D'un autre coté,si ils commencent à doubler pourquoi ne le font ils pas vraiment?
..peut etre y avait il une voiture dans l'autre sens....

Hypothese :
Ranucci la laisse passer ,ne regarde pas à gauche car attentionné à droite et il redémarre et ...merde,y avait une voiture à gauche aussi...

_________________
La justice, c'est comme la Sainte Vierge, si on la voit pas de temps en temps, le doute s'installe


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luPosté : 09 sept. 2008, 18:06 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 17 déc. 2007, 13:26
Messages : 2429
Localisation : Nissa (País Nissart, Occitània)
Citation :
[...]
D'un autre coté,si ils commencent à doubler pourquoi ne le font ils pas vraiment?
Parce qu'ils se rapprochent du carrefour et ils ont vu l'accident, donc à leur place, j'aurais plutôt ralenti.
Citation :
..peut etre y avait il une voiture dans l'autre sens....
Et personne ne l'aurait mentionné? Non, je n'y crois pas.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page Précédente 113 14 15 16 1719 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com