Nous sommes le 15 mai 2021, 21:48

Heures au format UTC+02:00




Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 641 messages ]  Aller à la page Précédente 138 39 40 41 42 43 Suivante

Qu'ont vu M. et Mme AUBERT sur la RN8bis ?
1- un homme s'enfuyant avec un paquet 19%  19%  [ 7 ]
2- un homme s'enfuyant avec un enfant 41%  41%  [ 15 ]
3- uniquement la 304 de C Ranucci 32%  32%  [ 12 ]
4- uniquement une autre voiture 0%  0%  [ 0 ]
5- aucun avis sur la question 8%  8%  [ 3 ]
Nombre total de votes : 37
Auteur Message
Message non luPosté : 27 mai 2016, 07:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1368
Bien évidement nous ne cherchons pas un paquet avec écrit "La Poste" dessus. Nous cherchons quelque chose que, d'où ils étaient les Aubert n'ont pas identifié. Et cette chose était à l'intérieur de la 304.
L'article de P. H. Leonetti de Nice Matin me semble intéressant:
Fichier(s) joint(s) :
leonetti.JPG


Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.


Haut
   
Message non luPosté : 27 mai 2016, 08:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Bonjour Arlaten ,merci pour les documents.

Donc ,je capterai que , pour vous , se serait la serviette éponge( blanche) qui enveloppe la carabine .

Et l'arrèt au virage en épingle .

C'est ça ?

C'est bien possible ,mais pourquoi C Ranucci aurait sorti cette carabine ? pour se défendre de qui ? il ne se sentait pas suivit !


Haut
   
Message non luPosté : 27 mai 2016, 08:57 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1368
Citation :
Donc ,je capterai que , pour vous , se serait la serviette éponge( blanche) qui enveloppe la carabine .
Non, c'est l'ensemble, la carabine enroulée dans "une robe de bain" pas blanc, mais bleu à bandes blanches. On ne voit pas la carabine et on ne voit pas que c'est un peignoir de bain d'ou le paquet.
Citation :
Et l'arrèt au virage en épingle .
Non, après le virage. Si Ranucci s'était arrêté avant, il aurait pris le chemin qui mène à la première champignonnière et qui part justement du virage en épingle.
Citation :
C'est bien possible ,mais pourquoi C Ranucci aurait sorti cette carabine ? pour se défendre de qui ? il ne se sentait pas suivit !
Pourquoi Ranucci s'est-il arrêté ? Pourquoi Ranucci prend-il la fuite à pied, dans la colline ?


Haut
   
Message non luPosté : 27 mai 2016, 14:29 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
"Pourquoi Ranucci s'est-il arrèté ?

Sa roue frottait à la tole .

Pourquoi Ranucci prend-il la fuite à pied dans la colline ?

Soit il a vu la voiture le poursuivre ,soit envie de dégoubiller (alcool + accident ... etc) .
Dans ses aveux à l'évèché ,et à la juge d'instruction il dit ne pas s'ètre apperçu d'avoir été suivit . il le dit que devant le psy : "J'ai accéléré et je sentais que j'étais poursuivi ..... " et Mr Bouladou s'empresse de nous dire que le psy n'a pas les aveux (ceux des policiers) écrit sous le nez ,pour ne pas influencer Ranucci dans ses déclarations . Toujours là Mr bouladou pour ses explications ......!!!!!!!Des fois qu'on serait neuneu et qu'on voudrait pas voir comme lui !!!
.
. Il dit ètre dans les vaps d'alcool et s'ètre endormi .
(je peux dire que j'ai vu des jeunes pleins d'alcool , quand ils tombent de sommeil , et bien pour les réveiller il faut les secouer dur et encore ils ouvrent un œil et ils retombent dans les vaps ) .

Bon ,avec tout ça , l'enfant ? il faudrait en parler ...;; comment voyez vous les évènements concernant l'enfant ?


Haut
   
Message non luPosté : 31 mai 2016, 08:28 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1368
Citation :
Sa roue frottait à la tole .
Non, c'est même le contraire.

Citation :
Soit il a vu la voiture le poursuivre ,soit envie de dégoubiller (alcool + accident ... etc) .
"envie de...." Non, il est en pleine campagne, il n'a pas besoin de se cacher où d'aller le faire plus loin dans la colline. Il prend la fuite à pied, parce qu'il a vu une voiture, sortir du virage et s'arrêter ou ralentir fortement.

Citation :
Dans ses aveux à l'évèché ,et à la juge d'instruction il dit ne pas s'ètre apperçu d'avoir été suivit .
Il est facile de comprendre pourquoi.
Citation :
il le dit que devant le psy : "J'ai accéléré et je sentais que j'étais poursuivi ..... " .
Pas le psy mais "les psys" puisqu'ils étaient trois. Le problème avec les psys, c'est que le rapport qu'ils ont écrit ne correspond pas aux notes qu'ils ont prises. Sur ce cas précis, nous trouvons bien (dans les notes) le "j'ai accéléré", mais nous ne trouvons pas le " je sentais que j'étais poursuivi".
Citation :
. Il dit ètre dans les vaps d'alcool et s'ètre endormi .
Oui, dans le Récapitulatif, mais nous savons ce que cela vaut.

Citation :
Bon ,avec tout ça , l'enfant ? il faudrait en parler ...;; comment voyez vous les évènements concernant l'enfant ?
Je vous ai dit que je n'invente rien. Pour l'enfant, nous avons le moment et le lieu de l'enlèvement, le moment et le lieu de la découverte du corps. Et c'est pratiquement tout. Nous avons une empreinte de sabot, mais aucune notion du moment où cette empreinte a été déposée vu que nous ne connaissons pas "l'heure du crime". Partant de là, toute hypothèse s'appuie forcément sur un élément que l'on invente puisque l'on en dispose pas.


Haut
   
Message non luPosté : 01 juin 2016, 00:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
((Désolée ,je ne sais pas encore extraire 1 texte :oops: suis nulle ,donc je fais avec mes moyens ; peut ètre un jour ..... ))


Arlaten a écrit :"il prend la fuite à pied ,parce qu'il a vu une voiture ,sortir du virage et s'arrèter ou ralentir fortement ."

je réponds . Ranucci dans ses aveux : "- j'étais affolé et je ne me rendais pas compte que quelqu'un me suivait ."
Ranucci ne parle à aucun moment de poursuivants .Il ne fait jamais allusion aux Aubert . Pourquoi aurait-il menti sur ce point alors qu'il était entrain d'avouer un crime ?

Dans le livre Bouladou (2006) p155 (tout en bas) devant les psy : "-J'ai accéléré car j'avais reçu le choc ...la portière était enfoncée ...j'ai accéléré et je sentais que j'étais poursuivi..."
Rien d'autre sur QUI le suivait .

L'empreinte du talon du sabot : il me semble avoir lu quelque part qu'il n'y avait pas de moulage ,seulement une photo , c'est exact ?
Est -il prouvé que se soit une empreinte du sabot ?

Un élément pas inventé , mais entendu (si je ne fais pas l'erreur ) dit par Mme Aubert :".... un enfant arraché de la porte ARRIERE.... "
Je me trompe là ou c'est inventé ?


Haut
   
Message non luPosté : 01 juin 2016, 08:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1368
Citation :
je réponds Ranucci dans ses aveux : "- j'étais affolé et je ne me rendais pas compte que quelqu'un me suivait ."
Ranucci ne parle à aucun moment de poursuivants .Il ne fait jamais allusion aux Aubert . Pourquoi aurait-il menti sur ce point alors qu'il était entrain d'avouer un crime ?
Mais il ne ment pas. Il ne parle pas des Aubert, c'est un fait. Ce n'est pas un mensonge.
Quand il dit qu'il ne se rendait pas compte que quelqu'un le suivait, c'est certainement vrai. Dans le cas contraire, il ne se serait pas arrêté.
Citation :
Dans le livre Bouladou (2006) p155 (tout en bas) devant les psy : "-J'ai accéléré car j'avais reçu le choc ...la portière était enfoncée ...j'ai accéléré et je sentais que j'étais poursuivi..."
Rien d'autre sur QUI le suivait .
Bouladou ne fait que reprendre le rapport des spys. Dans les notes manuscrites des psys, à propos de la discussion que Ranucci aurait eu avec Aubert, il est noté que Ranucci ne s'en souvient pas. Bien sûr, ce passage a été omis dans le rapport.
Citation :
L'empreinte du talon du sabot : il me semble avoir lu quelque part qu'il n'y avait pas de moulage ,seulement une photo , c'est exact ?
Est -il prouvé que se soit une empreinte du sabot ?
Oui, il n'y a pas eu de moulage et il est facile de comprendre pourquoi. "Est-il prouvé" oui.
Citation :
Un élément pas inventé , mais entendu (si je ne fais pas l'erreur ) dit par Mme Aubert :".... un enfant arraché de la porte ARRIERE.... "
Je me trompe là ou c'est inventé ?
Si vous faites allusion à l'enregistrement que l'on attribue à Mme Aubert oui, cet élément figure bien. Savoir si c'est bien madame Aubert qui parle ? c'est fort probable, mais je n'en ai aucune certitude.


Haut
   
Message non luPosté : 01 juin 2016, 20:05 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Ayons un moment "la certitude" que se soit bien madame Aubert qui parle de "porte arrière ", que pensez vous de cette porte arrière ?

Elle ment ?
elle se trompe ?
Elle dit porte arrière par hazard ?
Elle précise porte arrière mais n'a pas fait attention en fait à ce qu'elle a vu ?
Autre ... ?

C'est pas de bol de préciser quelque chose qui n'existe pas .

Je cite Mr bouladou (p 314) "-elle fait une erreur à un moment . Elle dit : "il a tiré un enfant par la porte arrière de la voiture " .
Pour G Bouladou : c'est une erreur .

Mr Aubert répond : " -....... Les gars (journalistes) vous pressent . elle a pu ètre paniquée et avoir dit ça " .
Pour Mr Aubert : sa femme a pu paniquer .


Haut
   
Message non luPosté : 02 juin 2016, 08:15 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Citation :
Ayons un moment "la certitude" que se soit bien madame Aubert qui parle de "porte arrière ", que pensez vous de cette porte arrière ?

Elle ment ?
elle se trompe ?
Elle dit porte arrière par hazard ?
Elle précise porte arrière mais n'a pas fait attention en fait à ce qu'elle a vu ?
Autre ... ?

C'est pas de bol de préciser quelque chose qui n'existe pas .

Je cite Mr bouladou (p 314) "-elle fait une erreur à un moment . Elle dit : "il a tiré un enfant par la porte arrière de la voiture " .
Pour G Bouladou : c'est une erreur .

Mr Aubert répond : " -....... Les gars (journalistes) vous pressent . elle a pu ètre paniquée et avoir dit ça " .
Pour Mr Aubert : sa femme a pu paniquer .
J'ai oublié
Autre : elle dit vrai !


Haut
   
Message non luPosté : 02 juin 2016, 08:41 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 janv. 2013, 11:57
Messages : 1368
Citation :
Ayons un moment "la certitude" que se soit bien madame Aubert qui parle de "porte arrière ", que pensez vous de cette porte arrière ?
Elle ment ?
Non, pour dire qu'elle ment il faut avoir la certitude qu'elle ait pris conscience que la voiture était un coupé.
Citation :
elle se trompe ?
Oui, vraisemblablement.

Citation :
Elle dit porte arrière par hazard ?
Elle précise porte arrière mais n'a pas fait attention en fait à ce qu'elle a vu ?
Autre ... ?
Comme une blonde quoi...................
Citation :
J'ai oublié
Autre : elle dit vrai !
Non, sans aucun doute.


Haut
   
Message non luPosté : 02 juin 2016, 14:00 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Je ne pense pas comme vous mais bon , vous connaissez mieux que moi l'affaire .
Votre réponse "comme une blonde ,quoi " :lol: ((c'est ptète bien pour moi !!!!!! :roll:

Alors si je résume ce que vous en pensez après avoir lu vos différends messages :
l'accident , les Aubert prennent en chasse Ranucci .
ranucci roule jusqu'au virage en épingle (ou un peu après ? ) , il s'arrète parce que la tole frotte à la roue ;
Ce que les Aubert voient : Ranucci avec sa serviette de bains bleue à rayures blanches , court se cacher .
Les Aubert relèvent les N°s de la 304 et retournent vers le carrefour .

Pour vous ,il me semble l'avoir lu , aucun lien entre Ranucci et le meurtre . ((suis d'acc avec ça ))

J'ai bon ou bien j'ai oublié quelque chose ?


Haut
   
Message non luPosté : 06 juin 2016, 03:40 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 05 sept. 2012, 10:20
Messages : 233
les aubert ne mentent pas sauf sur un seul point " ce n'est pas ranucci qui extrait l'enfant de la peugeot "
ranucci est a ce moment la a pied sur le chemin qui mène a la champignonnière.
il est plus que probable que mr aubert a donné cette information capitale au commissaire alexandra le 05 vers 12h30 par téléphone d'ou les recherches " entre la champignonnière et le carrefour!
il suffit de lire le faxe pour s'en convaincre et si on écoute mr aubert , le commissaire alesandra est la seule personne avec qui il a parlé le 05 vers 12h30 en téléphonant lui même a l’évêché.
donc le faxe et les informations qu'il contient ne peuvent provenir que du commissaire alessandra !
les aubert ont donc bien vus le véhicule la ou ranucci dit qu'il l'a garer soit en bordure de la route avec a sa droite un chemin montant fermer par une barrière!
le rédacteur du faxe n'est certainement pas un illuminé et rapporte ce que le commissaire lui a dit.


Haut
   
Message non luPosté : 06 juin 2016, 13:37 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Bonjour phidek ,

oui ça peut ètre ça ,que l'homme veut piquer le 304 ; sa voiture , sans doute une voiture volée il sait qu'elle est grillée suite à l'enlèvement ;

Ce qui me parrait bizarre ,se sont les recherches qui commencent un peu après le carrefour , il y a quand même du carrefour au chemin plus d'1 km ((de 1 à 2 km ?)

Si je comprends bien , selon vous Mr Aubert n'aurait pas appelé les gendarmes (donc pas de paquet ? )

Mr Aubert aurait appelé le commissaire Alessandra le 5 vers 12h30 ; mais ce que j'ai lu sur le forum ,c'est que Alessandra aurait été mis au courant de ce qui se passait sur la RN , qu'après le corps de la petite trouvé .
Du coup , si Alessandra était au courant à 12h30 , vous ne pensez pas qu'il aurait fait rappliquer les aubert sur place pour désigner l'endroit au lieu que l'équipe de recherches fouille partout ?
Et en même temps s'occuper du proprio de la 304 ? ça urge non , la vie d'un enfant est en danger quand même .

Les Aubert auraient confondu une 304 avec une 204 ,puisque c'est noté "204" sur le fax . C'est bien possible .


Haut
   
Message non luPosté : 06 juin 2016, 18:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1694
Oui c'est établi les policiers et magistrats seront prévenus qu'une fois le corps de la petite découvert. Vous avez raison sans ce contretemps, évidemment que les policiers seraient arrivés en début d'après midi au bord de la route, le suspect appréhendé beaucoup plus tôt et les témoins ramenés dare-dare aussi. Le cours de l'histoire tout autre.......
Citation :
donc le fax et les informations qu'il contient ne peuvent provenir que du commissaire alessandra !
Les informations sont très imprécises et globalement toutes fausses. Nous voyons bien que ce télégramme est écrit à chaud; les informations viennent certainement du capitaine Gras, mal à l'aise sous son képi, communiquées par radio téléphone du bord de la route quand-il lui a fallu prévenir les autorités; procureur et policiers....

Nous le voyons le déclenchement des recherches est un point crucial. La lecture des articles le montre aussi; selon que les journalistes étaient à l'Évêché ou au bord de la route ils ont relaté deux versions différentes.
Pire encore, pour ceux qui douteraient encore de l'importance du pataquès/
-Alessandra le 6:
Les enquêteurs de la Sûreté Urbaine de Marseille chargés d'enquêter sur la disparition de la jeune Marie Dolores ne tardèrent pas à faire un rapprochement entre cette affaire et le délit de fuite précédemment évoqué.

De multiples points communs entre ces deux affaires apparaissaient en effet : couleur du véhicule, signalement de l’homme, signalement de la fillette, correspondance entre l’heure de l’enlèvement et l’heure du délit de fuite, etc…

Il va sans dire que tout cela est en parfaite contradiction avec ce qu'écrira Gras le lendemain dans sa synthèse et est infirmé par le déroulement des évènements.
Ainsi dès le 6 juin au soir le déclenchement des recherches et son retard sont problématiques au point d'être 'récupéré' par le commissaire.
Il est curieux de constater que ce point ne sera jamais éclairci au cours de l'instruction, du procès et qu'il ne sera pas exploité par la défense.
Je pense malgré tout que nous sommes probablement dans un défaut de commandement du gendarme commandant provisoire de la brigade de Gréasque; en gros c'était du n'importe quoi dans cette unité en l'absence d'un chef, qu'avec le week-end prolongé et la chaleur.....

Cependant, qu'est-ce qui peut justifier le black-out sur cette épisode? Les gendarmes, nous le savons, dans leur précipitation à retardement ont été à deux doigts du vice de procédure. En effet c'est pas commun mettre 50 hommes pour rechercher un enfant, plus vraisemblablement d'ailleurs son corps après deux jours et une fois le découverte effectuée envoyer deux collègues arrêter le suspect pour.... délit de fuite...!
A mon avis c'est unique dans les annales.


Haut
   
Message non luPosté : 07 juin 2016, 10:06 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 23 mai 2015, 10:28
Messages : 767
Bonjour ,

Moi je comprends le même cafouillage et pour la recherche de l'enfant et pour la recherche du couteau ; on sait l'endroit ((à qques dizaine de mettres près concernant l'arrèt du coupé, signé bouladou ) mais on fouille partout et des heures (enfin 2h ) .


----------
Et pour revenir à l'heure à laquelle Alessandra était mis au courant de ce qui se passait sur la RN , quand j'écrivais que Alessandra au courant ds la matinée aurait dù réagir concernant les Aubert et Ranucci , Arlaten m'a répondu que je mélangeais tout : les policiers auraient été informés qu' APRES la découverte du corps .


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 641 messages ]  Aller à la page Précédente 138 39 40 41 42 43 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com