Nous sommes le 25 mai 2018, 03:25

Heures au format UTC+02:00


Shoutbox© Breizh Shoutbox v1.5.0



Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 519 Suivante
Auteur Message
 Sujet du message : Madame Aubert et les faits
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 07:55 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Deux interrogations quant au témoignage de Madame Aubert (si cela existe déjà ailleurs, merci de me rediriger vers le fil concerné :oops: ).

1. Si son mari et elle suivaient un camion, Madame Aubert était du côté droit de la route et ne voyait donc probablement rien devant elle. L'accident, elle n'a rien dû en voir et la fuite du chauffard, pas beaucoup plus.
Comment a-t-elle alors pu (ou penser le faire) reconnaître Ranucci avec une telle hardiesse et une telle poigne dans le bureau des policiers quand elle l'a vu dans le bureau ?


2. Je pense avoir lu (excusez ce manque d'info) quelque part qu'elle aurait confié à quelqu'un en sortant ou en arrivant au Palais de Justice qu'elle avait entendu la petite fille dire "qu'est-ce que vous allez me faire ?". Cette info est-elle vraie et/ou confirmée ? Pourquoi aurait-elle déclaré qu'elle a entendu "une voix fluette, interrogative et pas apeurée" dire "qu'est-ce qu'on fait ?". Encore une fois, est-ce possible qu'une petite fille de 8 ans parle d'"une voix fluette, interrogative et pas apeurée" après l'accident et le délit de fuite qu'elle aurait subi quelques minutes auparavant (car il y a non seulement l'accident assez brutal (où elle aurait tout de même dû retenir des contusions ou bleux ou blessures) et le délit où on peut imaginer qu'il y aurait dû avoir des trucs du genre "merde ! qu'est-ce qui m'arrive ?? je fous le camp, tiens voilà" et un type très énervé....

m???: ethink

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 08:32 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
S.I. : « La voix de l’enfant que j’ai pu entendre à travers la portière, vitre ouverte, est celle d’un gosse de six à huit ans. Cette voix m’a paru très fluette. -----

Comment peut-on déclarer une chose pareille ? "La voix d'un gosse de six à huit ans" ! Tous les petits gosses n'ont-ils pas la même petite voix enfantine ?
Et en plus, elle entend une voix fluette, interrogative et pas effrayée mais c'est son mari qui lui raconté que le type avait répondu "partez, je reviens", car ça elle ne l'avait pas entendu (la voix d'un adulte masculin qui crie)...

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 09:19 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Chantal a écrit :
S.I. : « La voix de l’enfant que j’ai pu entendre à travers la portière, vitre ouverte, est celle d’un gosse de six à huit ans. Cette voix m’a paru très fluette. -----

Comment peut-on déclarer une chose pareille ? "La voix d'un gosse de six à huit ans" ! Tous les petits gosses n'ont-ils pas la même petite voix enfantine ?
Et en plus, elle entend une voix fluette, interrogative et pas effrayée mais c'est son mari qui lui raconté que le type avait répondu "partez, je reviens", car ça elle ne l'avait pas entendu (la voix d'un adulte masculin qui crie)...


C'est vrai qu'on a un peu de peine à réaliser que M.etMme Aubert étaient ensemble, tant leur témoignage est différent...

Question subsidiaire : à quel moment Mme Aubert a t elle vu l'homme assez clairement au point de reconnaitre Ranucci avec autant de certitude le 6 juin à Marseille ? Elle a bien précisé dans sa déposition que, contrairement à son mari, elle n'avait pas vu le conducteur au moment de l'accident.


Haut
   
 Sujet du message : Re: Madame Aubert et les faits
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 09:22 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Chantal a écrit :
Deux interrogations quant au témoignage de Madame Aubert (si cela existe déjà ailleurs, merci de me rediriger vers le fil concerné :oops: ).

1. Si son mari et elle suivaient un camion, Madame Aubert était du côté droit de la route et ne voyait donc probablement rien devant elle. L'accident, elle n'a rien dû en voir et la fuite du chauffard, pas beaucoup plus.


Sa déposition est parfaitement explicite : gênée par le camion que son mari avait entrepris de doubler en se déportant vers la gauche, elle n'a pas vu le choc, mais entendu le choc et vu de la poussière...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 09:51 
Citation :
Webrider
Question subsidiaire : à quel moment Mme Aubert a t elle vu l'homme assez clairement au point de reconnaitre Ranucci avec autant de certitude le 6 juin à Marseille ? Elle a bien précisé dans sa déposition que, contrairement à son mari, elle n'avait pas vu le conducteur au moment de l'accident.


Je pense que Madame Aubert n'a pas vu CR au moment de l'accident (elle a peut-être tout au plus distingué une vague silhouette de conducteur pendant un millième de seconde). Monsieur Aubert l'a vu, peut-être suffisamment distinctement pour être capable de le reconnaître, mais n'a vu sur le bord de la route qu'un homme grimpant le talus, sans plus.

Mais comme cet homme sortait - ou semblait sortir - de la voiture du chauffard, il en a conclu logiquement que cet homme ne pouvait être que celui qu'il avait vu au moment de l'accident.
C'est tellement vrai que le PV de reconnaissance lui-même est rédigé avec une étrange prudence. Il est frappant de constater qu'à aucun moment M. Aubert ne dit que CR est l'homme qu'il a vu grimper le talus. Il dit qu'il reconnaît en l'homme qu'on lui présente celui qui a eu un accident au carrefour de la Pomme. Il ajoute qu'il a pris en chasse la voiture de cet homme. Qu'il l'a vue garée sur le bord de la route et qu'il a vu un homme en descendre et gravir le talus avec un enfant. Cet homme ne pouvant de toute évidence qu'être celui qu'il a vu au carrefour.

Je suis convaincue que les Aubert n'ont pas vraiment vu le visage de l'homme qui grimpait le talus. Certes, je suppose que l'alllure générale devait être globalement à peu près compatible avec celle de CR. Je veux dire par là que ce n'était ni un petit gros, ni un grand blond, ni un noir, ni un asiatique, ni un homme aux cheveux roux flamboyants, ni un homme âgé, ni un bossu.
Sinon, je pense qu'ils n'auraient pas pu se convaincre qu'il s'agissait du même homme et n'auraient pas marché au cas où Alessandra leur aurait demandé de coopérer. Mais ce n'est que par déduction qu'ils ont conclu que l'homme qu'on leur présentait était CR, pas parce qu'ils ont reconnu formellement son visage.

Mais je dois dire que je butte moi-même sur cet obstacle : je ne trouve pas extravagant du tout de penser que l'homme qui sortait du coupé Peugeot 304 qu'ils avaient pris en chasse ne pouvait qu'être le même que celui qui avait eu 5 minutes avant dans ce même véhicule.

Comme je sais que tu es entièrement convaincu de l'innocence de CR, j'aimerais que tu m'expliques ta théorie concernant ce problème contre lequel je me casse les dents.

Penses- tu que :

- Les Aubert n'ont pas vu le coupé Peugeot mais une autre voiture (Simca grise ou autre) ?

- Les Aubert n'ont rien vu du tout et ont inventé cette histoire à la demande d'Alessandra ?

- Ils ont vu un autre homme (le véritable assassin, homme au pull over-rouge ou autre) qui grimpaient le talus pendant que CR était inconscient dans son véhicule ?

Ou une autre explication à laquelle je ne pense pas ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 09:58 
Je remets ici la conversation téléphonique de Mme Aubert avec un journaliste :

AA: "Un monsieur est descendu de voiture et a obligé un enfant , enfin ..obligé..a arraché un enfant de la porte arrière et il est parti dans la colline".

J: "Et l'enfant, vous n'avez pas pu le voir de près"?

AA: "Non, non, non, non, mon mari en a vu plus que moi, parce que moi j'étais totalement incapable de voir l'enfant, j'ai même pas su si c'était une fille ou un garçon, j'ai simplement entendu une voix d'enfant qui lui disait: " qu'est-ce que tu fais"...un tutoyement d'ailleurs, qui ne m'a pas choqué puisque je pensais que c'était son enfant".

J: "Mais de façon apeurée ou normale"?

AA: "Non, non, non, non, pas du tout, pas du tout".

J: " Et vous vous souvenez de la manière dont elle était vêtue"?

AA: "Absolument pas, mon mari a vu qu'il portait un short blanc".

J: "oui".

AA : " Et c'est d'ailleurs pour çà même, nous, nous pensions qu'il s'agissait d'un enfant plus jeune, parce que la façon dont il l'a happé de la porte arrière, et l'a emporté dans ses bras, on avait l'impression que c'était un enfant jeune, qui nous a fait un peu hésiter, mais enfin on a dit:
"vaut mieux téléphoner pour rien..."


Mme Aubert dit qu'elle n'a pas pu voir l'enfant de près, que son mari en a vu plus qu'elle alors qu'elle est pourtant du côté droit.

Rien que cette déclaration de Mme Aubert me fait penser qu'ils ont assisté à une scène furtive, de loin et pas à hauteur de la voiture stationnée comme ils l'indiquent dans leur déclaration.

Et puis toujours cette question lancinante : était ce bien la Peugeot 304 que les Aubert ont vue ?
qu'est ce qui a pu faire fourcher la langue de Mme Aubert pour qu'elle parle de porte arrière ?
peut-être l'a t-elle vue au moment de faire demi tour, en longeant la voiture ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 10:13 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 13 avr. 2005, 06:45
Messages : 4407
Localisation : Paris
Danou a écrit :
Citation :
Webrider
Question subsidiaire : à quel moment Mme Aubert a t elle vu l'homme assez clairement au point de reconnaitre Ranucci avec autant de certitude le 6 juin à Marseille ? Elle a bien précisé dans sa déposition que, contrairement à son mari, elle n'avait pas vu le conducteur au moment de l'accident.


Penses- tu que :

- Les Aubert n'ont pas vu le coupé Peugeot mais une autre voiture (Simca grise ou autre) ?

- Les Aubert n'ont rien vu du tout et ont inventé cette histoire à la demande d'Alessandra ?

- Ils ont vu un autre homme (le véritable assassin, homme au pull over-rouge ou autre) qui grimpaient le talus pendant que CR était inconscient dans son véhicule ?

Ou une autre explication à laquelle je ne pense pas ?[/color]


Si je le savais....

Ceci dit, ce n'est pas une réponse et j'y reviendrai...


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 10:49 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Laurence a écrit : « Et en plus, elle entend une voix fluette, interrogative et pas effrayée mais c'est son mari qui lui raconté que le type avait répondu "partez, je reviens", car ça elle ne l'avait pas entendu (la voix d'un adulte masculin qui crie)... »
Mm Aubert entend la petite quand sa voiture passe au ralenti., presque au pas ; vitre baissée le long de la 304.. La petite, alors, entreprend la montée du talus, (dans les bras ou à pied ?) à 4,5 ou 6 mètres …. C’est peut-être a travers les vitres de la 304 qu’ils ont pu voir le short…., la chevelure étant cacher par le toit..
Quand son mari est sorti, Mme Aubert n’en menait pas large, son époux interpelle le fuyard, une voix lui répond à moins de 20 mètres : « partez je reviens .. » rien ne dit qu’elle crie.., fort !.., la voix !
C’est bien la 304 accidentée que les Aubert ont vu au bord de la route…, à 99 %…..
Le fuyard est le conducteur à 99%…,, la petite consciente à ce moment ? je dirais 75/25.

Pour revenir à l’accident, Martinez en fait plusieurs descriptions ; dans l’une il parle même : « d’avoir heurté légèrement la 304 avec son aile gauche…, un CR qui se serait retrouvé quasiment à l’arrêt après le choc.., serait reparti au ralenti en se retournant avant d’accélérer.. » .Les Aubert arrivant dans l’ instant (100m à 60 km/h c‘est 6 secondes) ont pu apercevoir CR. Ils n’ont pas vu la petite.. , alors ?…, la petite consciente à ce moment ? je dirais 50/50… ?


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 18:46 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
Je ne sais pas où Martinez a déclaré que la collision avait été légère, car personnellement je l'ai entendu dire dans une émission que le choc avait été violent... esilenced
Et même si elle avait entendu la petite voix d'enfant (qui ne criait pas, d'après elle), une voix d'homme aurait été également audible. Je ne sais pas le nombre de voitures qui passaient sur les routes en 1974, mais j'imagine que les passages devaient faire pas mal de bruit...alors la voix fluette... eliar enaughty

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 16 juil. 2008, 19:04 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Matinez le 10 juin à Di Marino "...Je n'ai pu éviter en ce qui me concerne la 304, je l'ai heurtée légèrement à l'arrière, ce qui a fait faire à la 304 un tête à queue. .... "


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 juil. 2008, 09:09 
Hors ligne
autres
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le : 27 janv. 2005, 17:21
Messages : 1407
Localisation : BELGIQUE
J'ai en mémoire Martinez qui déclare (mais kap je ne sais plus dans quelle émission) que le choc a été violent (quand on le voit qui explique chaque manoeuvre sur les lieux de l'accident)...faudrait savoir ce qu'il veut... rhand m???: ewall

_________________
My soul is painted like the wings of butterflies


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 juil. 2008, 11:03 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 30 mai 2008, 23:32
Messages : 179
yargumo a écrit :
Matinez le 10 juin à Di Marino "...Je n'ai pu éviter en ce qui me concerne la 304, je l'ai heurtée légèrement à l'arrière, ce qui a fait faire à la 304 un tête à queue. .... "

Gérard Bouladou : Il ne parle pas de la violence du choc, mais de l'impact "légèrement à l'arrière", et qui a de ce fait entraîné un tête à queue (ce qui n'aurait pas été le cas si le point d'impact avait été au centre de la voiture).


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 17 juil. 2008, 12:09 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Possible….. Je me permets un trait d’ironie, que vous n’êtes pas forcer de relever : « il est bien dommage que le choc ne fut pas plus violent.., nous aurions eu peut-être 3 ou 4 blessés. ! mais nous aurions évité 2 morts … »

C’est un ‘bon choc’ nous sommes d’accord, effectivement c’est avec son aile gauche que Martinez percute la portière gauche de la 304 qui amorçait un virage à gauche…. 304 qui est entraînée dans un tête à queue à… gauche…. ( …ça !..,si c’est pas politique, ? …) …


Dans le scénario Bbis, la petite est plus ou moins inconsciente .., est-elle sur le siège avant ? recroquevillée ? sur la banquette arrière ?…*, avec un Martinez qui aurait peut-être vu une forme ?…, soulevée par la force centrifuge ?…, nous sommes bien d’accord ‘ce paquet’ ne peut pas être passé par dessus les sièges.
Au fait la 304 de CR était-elle munie d’appui-tête ?…
Il me semble avoir lu qu’il était question de traces d’une deuxième voiture dans la galerie ? qu’en est-il ?

* écartons le coffre puisque les Aubert ont toujours parlé de portière…, avant ou arrière.


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 18 juil. 2008, 16:35 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 08 juil. 2008, 23:05
Messages : 1686
Dites moi si je me trompe, mais il me semble que le problème de la portière bloquée ou pas est aussi un problème de timing dans la course poursuite entre Cr et les Aubert. Ils ne l’avaient sans doute pas en ligne de mire….. Avec combien de secondes de retard sont-ils repartis du carrefour ? Et se sont-ils lancés à bride abattue sur cette route ?
Est-ce que de 30 à 40 secs est possible ? Il faudrait au minimum 40 sec pour sortir côté droit , être plus ou moins à l’avant gauche (pour donné l’impression que l’on sort de la portière conducteur) revenir à droite, sortir la petite.

Une chose m’intrigue il me semble que Mme Aubert dit que la petite était plaquée contre lui ? Est-ce une façon de sauter un fossé ? A y réfléchir quelle serait la meilleure façon de le faire; on imagine mal la petite sauter la première, (pourquoi le ferait-elle ?) ni la dernière (pourquoi le ferait-elle ?) au risque de perdre le contact dans ces deux cas,…. Ensemble.. ? et là il faut être synchro…, avec un enfant de huit ans … je ne sais pas vous mais moi j’aurais dit quelques choses comme : « et hop ! le fossé.. » ou « un deux trois on saute… », « vite on va se cacher ».
Dans ce même mouvement.. peut-on paraître plaqués l’un contre l’autre ?
L’empreinte du sabot nous incite à imaginer une belle enjambée olympienne…, n’est-ce pas là une vision faussée ?
Admettons (et déjà là il faut faire un effort) que la petite soit dans le ‘ jeu ‘, elle s’est cachée à l’approche du carrefour, a appréciée le coup de l’auto-tamponneuse et la folle poursuite, a vu ce gentil monsieur lui passé par dessus… cette petite, à ce moment-là, le franchissement du caniveau, ne connaît pas le scénario de la grande précipitation. Il y a fort à parier ,forcément bousculée.., qu’elle trébuche, qu’elle hésite.., qu’elle résiste..

Les Aubert n’ont aucune raison de mentir, ils ont bien vu quelque chose de bizarre,( mais un délit de fuite et une échappée dans la garrigue l’était déjà)…


Haut
   
 Sujet du message :
Message non luMessage posté... : 29 juil. 2008, 11:30 
Hors ligne
autres

Enregistré le : 21 mai 2006, 22:13
Messages : 3530
yargumo a écrit :
Les Aubert n’ont aucune raison de mentir,

Si.
yargumo a écrit :
ils ont bien vu quelque chose de bizarre

Non.

_________________
Argumenter avec les imbéciles, c'est comme jouer aux échecs avec un pigeon.
D'abord, le pigeon va renverser les pièces et chier sur l'échiquier.
Puis, il se pavanera comme s'il avait gagné la partie.


Haut
   
Afficher les messages postés depuis :  Trier par  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet  [ 276 messages ]  Aller à la page 1 2 3 4 519 Suivante

Heures au format UTC+02:00


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Aller à :  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Limited
Traduit par phpBB-fr.com